Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Davantage de membres du personnel de première ligne désormais admissibles aux services de garde d'urgence

Communiqué

Davantage de membres du personnel de première ligne désormais admissibles aux services de garde d'urgence

L’Ontario aide un plus grand nombre de travailleuses et travailleurs essentiels à faire face à la pandémie de COVID-19

Cabinet du premier ministre

TORONTO ― Le gouvernement de l'Ontario élargit davantage la liste des travailleuses et travailleurs essentiels qui peuvent bénéficier de services gratuits de garde d'enfants au cours de la pandémie de COVID-19. Les travailleurs nouvellement admissibles comprennent le personnel de la chaîne d'approvisionnement alimentaire, des maisons de retraite, des épiceries et des pharmacies ainsi que certains employés fédéraux, dont des membres des Forces armées canadiennes. Depuis l'introduction des services de garde d'urgence le mois dernier, près de 100 centres de garde et 40 agences de services de garde d'enfants en milieu familial agréées ont rouvert leurs portes dans des collectivités d'un bout à l'autre de la province.

Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd'hui du ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, et de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, pour faire cette annonce.

« Les travailleurs et travailleuses essentiels assurent notre sécurité. Il est bien normal que nous prenions soin d'eux et de leurs proches, a déclaré le premier ministre Ford. En offrant des services de garde d'urgence aux parents qui travaillent en première ligne, nous leur épargnons un souci de plus, alors lorsqu'ils mettent leur vie en danger pour protéger la nôtre, prendre soin de nos plus vulnérables ou assurer l'approvisionnement en nourriture et en produits de première nécessité. »

Le 22 mars 2020, le gouvernement a annoncé un décret d'urgence ordonnant à certains centres de garde d'enfants de rouvrir en y limitant le nombre d'enfants afin de pouvoir respecter l'écart sanitaire. Cette décision avait été prise dans le but de soutenir le personnel de la santé et les autres travailleurs et travailleuses de première ligne qui luttent contre la pandémie de COVID-19 en Ontario. La liste du personnel essentiel admissible aux services de garde d'enfants pendant la situation d'urgence a maintenant été élargie davantage. Afin de pouvoir accueillir un plus grand nombre d'enfants, la réouverture de 37 centres supplémentaires a été approuvée. Ils reprendront du service au cours des prochains jours.

« Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger et soutenir les familles ontariennes dans ces moments difficiles. C'est pour cela que nous élargissons la liste des travailleurs et travailleuses de première ligne admissibles aux services gratuits de garde d'enfants, a expliqué le ministre Lecce. Ils font des sacrifices énormes jour après jour et nous les soutiendrons tout au long de la lutte contre la COVID-19. »

Les travailleurs et travailleuses de première ligne supplémentaires qui peuvent désormais accéder à la garde d'enfants d'urgence comprennent :

  • Le personnel des épiceries et des pharmacies
  • Les conducteurs de camions (permis de conduire de catégories A et D)
  • Les travailleurs et travailleuses de la chaîne d'approvisionnement alimentaire, y compris la transformation des aliments
  • Le personnel des maisons de retraite
  • Les travailleurs et travailleuses auxiliaires des établissements de soins de santé, notamment le personnel de cuisine et de nettoyage des hôpitaux et des foyers de soins de longue durée
  • Les interprètes et intervenants qui soutiennent les personnes sourdes, malentendantes ou sourdes-aveugles
  • Le personnel d'urgence du ministère des Richesses naturelles et des Forêts
  • Les agents provinciaux et le personnel sur place des tribunaux de l'Ontario
  • Les membres des Forces armées canadiennes et les employés du ministère de la Défense nationale qui travaillent en Ontario
  • D'autres travailleurs et travailleuses qui assurent la sécurité publique, y compris dans les services correctionnels

Le ministère de l'Éducation collabore avec les gestionnaires des services municipaux regroupés et les conseils d'administration de district des services sociaux, en leur capacité de gestionnaires du système de services pour la petite enfance et la garde d'enfants, ainsi qu'avec les Premières Nations pour offrir la garde d'enfants d'urgence aux collectivités d'un bout à l'autre de la province.

L'Ontario va continuer de surveiller les besoins locaux pour s'assurer que le personnel de première ligne peut continuer à travailler et fournira des mises à jour au fil de l'évolution de la situation.

Une liste des centres de garde d'enfants d'urgence est disponible sur le site Web de l'Ontario.

Faits en bref

  • La liste des travailleurs essentiels admissibles aux services de garde d’enfants d’urgence a été précédemment élargie le 17 avril 2020 pour y inclure les travailleurs qui apportent de l’aide aux communautés vulnérables, le personnel d’intervention d’urgence, le personnel chargé de l’application de la loi de même qu’un plus grand nombre de travailleurs des secteurs de la santé et de la sécurité ainsi que certains employés fédéraux.
  • Les services de garde offerts aux membres des Forces armées canadiennes et aux employés du ministère de la Défense nationale qui travaillent en Ontario seront coordonnés par un Centre de ressources pour les familles des militaires.
  • Le gouvernement a établi des directives strictes pour les centres de garde. Ceux-ci doivent consulter leur représentant local de la santé publique qui vérifiera et approuvera les protocoles et mesures en place.
  • Tous les centres de garde sont tenus de mettre en place un protocole de gestion des cas éventuels d’exposition à la COVID-19, qu’il s’agisse d’un enfant, d’un parent ou d’un membre du personnel.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement Santé et bien-être