Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario met en œuvre un plan d'action pour mieux protéger les personnes vulnérables et ceux qui prennent soin d'elles

Communiqué

L'Ontario met en œuvre un plan d'action pour mieux protéger les personnes vulnérables et ceux qui prennent soin d'elles

Nouvelles mesures pour enrayer la propagation de la COVID-19

Cabinet du premier ministre

TORONTO ― L'Ontario met en œuvre un nouveau Plan d'action contre la COVID-19 pour les personnes vulnérables afin de mieux protéger les populations vulnérables de la pandémie de COVID-19. Ce plan s'appuie sur les mesures déjà adoptées par le gouvernement visant à protéger les personnes qui vivent dans un milieu où les risques sont élevés, notamment les établissements pour personnes ayant une déficience intellectuelle, les refuges pour les victimes de violence sexiste et de la traite des personnes, les foyers pour enfants ainsi que les établissements collectifs qui fournissent des services aux personnes autochtones vulnérables et à leur famille, aussi bien dans les réserves que hors réserves.

Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd'hui du ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, Todd Smith, de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, et de la ministre des Soins de longue durée, Merrilee Fullerton, pour dévoiler les détails de ce plan.

« Le plan que nous annonçons aujourd'hui vise à renforcer et appuyer le travail essentiel qu'effectuent chaque jour nos héros de première ligne pour prendre soin des membres les plus vulnérables de la collectivité, a déclaré le premier ministre Ford. Ces personnes sont les plus exposées aux risques découlant de la pandémie et c'est pourquoi nous aidons ces organismes à mettre en place un programme renforcé de dépistage et de tests, à obtenir davantage de masques et de gants de protection, et à mobiliser un plus grand nombre de travailleurs pour lutter contre la COVID-19. »

« Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le gouvernement fédéral, les municipalités, les Premières Nations, les organismes autochtones et les agents négociateurs afin de réagir rapidement aux éclosions de COVID-19 dans les établissements de soins collectifs, a expliqué le ministre Smith. Le plan d'action que nous présentons aujourd'hui met en place un ensemble de mesures d'intervention, adaptées à différents secteurs, qui permettront de prévenir et de contrôler les infections tout en maintenant la continuité des services dans l'intérêt fondamental des clients vulnérables et des travailleurs. »

Le Plan d'action contre la COVID-19 pour les personnes vulnérables est axé sur trois domaines spécifiques :

  • L'amélioration du dépistage et la réduction des risques d'exposition afin d'éviter la propagation
    • Renforcer le dépistage auprès des visiteurs, du personnel et des résidents, et limiter les visites non essentielles.
    • Fournir des masques au personnel des établissements de soins collectifs ainsi qu'une formation sur la manière d'utiliser l'équipement de protection individuelle en cas d'éclosion. 
  • La lutte contre les infections : gestion des éclosions et contrôle de la propagation
    • Augmenter les tests auprès du personnel et des clients qui présentent des symptômes afin de déterminer s'ils doivent être isolés et si d'autres mesures doivent être mises en œuvre pour lutter contre les infections dans l'établissement.
    • Prévoir d'interdire au personnel de travailler dans plus d'un établissement de soins collectif pendant la pandémie, en particulier dans le cas des établissements pour personnes ayant une déficience intellectuelle, des établissements qui offrent des services d'intervention et des refuges pour les victimes de violence sexiste et de la traite des personnes.
    • Fournir une formation et un soutien supplémentaires, y compris des conseils sur la manière d'isoler les clients, dans les établissements confrontés à une éclosion, où les risques sont élevés.
  • Le maintien des effectifs et la gestion des pénuries de personnel
    • Travailler avec les organismes pour promouvoir la stabilité des effectifs et renforcer la capacité des établissements où les risques sont élevés.

« Il est essentiel que les femmes et les enfants que la situation actuelle vulnérabilise aient accès au soutien dont ils ont besoin et à un environnement sûr, a souligné la ministre associée déléguée au dossier de l'Enfance et à la Condition féminine, Jill Dunlop. Nous prenons des mesures pour arrêter la propagation de la COVID-19, notamment en facilitant l'écart sanitaire, en améliorant la dotation en personnel et en mettant en place des protocoles de nettoyage et de désinfection afin d'assurer la sécurité des Ontariennes et Ontariens là où ils vivent et travaillent. »

« Nous savons que les personnes qui logent ou travaillent dans les foyers pour sans-abri sont confrontées à des défis uniques en raison de la pandémie de COVID-19, a ajouté le ministre des Affaires municipales et du Logement, Steve Clark. C'est pourquoi nous travaillons en étroite collaboration avec les gestionnaires des services et nos partenaires locaux pour collecter des données et déterminer quelles mesures nous devons prendre pour les aider. »

Le gouvernement travaillera avec les établissements de soins collectifs dirigés par des Autochtones, aussi bien dans les réserves que hors réserves, afin d'assurer la disponibilité de ces outils et mesures de soutien et de les adapter aux besoins locaux dans le but de protéger les clients et le personnel.

« Les dirigeants autochtones de toute la province sont rapidement passés à l'action pour protéger leurs collectivités de la propagation de la COVID-19. Les mesures de sécurité renforcées que nous annonçons aujourd'hui offriront une meilleure protection aux membres de ces collectivités qui vivent et travaillent dans des établissements de soins collectifs, » a conclu le ministre de l'Énergie, du Développement du Nord et des Mines et ministre des Affaires autochtones, Greg Rickford.

Le plan d'action prévoit également une action de mobilisation pour appuyer la gestion de la pandémie de COVID-19 dans les jours et les semaines à venir au sein des établissements où les risques sont jugés élevés, notamment de l'aide pour la dotation en personnel ainsi que de la formation et du soutien supplémentaires.

Enfin, le gouvernement prévoit solliciter sans tarder des idées sur les mesures complémentaires qui peuvent être prises dans le contexte actuel pour mieux soutenir les Ontariens et Ontariennes vulnérables et le personnel des établissements où les risques sont élevés.

Faits en bref

  • Des dizaines de milliers d’Ontariens et Ontariennes vivent et travaillent dans des établissements de soins collectifs, sur plus de 4 000 emplacements
  • Le Plan d’action contre la COVID-19 pour les personnes vulnérables s’appuie sur les mesures déjà mises en œuvre par le gouvernement pour protéger les populations vulnérables, notamment celles relatives à la restriction des visites, à la flexibilité des horaires du personnel, à l’élargissement de l’accès aux services de garde d’urgence pour le personnel de première ligne et à la mise en place de milieux de soins alternatifs.
  • La province a également suspendu les expulsions, offert du financement aux gestionnaires de services par l’entremise du Fonds de secours pour les services sociaux de l’Ontario, doté de 200 millions de dollars, et investi plus de 37 millions de dollars pour appuyer les efforts de planification, de prévention et d’atténuation des éclosions afin de protéger la santé et le mieux-être des populations et communautés autochtones. Le gouvernement collabore avec les responsables régionaux de la santé publique pour assurer une surveillance continue de la situation.
  • La province élargit la liste des dépenses admissibles qui peuvent être déclarées dans le cadre du Programme de services particuliers à domicile et du programme Passeport. L’Ontario continue à soutenir les familles en clarifiant les dépenses admissibles dans le cadre du Programme ontarien des services en matière d’autisme, notamment les budgets pour les services aux enfants et le financement provisoire ponctuel, pour la durée de la pandémie de COVID-19.
  • Pour présenter une demande d’aide sociale, appelez le bureau du programme Ontario au travail le plus proche ou rendez-vous en ligne.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être