Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario exemptera les motocyclistes sikhs du port du casque de sécurité

Communiqué

L'Ontario exemptera les motocyclistes sikhs du port du casque de sécurité

Cabinet du premier ministre

BRAMPTON — Le premier ministre Doug Ford et Prabmeet Sarkaria, adjoint parlementaire au ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels, ont annoncé aujourd'hui que le gouvernement de l'Ontario axé sur la population prenait des mesures pour accorder à la communauté sikh une dispense de l'obligation de porter un casque pour la conduite d'une motocyclette.

« Nous avons promis d'établir une exemption de port du casque pour les motards sikhs, a déclaré le premier ministre Ford. Aujourd'hui, nous prenons des mesures pour respecter cette promesse. Nous avons été à l'écoute de la communauté sikh et nous avons l'intention de l'exempter de l'obligation de porter un casque pour faire de la moto. »

La semaine dernière, le député provincial Sarkaria a présenté le projet de loi 41, soit la Loi de 2018 modifiant le Code de la route (exemption de l'obligation de port du casque pour les motocyclistes sikhs) qui accorderait la même exemption en reconnaissance des droits civils et de l'expression religieuse des motocyclistes sikhs.

« Cela fait plusieurs années que je demande une exemption du port du casque de sécurité pour les motocyclistes sikhs de l'Ontario qui ont un turban, a déclaré le député provincial Sarkaria. Le port du turban est un élément essentiel de la foi et de l'identité sikhs et des exemptions pour les Sikhs ont été appliquées avec succès dans d'autres provinces canadiennes et dans le monde entier. »

D'autres pays ainsi que des provinces canadiennes appliquent une exemption du port du casque, dont :

  • La Colombie-Britannique (1999), le Manitoba (2000) et l'Alberta (2018).
  • Le Royaume-Uni, qui est un chef de file en matière de sécurité routière, a mis en place l'exemption de casque de moto pour les sikhs en 1976 et continue d'être à l'avant-garde de la sécurité routière dans le monde.

« La sécurité de nos routes restera toujours une priorité, a conclu le premier ministre Ford. Mais notre gouvernement croit également que les individus ont une responsabilité personnelle à l'égard de leur propre bien-être. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement