Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario ferme les lieux de travail à risque pour protéger la santé et la sécurité

Communiqué

L'Ontario ferme les lieux de travail à risque pour protéger la santé et la sécurité

La province encourage les propriétaires d’entreprises à poursuivre leurs activités grâce à des politiques de télétravail et à des modèles d’affaires novateurs

Cabinet du premier ministre

TORONTO — En raison de la situation en constante évolution liée à la COVID-19, le gouvernement de l'Ontario ordonnera la fermeture des lieux de travail à risque, tout en encourageant les entreprises concernées à explorer des possibilités de poursuivre leurs activités grâce au télétravail et à des modèles d'affaires novateurs. Au même moment, le gouvernement rappelle aux entreprises de mettre en place des protocoles d'écart sanitaire et de lavage régulier des mains pour protéger la santé et la sécurité des employés et du public en général.

Plus tôt aujourd'hui, le premier ministre Doug Ford était accompagné de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, du ministre des Finances, Rod Phillips, et de la solliciteure générale, Sylvia Jones, pour annoncer que le gouvernement fermera les lieux de travail à risque afin de prévenir la propagation de la COVID-19.

Les entreprises qui fournissent des services essentiels incluent notamment les épiceries et les pharmacies, les fournisseurs de services de télécommunications et d'infrastructure de TI, ainsi que les entreprises qui soutiennent la production d'électricité et la distribution du gaz naturel et de l'eau potable. On demande aux entreprises qui fournissent des services essentiels de mettre en place toutes les mesures visant à garantir le mieux-être de leurs employés de première ligne.

Le télétravail et le commerce en ligne sont autorisés à tout moment pour toutes les entreprises.

« Bien que cela ait été une décision difficile à prendre, nous sommes convaincus que les dirigeants d'entreprises de l'Ontario seront en mesure de promouvoir la sécurité dans le cadre de leurs activités, tout en protégeant les emplois, a déclaré le premier ministre Ford. Les commis d'épicerie, les travailleurs des secteurs du transport en commun et de l'hydroélectricité ainsi que les camionneurs sont sur la ligne de feu pour veiller à ce que la population de l'Ontario continue d'avoir accès aux produits et services dont elle a besoin. Il est essentiel que leurs lieux de travail demeurent aussi sécuritaires que possible afin que ces héros locaux puissent retourner à la maison, auprès de leur famille, sans inquiétude. »

Les lieux de travail à risque auront l'ordre de fermer d'ici 23 h 59 le mardi 24 mars et, lorsque cela est possible, de prendre les mesures nécessaires afin que les employés puissent travailler de la maison pour permettre la continuité des activités.

« Notre gouvernement applaudit les sacrifices et le travail acharné de tous les travailleurs et de toutes les entreprises de l'Ontario, et nous nous tiendrons à leurs côtés tout au long de cette crise, a souligné le ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce, Vic Fedeli. Nous demandons à tous les lieux de travail qui demeurent ouverts d'être vigilants et de faire appliquer les normes les plus élevées en matière de propreté et de prudence alors que nous continuons de lutter ensemble contre la COVID-19. »

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Santé et bien-être