Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement de l'Ontario prend des mesures immédiates pour l'élimination de la médecine de couloir

Communiqué

Le gouvernement de l'Ontario prend des mesures immédiates pour l'élimination de la médecine de couloir

La province assurera l’aménagement de 1 100 lits et de 6 000 nouveaux lits de soins de longue durée pour réduire l’engorgement dans les hôpitaux des collectivités qui en ont le plus besoin

Cabinet du premier ministre

TORONTO — Afin de servir les intérêts de la population, le gouvernement de l'Ontario concrétise sa promesse de mettre fin à la médecine de couloir grâce à des mesures immédiates visant à élargir l'accès aux soins de longue durée, à atténuer les pressions exercées sur le système de santé en prévision de la saison de la grippe, et à travailler avec le personnel de première ligne et d'autres experts pour transformer le système de soins de santé de la province.

Aujourd'hui, le premier ministre, Doug Ford, et la vice-première ministre et ministre de la Santé et des Soins de longue durée, Christine Elliott, ont annoncé que le gouvernement ira de l'avant avec l'aménagement de 6 000 nouveaux lits de soins de longue durée d'un bout à l'autre de l'Ontario. 

Ces 6 000 nouveaux lits de soins de longue durée constituent la première étape d'un processus qui verra l'aménagement de 15 000 nouveaux lits de soins de longue durée au cours des cinq prochaines années, comme l'a promis le gouvernement.

Ensemble, ces mesures atténueront les pressions auxquelles font face les hôpitaux, aideront les médecins et le personnel infirmier à travailler plus efficacement, et permettront aux patients et à leur famille d'accéder plus rapidement à des soins de santé de meilleure qualité.

« Un seul patient traité dans un couloir d'hôpital est déjà un patient de trop. Il est inacceptable que les gens doivent encore attendre des heures avant d'être vus par un médecin et que, à l'issue de cette attente, leur consultation se fasse sur une civière installée dans un couloir d'hôpital, a déclaré le premier ministre. C'est une situation que ne peuvent tolérer ni les patients, ni leur famille, ni les médecins et le personnel infirmier. Nous avons promis aux gens de notre province d'améliorer le fonctionnement et l'efficacité de nos hôpitaux et de leur offrir les soins qu'ils méritent. Aujourd'hui, nous concrétisons cette promesse. »

« La médecine de couloir est un problème qui revêt plusieurs dimensions et exige des solutions concrètes et novatrices, a expliqué la ministre Elliott. Notre gouvernement continuera d'être à l'écoute du personnel de première ligne de notre système de soins de santé tout au long de l'élaboration d'une stratégie de transformation à long terme qui permettra de traiter efficacement le problème de la médecine de couloir. »

Le premier ministre Ford et la ministre Elliott ont fait cette annonce aujourd'hui à l'occasion de la première réunion du Conseil du premier ministre pour l'amélioration des soins de santé et l'élimination de la médecine de couloir. Sous la direction du Dr Rueben Devlin, le Conseil formulera des recommandations sur les mesures et priorités stratégiques susceptibles de favoriser de meilleurs résultats, de rehausser la satisfaction des patients et de rendre le système de santé de l'Ontario plus efficace.

« Pour nous attaquer au problème de l'engorgement des hôpitaux, nous devons adopter une vision et une planification à long terme ainsi qu'un modèle de financement stable, a indiqué le Dr Devlin. J'ai hâte de travailler avec le premier ministre, la ministre Elliott et ce groupe de chefs de file d'exception pour instaurer une meilleure intégration, favoriser l'innovation et mieux utiliser la technologie en vue de transformer le système de santé pour la population de l'Ontario. »

FAITS EN BREF

Dans l'objectif d'éliminer la médecine de couloir, l'Ontario investira 90 millions de dollars supplémentaires pour aménager plus de 640 nouveaux lits et places, et poursuivre le financement de lits et de places déjà aménagés dans les secteurs hospitalier et communautaire, notamment aux emplacements suivants :     

  • Sinai Health System - Bridgepoint
  • Centre régional de santé de North Bay
  • Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay et Hogarth Riverview Manor
  • Résidence Pine Villa        
  • Bayshore
  • Cooksville Care Centre
  • Hôpital Humber River - emplacement de la rue Church

Certains établissements de soins recevront immédiatement des fonds supplémentaires pour faire face aux problèmes liés à la capacité. Les autres recevront un financement à l'automne ou à l'hiver, afin de les aider à gérer la hausse des cas de grippe.

Les personnes suivantes siégeront au Conseil du premier ministre pour l'amélioration des soins de santé et l'élimination de la médecine de couloir :

  • Dr Rueben Devlin, conseiller spécial et président du Conseil
  • Adalsteinn Brown, professeur et doyen, école de santé publique Dalla Lana à l'Université de Toronto
  • Connie Clerici, chef de la direction, Closing the Gap Healthcare
  • Barb Collins, présidente et chef de la direction, Hôpital Humber River
  • Michael Decter, président et chef de la direction, LDIC Inc.
  • Peter Harris, avocat-procureur
  • Dr Jack Kitts, président et chef de la direction, Hôpital d'Ottawa
  • Kimberly Moran, chef de la direction, Santé mentale pour enfants Ontario
  • David Murray, directeur général, Northwest Health Alliance
  • Dr Richard Reznick, doyen, Faculté des sciences de la santé, Université Queen's
  • Shirlee Sharkey, présidente et chef de la direction, Saint Elizabeth Health Care

Document d’information

Ressources additionnelles

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être