Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario fait preuve d'une transparence totale en publiant une modélisation de l'évolution de la COVID-19

Communiqué

L'Ontario fait preuve d'une transparence totale en publiant une modélisation de l'évolution de la COVID-19

Le nombre prévu de cas et de décès peut être réduit de façon significative si les gens restent à la maison

Cabinet du premier ministre

TORONTO ― Le gouvernement de l'Ontario a publié aujourd'hui une modélisation exhaustive de l'évolution de la COVID-19, rendant ainsi publics plusieurs scénarios qui prévoient le nombre possible de cas et de décès. En rendant ces données publiques, la province fait preuve d'une transparence totale à propos des conséquences si les Ontariens, à l'exception des travailleurs essentiels, ne respectent pas les consignes visant à rester à la maison et à garder ses distances avec les autres.

« Les modèles indiquent que la propagation potentielle de la COVID-19 est massive et mortelle si nous n'agissons pas rapidement pour rester à la maison et respecter l'écart sanitaire, a déclaré le premier ministre Ford. Nos travailleurs essentiels et de première ligne, notre famille, nos amis et nos voisins méritent que nous limitions nos déplacements et que nous agissions de façon responsable. C'est la seule façon de minimiser le risque pour les gens, de freiner la propagation et de réduire le nombre de décès. »

Les renseignements clés de la modélisation sont les suivants :

  • Bien que la COVID-19 puisse toucher tous les Ontariens et Ontariennes, quel que soit leur âge, les personnes de plus de 60 ans courent un risque plus élevé de contracter la maladie et de souffrir de problèmes graves entraînant la hausse des taux de mortalité. Les données démontrent la nécessité d'axer les mesures de santé publique sur la protection des aînés.
  • Sans les mesures déjà prises par le gouvernement, quelque 300 000 Ontariens et Ontariennes auraient contracté la COVID-19 à ce jour et environ 6 000 d'entre eux seraient décédés de la maladie.
  • Grâce à des mesures de santé publique opportunes, l'Ontario a évité des conséquences beaucoup plus graves, prévenant à ce jour environ 220 000 cas et 4 400 décès.
  • D'ici la fin de la pandémie, on estime qu'entre 3 000 et 15 000 personnes décèderont de la COVID-19 malgré les mesures de santé publique mises en place, par rapport à un total estimé de 100 000 décès si aucune mesure n'avait été prise.
  • En prenant des mesures supplémentaires, l'Ontario peut réduire davantage encore le nombre de cas et de décès liés à la COVID-19. Dans ce cas, on estime à 12 500 le nombre de cas supplémentaires et à 200 le nombre de décès supplémentaires d'ici la fin avril.

Sur l'avis du médecin hygiéniste en chef, l'Ontario continuera de prendre des mesures décisives pour freiner la propagation de la COVID-19. Plus récemment, la province a interdit les événements publics organisés et les activités sociales de plus de cinq personnes et a fermé tous les emplacements récréatifs en plein air comme les terrains de sport et de jeu. Au même moment, le Groupe de commandement de l'Ontario pour la lutte contre la COVID-19 a mis en œuvre de vastes mesures pour édifier la capacité du système de santé afin de se préparer à une augmentation du nombre d'hospitalisations.

« L'Ontario entre dans une étape cruciale de sa lutte contre la COVID-19, a souligné la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott. Les chiffres publiés aujourd'hui donnent à réfléchir. Même s'ils révèlent une voie catastrophique, ils servent également d'appel à l'adoption de mesures plus importantes. Nous nous préparons depuis des mois pour ce moment, mais pour éviter le scénario le plus pessimiste, nous comptons sur chaque résident de l'Ontario pour rester à la maison afin de freiner la propagation du virus. Des vies dépendent du respect de cet avis par le public. »

« Nous pensons qu'il est important de faire preuve de transparence à l'égard des Ontariens quant aux défis auxquels nous sommes confrontés et aux efforts importants que nous devons tous faire pour aplanir la courbe, a conclu le président et chef de la direction de Santé publique Ontario, le Dr Peter Donnelly. Le futur de la pandémie est entre les mains du public ― entre vos mains à toutes et tous. Nous pouvons changer la donne en restant à la maison et en maintenant l'écart sanitaire. »

Visitez le site Web de l'Ontario pour en savoir plus sur la façon dont la province continue de protéger la population de l'Ontario contre la COVID-19 ou pour faire une autoévaluation.

Faits en bref

  • L’Ontario a lancé un nouveau portail virtuel convivial pour que le public ait facilement accès à ses résultats d’analyse de laboratoire liés à la COVID-19. En permettant aux gens d’avoir accès plus rapidement et de façon sécurisée à leurs résultats d’analyse sur leur ordinateur ou appareil mobile, ce portail aidera à atténuer les pressions exercées sur les bureaux de santé publique et les travailleurs de première ligne pour qu’ils divulguent ces renseignements afin qu’ils puissent mieux se concentrer à contenir la COVID-19.
  • Le 30 mars 2020, le Dr Williams a émis une déclaration recommandant fortement aux Ontariennes et Ontariens de rester à la maison, de limiter le nombre de déplacements essentiels et de respecter l’écart sanitaire.
  • Si vous croyez que vous présentez des symptômes de la COVID-19 ou si vous avez été en contact étroit avec une personne l’ayant contracté, commencez par vous auto-isoler, puis servez-vous de cet outil d’autoévaluation pour déterminer si vous avez besoin de recevoir d’autres soins.
  • Prenez des mesures quotidiennes pour réduire l’exposition au virus et protéger votre santé : lavez-vous souvent les mains avec du savon ou un désinfectant pour les mains à base d’alcool; éternuez et toussez dans votre manche; évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche; évitez tout contact avec des personnes malades; si vous êtes malade, restez chez vous.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être