Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Doug Ford, premier ministre de l'Ontario, et François Legault, premier ministre du Québec réitèrent la création d'un partenariat économique solide

Déclaration

Doug Ford, premier ministre de l'Ontario, et François Legault, premier ministre du Québec réitèrent la création d'un partenariat économique solide

Cabinet du premier ministre

SASKATOON — Aujourd'hui, Doug Ford, premier ministre de l'Ontario, et François Legault, premier ministre du Québec, publient la déclaration commune suivante :

« L'Ontario et le Québec partagent une longue histoire de collaboration visant à créer des possibilités et de la richesse pour les Ontariens et les Québécois. Ensemble, nos provinces comptent pour plus de la moitié du PIB du Canada et, l'une pour l'autre, constituent le plus important partenaire commercial au pays. Nous poursuivrons nos efforts communs pour soutenir la prospérité de notre secteur de l'innovation entre Toronto et Montréal.

Nos provinces créent des conditions pour favoriser la croissance et la prospérité des entreprises, tant au Canada qu'à l'étranger. Aujourd'hui, nous convenons de poursuivre nos efforts pour renforcer nos économies, réduire les formalités administratives, créer des emplois de qualité que nos citoyens méritent et réduire la pénurie de main-d'œuvre qui sévit en ce moment. Le premier ministre de l'Ontario et le premier ministre du Québec conviennent de la nécessité d'augmenter l'immigration économique à une cible minimale de 65 % des admissions annuelles de candidats, notamment des travailleurs qualifiés, des gens d'affaires et des entrepreneurs, afin de satisfaire adéquatement les besoins du marché du travail.

Nous sommes déterminés à protéger le travail et les revenus des entreprises et des travailleurs touchés par l'Accord Canada-États-Unis-Mexique ainsi que les tarifs imposés par les États-Unis. Nous renouvelons notre appel au gouvernement fédéral pour qu'il prenne des mesures immédiates afin que le Canada soit exempté de toute disposition du "Buy America". Ces dispositions auraient des conséquences négatives sur les entreprises ontariennes et québécoises et nos travailleurs de plusieurs industries clés. Nous continuerons à nous tenir debout, aux côtés de notre secteur forestier, pour lutter contre les tarifs injustes imposés par les États-Unis sur le bois d'œuvre résineux.

Les deux premiers ministres ont réitéré la nécessité, pour le gouvernement fédéral, de respecter les compétences provinciales, notamment en ce qui concerne l'établissement de plans de lutte contre les changements climatiques reflétant les priorités et les besoins particuliers de chaque province. Nous demandons, en outre, au gouvernement fédéral de respecter véritablement le principe "un projet, une évaluation" en matière d'évaluation environnementale.

Le Québec et l'Ontario sont déterminés à unir leurs efforts pour tirer profit du potentiel économique du Canada. Nous continuerons de travailler ensemble pour réduire les barrières commerciales entre les provinces, notamment en améliorant l'harmonisation des règles dans le secteur du transport et en révisant les frais d'inscription des entreprises. Nous continuons aussi nos discussions en lien avec nos engagements d'assurer un accès à de l'électricité plus abordable et plus fiable pour nos familles et nos entreprises. Les ministres des deux provinces travaillent déjà activement en ce sens.

Nous continuerons de faire pression sur le gouvernement fédéral afin d'obtenir une pleine compensation pour les provinces touchées par l'afflux de migrants qui traversent la frontière illégalement. Nous continuons également à demander au gouvernement fédéral d'établir pour l'avenir un plan crédible de gestion à la frontière.

L'Ontario a également soulevé le problème des importants feux de forêt qui sévissent dans le nord-ouest de son territoire et de l'évacuation des collectivités touchées. Le Québec, qui a déjà déployé des équipes pour aider à combattre les incendies et faciliter les évacuations, maintient son engagement à collaborer avec l'Ontario pour veiller à ce que les personnes touchées soient mises hors de danger. La sécurité des personnes touchées par les incendies est notre principale priorité.

L'Ontario et le Québec ont toujours maintenu une relation solide. Nous continuerons donc d'entretenir cette relation avantageuse pour les citoyens de nos deux provinces. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement