Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration du premier ministre Doug Ford au sujet de l'Accord États-Unis-Mexique-Canada

Déclaration

Déclaration du premier ministre Doug Ford au sujet de l'Accord États-Unis-Mexique-Canada

Cabinet du premier ministre

Le premier ministre Doug Ford a fait aujourd'hui la déclaration suivante en réponse à l'annonce de l'Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC) :

« Nous voulons ouvrir l'Ontario aux affaires. C'est pourquoi, dès son entrée en fonction et tout au long du processus de négociation qui a mené à l'AEUMC, notre gouvernement a apporté son plein soutien à ses partenaires fédéraux pour veiller à la conclusion d'un accord.

Nous devons créer de bons emplois ici en Ontario et protéger les emplois existants. Bien que j'aie bon espoir que l'AEUMC annoncé aujourd'hui créera de nouvelles opportunités, je reste préoccupé par l'impact potentiel que pourraient avoir sur notre secteur agricole les concessions liées au lait de classe 7 et à l'accès au marché laitier de l'Ontario auxquelles le Canada aurait consenties. Nous restons également inquiets au sujet des tarifs sur l'acier et l'aluminium qui restent en vigueur.

Notre gouvernement s'entretiendra directement avec des représentants des industries de l'acier, de l'aluminium, de l'automobile et de l'agriculture de l'Ontario pour déterminer les répercussions de ce nouvel accord.

Au cours des négociations, nous avons clairement indiqué qu'une nouvelle entente devrait donner la priorité aux industries de l'acier, de l'aluminium, de l'automobile et de l'agriculture de notre province. Notre gouvernement continuera de défendre et de promouvoir vigoureusement les intérêts économiques de l'Ontario, au pays et à l'étranger.

Quand leurs échanges commerciaux sont facilités, l'Ontario et ses partenaires au sud de la frontière y gagnent en prospérité. Les échanges entre l'Ontario et les États-Unis se chiffrent à 389 milliards de dollars par an. Nous sommes le premier marché d'exportation pour 19 États et le deuxième pour neuf autres. Il est absolument essentiel pour notre province et ses partenaires américains que l'AEUMC tire parti de ces excellentes relations.

Notre gouvernement continuera de défendre et de promouvoir vigoureusement les intérêts économiques de l'Ontario. Nous travaillerons sans relâche pour protéger notre économie, nos emplois et la population de l'Ontario. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi