Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le premier ministre Doug Ford à la défense des travailleuses et travailleurs de Fiat Chrysler

Déclaration

Le premier ministre Doug Ford à la défense des travailleuses et travailleurs de Fiat Chrysler

Cabinet du premier ministre

TORONTO — Le premier ministre Doug Ford a fait aujourd'hui la déclaration suivante au sujet des mises à pied annoncées par Fiat Chrysler à Windsor :

« Face à l'annonce extrêmement décevante faite aujourd'hui par Fiat Chrysler, notre gouvernement soutiendra sans fléchir les milliers d'hommes et de femmes qui travaillent chaque jour dans le secteur automobile de l'Ontario.

Aux travailleuses et travailleurs de l'usine de montage de Windsor, sachez que mon gouvernement vous appuie, vous et vos familles. Nous allons lutter avec acharnement pour protéger les emplois dans le secteur automobile de Windsor.

Je vais communiquer avec le président de FCA Canada, Reid Bigland, et le président du syndicat Unifor, Jerry Dias, afin de les exhorter à travailler avec notre gouvernement pour protéger ces emplois. Le message que je lance à Fiat Chrysler est le suivant : ne prenez pas cette décision en vous basant sur les politiques hostiles aux entreprises mises en place par le gouvernement précédent au cours des 15 dernières années. Notre gouvernement diminue les impôts, réduit les tarifs d'électricité et élimine la paperasserie administrative. Le moment n'a jamais été plus propice pour que les constructeurs automobiles investissent en Ontario.

Notre gouvernement est déterminé à écrire un nouveau chapitre de l'histoire de notre province, pour qu'elle redevienne le moteur économique du Canada.

Nous allons continuer de soutenir le secteur de la construction automobile de l'Ontario et, surtout, offrir notre appui indéfectible aux travailleuses et travailleurs du secteur automobile de Windsor et de toute la province. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement