Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario aide les personnes touchées par la COVID-19 à reprendre le travail

Communiqué

L'Ontario aide les personnes touchées par la COVID-19 à reprendre le travail

Nouveaux programmes axés sur les travailleurs du secteur de l’hôtellerie et de la restauration et sur les apprentis

Cabinet du premier ministre

TORONTO ― Alors que l'économie provinciale se remet progressivement en marche, le gouvernement de l'Ontario aide les personnes touchées par la COVID-19 à reprendre le travail. La province finance la création du tout premier centre d'action virtuel de l'Ontario afin d'aider les travailleurs et travailleuses du secteur de l'hôtellerie et de la restauration mis à pied et sans emploi et de fournir un soutien aux apprentis. Ce soutien prendra la forme de subventions pour l'achat des outils, de l'équipement de protection et des vêtements nécessaires à l'exercice de leur métier, et de l'exonération du remboursement des prêts précédemment contractés pour l'achat d'outils.

Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd'hui de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, et du ministre du Travail, de la Formation et du Développement des compétences, Monte McNaughton, pour faire cette annonce.

« La COVID-19 a eu un impact dévastateur pour de nombreux propriétaires d'entreprises, travailleurs et leur famille, mais notre gouvernement fait tout ce qui est en son pouvoir pour les aider à traverser cette période difficile, a déclaré le premier ministre Ford. Les travailleurs et travailleuses du secteur de l'hôtellerie et de la restauration et nos gens de métier qualifiés sont parmi les plus durement touchés. Ces nouveaux programmes vont les aider à se préparer à reprendre le travail afin qu'ils puissent contribuer activement à la relance économique de l'Ontario. »

Le gouvernement a créé la Subvention ontarienne pour les outils, dotée d'un financement de 2,5 millions de dollars pour 2020-2021 et de 7,5 millions de dollars pour 2021-2022 et chaque exercice suivant. Cette subvention aidera les nouveaux apprentis admissibles à acheter l'équipement dont ils ont besoin pour démarrer leur carrière, selon les modalités suivantes :

  • 1 000 $ pour ceux qui se destinent aux métiers du secteur de l'énergie motrice
  • 600 $ pour les métiers du secteur de la construction et industriel
  • 400 $ pour les métiers du secteur des services.

Afin de pouvoir bénéficier de la subvention, les apprentis devront respecter les trois critères suivants :

  • avoir terminé une formation de niveau 1 le 1er avril 2020 ou après
  • disposer d'un accord de formation enregistré et en vigueur
  • être inscrit à titre d'apprenti depuis au moins 12 mois.

Le gouvernement renonce également au remboursement de plus de 10 millions de dollars en prêts contractés par les apprentis de l'Ontario pour acheter des outils afin de démarrer leur carrière. Le Programme ontarien de prêts pour l'acquisition d'outils de travail a permis à des milliers de nouveaux apprentis d'acheter les outils, l'équipement, les vêtements, les manuels et les livres de code nécessaires à l'exercice de leur métier. La dette d'environ 19 000 apprentis ayant participé à ce programme s'élevait en moyenne à 495 dollars.

« Afin de remettre notre économie sur les rails, nous devons offrir le soutien approprié à nos travailleurs, travailleuses et entreprises qui ont été durement touchés par la pandémie de COVID-19, a souligné le ministre McNaughton. Les programmes que nous annonçons aujourd'hui remettent de l'argent dans la poche de nos apprentis et soutiennent les travailleurs et travailleuses du secteur de l'hôtellerie et de la restauration qui ont été mis à pied, en leur donnant accès à la formation et aux services dont ils ont besoin pour surmonter la crise et réintégrer le marché du travail. »

En outre, le gouvernement investit près de 2 millions de dollars pour ouvrir un centre d'action virtuel en partenariat avec la section locale 75 du syndicat UNITE HERE. Cette ressource virtuelle de formation professionnelle aidera jusqu'à 7 000 chômeurs du secteur de l'hôtellerie et de la restauration à accéder à un large éventail de services et mesures de soutien en ligne et par téléphone, notamment :

  • Soutien par vidéoconférence en matière de gestion du stress et de santé mentale
  • Formation en ligne sur la santé et la sécurité disponible immédiatement pour les personnes qui retournent au travail sur un lieu désigné zone de quarantaine
  • Formation en ligne relative aux compétences techniques
  • Formation en ligne de perfectionnement en anglais et en compétences numériques
  • Groupes de pairs pour la préparation à l'emploi, par vidéoconférence.

UNITE HERE assurera le fonctionnement du centre d'action virtuel. Ce syndicat représente les travailleurs du secteur de l'hôtellerie et de la restauration, des champs de courses et casinos, des entreprises de blanchisserie, des concessions aéroportuaires et des centres de distribution de vêtements, de textiles et de l'industrie manufacturière en général.

« Le secteur ontarien de l'hôtellerie et de la restauration emploie des milliers de personnes qualifiées à l'échelle de la province, a ajouté la ministre des Industries du patrimoine, du sport, du tourisme et de la culture, Lisa MacLeod. Grâce à cette nouvelle plateforme virtuelle, les travailleurs et travailleuses de ce secteur recevront le soutien dont ils ont besoin alors que nous remettons progressivement en marche notre province et préparons notre secteur du tourisme, qui représente quelque 35 milliards de dollars, à accueillir à nouveau les visiteurs. »

« Nous remercions le gouvernement de l'Ontario de son généreux appui, a conclu le président de la section locale 75 de UNITE HERE, Guled Warsame. Ce soutien permettra à nos membres qui ont été mis à pied en raison de la pandémie de recevoir des services et de la formation. Nous savons que l'industrie du tourisme d'accueil est fondamentalement axée sur le contact humain. Nous sommes très reconnaissants et fiers de travailler avec le gouvernement provincial pour veiller à ce que nos travailleurs reçoivent une aide qui leur permettra de développer leurs compétences et de retourner au travail le plus rapidement possible. »

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi