Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario défend activement les emplois et promeut les investissements dans le secteur automobile

Communiqué

L'Ontario défend activement les emplois et promeut les investissements dans le secteur automobile

Le gouvernement stimule la compétitivité de l’industrie manufacturière

Cabinet du premier ministre

DETROIT — Le gouvernement pour la population de l'Ontario communique le message que l'Ontario est ouvert aux affaires.

Le premier ministre Doug Ford et le ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce, Todd Smith, ont rencontré la gouverneure du Michigan, Gretchen Whitmer, à l'occasion du Salon international nord-américain de l'auto, à Detroit. 

Au cours de leur rencontre, le premier ministre Ford a félicité la gouverneure Whitmer pour sa récente élection et l'a invitée à visiter Toronto. Ils ont également discuté des possibilités de favoriser et d'accroître le commerce entre l'Ontario et le Michigan. L'Ontario et le Michigan partagent un partenariat commercial de longue date, productif et précieux. En 2017, la province et l'État ont échangé plus de 85 milliards de dollars canadiens (64 milliards de dollars américains) en biens, et nos économies sont étroitement liées grâce à nos chaînes d'approvisionnement. Les pièces automobiles peuvent traverser les frontières nord-américaines jusqu'à sept fois avant qu'un véhicule ne soit entièrement assemblé. Le Michigan est le premier partenaire commercial de l'Ontario.

MM. Ford et Smith ont également rencontré des dirigeants de sociétés automobiles et des représentants syndicaux. Lors de leurs rencontres avec des représentants de Ford, de Magna, de General Motors, de Chrysler, de Honda et de Toyota, ils ont abordé les mesures que le gouvernement de l'Ontario a déjà prises pour ouvrir la province aux affaires. Ils ont également recueilli l'avis des chefs de file de l'industrie quant à la façon dont le gouvernement peut soutenir les emplois dans le secteur de la construction automobile en Ontario.

« Nous sommes déterminés à soutenir la main-d'œuvre des secteurs de la construction automobile et manufacturier, a déclaré M. Ford. Nous restons à l'écoute des travailleurs et des employeurs afin de déterminer la meilleure façon de favoriser la création de nouveaux emplois de qualité et d'aider les gens à y accéder. »

« Le secteur automobile ontarien soutient des centaines de milliers de familles d'un bout à l'autre de notre province, a souligné le ministre Smith. Notre gouvernement met en place un environnement au sein duquel les créateurs d'emplois, y compris ceux du secteur automobile, peuvent développer leurs activités et prospérer. Notre message aux chefs de file de l'industrie est clair : l'Ontario est ouvert aux affaires. »

Le gouvernement passe à l'action de manière concrète pour ouvrir l'Ontario aux affaires, notamment en réduisant les formalités administratives, en éliminant le programme de plafonnement et d'échange et en réduisant le coût de l'électricité.

Le nouvel Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM), qui a été signé le 30 novembre 2018, accroît la certitude au sein de l'industrie automobile. Cependant, l'imposition de tarifs américains sur l'acier et l'aluminium subsiste et nuit aux entreprises et aux travailleurs du secteur automobile de l'Ontario. Le gouvernement de l'Ontario continue à défendre les travailleurs de l'industrie automobile provinciale qui travaillent fort et encourage le gouvernement fédéral à poursuivre ses démarches auprès de l'administration américaine afin d'éliminer immédiatement ces tarifs injustes.

« L'action décisive de notre gouvernement accroît la compétitivité des usines de montage et de pièces d'automobiles de l'Ontario, a ajouté le ministre Smith. Nous allons continuer à tout mettre en œuvre pour éviter que le gouvernement ne mette des bâtons dans les roues des créateurs d'emplois, de manière à ce que nos travailleurs hautement compétents et productifs puissent se mesurer avec succès à la concurrence dans le secteur automobile. »

« Nous allons continuer à nous faire les champions des constructeurs d'autos en Ontario, a conclu M. Ford. Quand les affaires vont bien pour les créateurs d'emplois, les travailleurs et les collectivités sont gagnants. »

Faits en bref

  • L’assemblage de véhicules et la production de pièces d’automobiles soutiennent quelque 105 800 emplois directs en Ontario, de même qu’une centaine de milliers d’emplois indirects dans les collectivités de toute la province.
  • En 2017, l’Ontario était au premier rang des producteurs du secteur automobile en Amérique du Nord, avec une production de près de 2,2 millions de véhicules.
  • Cinq géants mondiaux de l’automobile construisent des véhicules en Ontario : Fiat Chrysler, Ford, General Motors, Honda et Toyota, de même que le fabricant de camions Hino.
  • Les installations de montage de véhicules de la province sont soutenues par une chaîne d’approvisionnement comprenant plus de 700 entreprises de pièces et plus de 500 fabricants d’outils, de matrices et de moules.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement