Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'accès routier au Cercle de feu sera bientôt une réalité

Communiqué

L'accès routier au Cercle de feu sera bientôt une réalité

L’Ontario et les Premières nations travaillent ensemble pour favoriser la création d’emplois et la prospérité dans le Nord de la province

Cabinet du premier ministre

TORONTO — Le gouvernement de l'Ontario, la Première nation de Marten Falls et la Première nation de Webequie font un grand pas en avant pour créer des emplois et de nouvelles possibilités dans la région du Cercle de feu, dans le Nord de l'Ontario, avec la conclusion d'une entente sans précédent en vertu de laquelle débutera la planification et la construction d'une route qui reliera le Grand Nord au reste de la province.

Présents aujourd'hui au congrès annuel de l'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs, le premier ministre Doug Ford et le ministre de l'Énergie, du Développement du Nord et des Mines et ministre des Affaires autochtones, Greg Rickford, ont cosigné l'entente en question avec le chef de la Première nation de Marten Falls, Bruce Achneepineskum, et le chef de la Première nation de Webequie, Cornelius Wabasse.

Ce faisant, ils ont concrétisé la promesse du gouvernement de collaborer avec des partenaires de bonne volonté, dont des groupes autochtones et des collectivités du Nord, afin de favoriser le développement de la région du Cercle de feu.

« Pendant 15 ans, le gouvernement précédent n'a fait aucune avancée dans ce dossier. Notre gouvernement s'est engagé à construire une route donnant accès au Cercle de feu, et nous travaillons avec nos excellents partenaires de la Première nation de Marten Falls et de la Première nation de Webequie afin de concrétiser cet objectif et de bien faire les choses, a déclaré le premier ministre Ford. Ensemble, nous créerons des emplois et favoriserons la prospérité des collectivités du Grand Nord. Promesses faites, promesses tenues. »

La signature de l'entente marque le début d'un nouveau partenariat entre le gouvernement, la Première nation de Marten Falls et la Première nation de Webequie visant à entamer la planification de l'infrastructure routière essentielle qui, en toute saison, permettra un accès routier fiable à de nouveaux gisements miniers et reliera les collectivités des Premières nations au réseau de routes de l'Ontario.

« Notre gouvernement est fier de s'associer aux Premières nations de Marten Falls et de Webequie pour favoriser la construction d'une infrastructure routière fiable en toute saison et concrétiser notre objectif commun d'assurer la prospérité économique de la région, a souligné le ministre Rickford. Avec nos partenaires des Premières nations, nous traçons ensemble la voie à suivre pour offrir au Grand Nord une prospérité sociale et économique sans précédent. »

La construction d'une route accessible en toute saison contribuera également à fournir aux Premières nations de la région et aux collectivités avoisinantes un meilleur accès aux services sociaux et de santé et permettra la mise en place d'infrastructures améliorées, notamment en matière d'Internet à haut débit et de service cellulaire fiable.

« Nous sommes ravis de collaborer avec l'Ontario afin d'assurer le développement durable de nos territoires ancestraux, a déclaré le chef de la Première nation de Marten Falls, Bruce Achneepineskum. Il est essentiel que les membres de notre Première nation puissent prendre les décisions nécessaires pour assurer le succès de notre communauté. Nous allons de l'avant avec cette entente et ce projet routier dans le but d'ouvrir la voie à de nouvelles possibilités dans les secteurs miniers, de la construction et des métiers spécialisés pour toutes les collectivités de la région. »

« Notre Première nation appuie le développement responsable de son territoire, a déclaré le chef de la Première nation de Webequie, Cornelius Wabasse. Nous travaillons dans ce but avec l'Ontario depuis de nombreuses années. Nous sommes convaincus que le développement de l'infrastructure routière contribuera à la prospérité des collectivités de la région et à l'amélioration des infrastructures, dans les réserves et en dehors. Nous sommes conscients du fait que la construction de routes aura un impact sur nos territoires traditionnels, mais il s'agit là d'une étape nécessaire et positive qui permettra de créer de nouvelles possibilités dont pourront profiter toutes les collectivités des Premières nations de la région. »

Faits en bref

  • Les infrastructures routières proposées relieront la route d’accès à la collectivité de Marten Falls au sud et le projet de route d’approvisionnement Webequie au nord.
  • L’entente définit le soutien que l’Ontario fournira aux Premières nations signataires pour procéder à l’évaluation environnementale de leurs projets de routes toutes saisons et pour débuter la planification et la construction des infrastructures proposées.
  • Les deux Premières nations signataires sont fermement résolues à respecter toutes les exigences réglementaires et leurs responsabilités en matière d’intendance environnementale. Leurs connaissances traditionnelles guideront la prise de décisions d’affaires et environnementales. L’Ontario maintient son engagement à respecter ses obligations de consultation avant de mettre en œuvre tout projet de développement de l’infrastructure routière.
  • Les estimations actuelles sur le Cercle de feu, une région située à environ 500 kilomètres au nord-est de Thunder Bay qui couvre environ 5 000 kilomètres carrés, suggèrent une production potentielle de chromite, de nickel, de cuivre et de platine sur plusieurs générations.
  • En octobre 2019, l’Ontario a annoncé un investissement de 30 millions de dollars dans le projet de service Internet à large bande de Matawa qui vise à fournir des services de télécommunication modernes et évolutifs à cinq collectivités membres des Premières Nations Matawa : Nibinamik, Neskantaga, Eabametoong, Marten Falls et Webequie.
  • Une infrastructure à large bande moderne permettra à ces collectivités de jouir d’un meilleur accès aux ressources sociales, sanitaires, éducatives et de formation, et favorisera de nouvelles possibilités de développement économique, notamment pour la région du Cercle de feu.

Document d’information

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Régions rurales et du Nord