Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le premier ministre Ford apporte des changements à son Conseil des ministres

Communiqué

Le premier ministre Ford apporte des changements à son Conseil des ministres

Sa nouvelle équipe est parfaitement équipée pour répondre aux priorités de la population de l’Ontario au cours de l’année à venir

Cabinet du premier ministre

TORONTO - Au pouvoir depuis près d'un an, le premier ministre Doug Ford a annoncé aujourd'hui des changements à son Conseil des ministres qui lui permettront de mieux répondre aux priorités de la population de l'Ontario au cours de la deuxième année de son mandat. Le remaniement du Conseil exécutif comprend la création d'un nouveau ministère et la nomination de cinq ministres associés.

Ces changements permettront au gouvernement de l'Ontario de poursuivre efficacement son programme visant à créer de bons emplois, à soutenir les petites entreprises, à remettre de l'argent dans la poche du contribuable et à rétablir la confiance et la responsabilité, tout en protégeant l'essentiel grâce à des investissements judicieux dans les soins de santé et l'éducation.

Marquée par un rythme rapide, la première année de son mandat aura permis au gouvernement d'adopter 20 projets de loi en 117 jours, au cours de quatre sessions législatives, et ainsi d'accomplir ou de mettre en œuvre 85 % de tous ses engagements pris envers la population de l'Ontario. Le premier ministre et son nouveau Conseil des ministres continueront de tirer parti des compétences collectives des 73 membres du groupe parlementaire conservateur afin de servir efficacement les Ontariennes et Ontariens.

  • Premier ministre et ministre des Affaires intergouvernementales — Doug Ford
  • Vice-première ministre et ministre de la Santé — Christine Elliott
  • Ministre associé délégué à la Santé mentale et à la Lutte contre les dépendances — Michael Tibollo
  • Ministre des Soins de longue durée — Merrilee Fullerton
  • Ministre des Finances — Rod Phillips
  • Ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce et président du Conseil des ministres — Vic Fedeli
  • Ministre associé délégué aux Petites Entreprises et à la Réduction des formalités administratives — Prabmeet Sarkaria
  • Ministre des Affaires municipales et du Logement — Steve Clark
  • Solliciteure générale — Sylvia Jones
  • Ministre de l'Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs — Jeff Yurek
  • Ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires — Todd Smith  
  • Ministre associée déléguée au dossier de l'Enfance et à la Condition féminine — Jill Dunlop
  • Ministre du Travail — Monte McNaughton
  • Procureur général — Doug Downey
  • Ministre des Transports et ministre des Affaires francophones — Caroline Mulroney
  • Ministre associée des Transports (RGT) — Kinga Surma
  • Ministre de la Formation et des Collèges et Universités — Ross Romano
  • Ministre de l'Éducation — Stephen Lecce
  • Président du Conseil du Trésor — Peter Bethlenfalvy
  • Ministre des Richesses naturelles et des Forêts — John Yakabuski
  • Ministre de l'Énergie, du Développement du Nord et des Mines et ministre des Affaires autochtones — Greg Rickford
  • Ministre associé de l'Énergie — Bill Walker
  • Ministre des Services aux aînés et de l'Accessibilité — Raymond Cho
  • Ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales — Ernie Hardeman
  • Ministre de l'Infrastructure — Laurie Scott
  • Ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport — Lisa MacLeod
  • Ministre des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs — Lisa Thompson
  • Leader parlementaire du gouvernement — Paul Calandra

Le plan du gouvernement pour la population a prouvé son efficacité. Depuis l'élection du premier ministre Ford, l'Ontario a :

  • créé le climat nécessaire à la création de plus de 190 000 emplois
  • supervisé le renouvellement de Hydro One, y compris le départ de l'ancien président-directeur général et de l'ancien conseil d'administration, et mis en place un nouveau conseil appuyé par de véritables mesures de responsabilisation et de transparence
  • abrogé la Loi sur l'énergie verte
  • mis fin, immédiatement ou progressivement, à plus de 750 contrats d'énergie renouvelable inutiles et coûteux afin de faire économiser 790 millions de dollars aux abonnés
  • supprimé la taxe carbone liée au plafonnement et à l'échange, ce qui a permis aux familles ontariennes d'économiser environ 260 $ par année et réduit le prix de l'essence de 4,3 cents le litre
  • abandonné le programme Air pur Ontario afin de faire gagner du temps aux consommateurs et de réduire les coûts d'entretien des véhicules
  • octroyé le plus généreux crédit d'impôt pour les Ontariennes et Ontariens à faible revenu en une génération
  • mis en place l'une des initiatives en matière de garde d'enfants les plus souples de l'histoire de la province, le crédit d'impôt ontarien pour l'accès aux services de garde d'enfants et l'allégement des dépenses (ASGE), qui donne la priorité aux parents et aux enfants
  • augmenté le financement des soins de santé de 1,3 milliard de dollars cette année
  • planifié plus de 7 000 nouveaux lits de soins de longue durée, soit près de la moitié des 15 000 nouveaux lits promis d'ici cinq ans
  • soutenu les personnes confrontées à des problèmes de santé mentale et de toxicomanie grâce à un investissement historique de 3,8 milliards de dollars sur dix ans
  • instauré la gratuité des soins dentaires pour les aînés à faible revenu
  • procédé à des investissements historiques dans le transport en commun et l'infrastructure
  • imposé des limites de rémunération et de dépenses pour le secteur public
  • mis en œuvre un plan environnemental conçu en Ontario qui protège à la fois l'environnement et l'emploi
  • allégé le fardeau que les pouvoirs publics imposent sur les petites entreprises en adoptant des modifications législatives et en réduisant les formalités administratives
  • démontré son respect pour les parents en revenant à l'essentiel dans nos écoles par le renforcement des programmes-cadres de mathématiques et de sciences, qui permettra aux élèves d'être mieux préparés pour l'avenir
  • réduit de 10 % les frais de scolarité des collèges et universités, un avantage sans précédent, et modernisé le système d'apprentissage et des métiers spécialisés
  • offert un soutien accru aux étudiants de niveau postsecondaire dans les métiers spécialisés et protégé la liberté d'expression sur les campus.

Document d’information

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager