Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario étend la fermeture des entreprises pour freiner la propagation de la COVID-19

Communiqué

L'Ontario étend la fermeture des entreprises pour freiner la propagation de la COVID-19

Des mesures supplémentaires sont nécessaires pour protéger la santé et la sécurité de la population ontarienne

Cabinet du premier ministre

TORONTO — Sur les conseils du médecin hygiéniste en chef, le gouvernement de l'Ontario réduit la liste des entreprises classées comme étant essentielles et ordonne la fermeture d'un plus grand nombre de lieux de travail. Cette mesure est nécessaire pour prévenir la propagation de la COVID-19 et protéger la santé de la population ontarienne, tout en garantissant l'offre des biens et services essentiels.

Le gouvernement ordonne, à compter du samedi 4 avril 2020 à 23 h 59, la fermeture de toutes les entreprises non couvertes par le décret d'urgence actualisé. Cette fermeture sera en vigueur durant 14 jours, avec possibilité de prolongation selon l'évolution de la situation. Le télétravail, le commerce en ligne et d'autres façons innovantes de travailler à distance sont permis en tout temps et fortement encouragés pour toutes les entreprises. Toutes les chaînes d'approvisionnement nécessaires à la production de fournitures de soins de santé et d'aliments essentiels sont protégées et demeurent intactes.

La liste mise à jour des lieux de travail essentiels est disponible ici.

« Nous vivons un moment crucial dans la lutte contre la COVID-19, et nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que la population reste en sécurité et en santé de même que pour empêcher que notre système de santé soit surchargé, a déclaré le premier ministre Ford. Chacun doit faire sa part pour freiner la propagation et aplanir la courbe. Si votre entreprise ne fait pas partie des entreprises essentielles, vous devez fermer vos portes, travailler de la maison si possible et jouer un rôle pour aider à contenir cette éclosion. C'est une question de vie ou de mort. »

À titre de mesure temporaire, le gouvernement de l'Ontario a mis à jour la liste des lieux de travail essentiels. La liste actualisée ordonne la fermeture d'un plus grand nombre d'entreprises et en oblige d'autres à fournir des services par des méthodes alternatives, par exemple la livraison ou la collecte en bordure de trottoir, sauf dans des cas exceptionnels. Ceci comprend les magasins qui vendent des produits de quincaillerie, des pièces et fournitures automobiles, des produits pour animaux et animaux de compagnie, des fournitures de bureau, des services de réparation et produits informatiques ainsi que des fournitures de sécurité.

« Nous avons maintenant atteint un moment crucial dans notre lutte contre la COVID-19, a expliqué la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott. Chaque mesure prise par notre gouvernement et chaque effort fait par chacun d'entre nous pour éviter les contacts étroits avec les autres sont la clé de notre réussite en tant que province pour freiner la propagation de ce virus. »

Seuls les projets de construction essentiels se poursuivront, y compris des projets industriels comme les raffineries et les usines pétrochimiques ainsi que les projets d'infrastructure comme de nouveaux hôpitaux, routes et ponts. Les nouveaux chantiers de projets résidentiels cesseront, tandis que les chantiers résidentiels sur le point d'être achevés se poursuivront. Nous encourageons les propriétaires d'entreprises qui ont des questions à propos de leur statut d'entreprise essentielle à téléphoner à la Ligne Info-Entreprises pour mettre fin à la propagation au 1 888 444-3659. La ligne est accessible de 8 h 30 à 21 h du lundi au vendredi et de 8 h 30 à 17 h les fins de semaine.

« Nous sommes bien conscients des conséquences de la pandémie pour les propriétaires d'entreprises et les travailleurs de l'Ontario, a souligné le ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce, Vic Fedeli. Les entreprises demeurent au cœur de nos décisions tout au long de cette période sans précédent. Nous savons que la seule façon d'assurer la prospérité de nos entreprises et de notre économie est de protéger la santé de tous les Ontariens et Ontariennes. »

Le gouvernement met en œuvre des mesures supplémentaires afin de protéger le personnel de première ligne des entreprises essentielles en ajoutant plus de 60 conseillers et agents dédiés et en doublant le nombre d'agents téléphoniques de l'InfoCentre de santé et de sécurité au travail, qui passe ainsi à 50. Cela permettra aux travailleurs et travailleuses de signaler plus facilement tout problème de sécurité. Ceux qui craignent que leur lieu de travail ne soit pas sécuritaire peuvent appeler le 1 877 202-0008 pour parler à un agent.

« Vous qui travaillez en première ligne pour gérer la pandémie, sachez que nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour assurer votre sécurité au travail, a affirmé le ministre du Travail, de la Formation et du Développement des compétences, Monte McNaughton. Nous renforçons notre équipe d'inspecteurs et vous aidons à nous faire part de vos préoccupations. Nous veillons sur vous sans relâche. »

Faits en bref

  • Tous les Ontariens doivent rester chez eux, sauf en cas d’absolue nécessité, et maintenir l’écart sanitaire pour réduire le risque d’exposition au virus. Évitez tout contact étroit (moins de 2 mètres) avec autrui, sauf vos proches.
  • Si vous pensez avoir des symptômes de la COVID-19 ou avoir été en contact étroit avec une personne qui est atteinte de la maladie, isolez-vous et utilisez l’outil d’auto-évaluation de l’Ontario pour déterminer si vous devriez obtenir des soins.
  • Prenez des mesures quotidiennes pour réduire l’exposition au virus et protéger votre santé : lavez-vous souvent les mains avec du savon ou un désinfectant pour les mains à base d’alcool; éternuez et toussez dans votre manche; évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche; évitez tout contact avec des personnes malades; si vous êtes malade, restez chez vous.

Ressources additionnelles

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Santé et bien-être