Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario assouplit davantage les restrictions imposées aux commerces de détail et aux chantiers de construction essentiels durant la COVID-19

Communiqué

L'Ontario assouplit davantage les restrictions imposées aux commerces de détail et aux chantiers de construction essentiels durant la COVID-19

Les détaillants devront suivre des consignes en matière de santé et de sécurité

Cabinet du premier ministre

TORONTO ― Le gouvernement de l'Ontario autorise tous les commerces de détail dont l'entrée donne sur la rue à proposer la collecte en bordure de trottoir et la livraison. Il autorise également le paiement et les achats en magasin dans les jardineries, les pépinières, les quincailleries et les magasins de fournitures de sécurité. Les propriétaires de ces entreprises doivent prendre connaissance des consignes en matière de santé et de sécurité élaborées par la province et ses partenaires des associations de santé et de sécurité.

Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd'hui du ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce, Vic Fedeli, du ministre des Finances, Rod Phillips, et de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, pour faire cette annonce.

« Nous ne sommes pas restés les bras croisés. En publiant notre cadre visant le déconfinement et en formulant l'orientation nécessaire en matière de sécurité au travail pour aider les entreprises à s'adapter au nouvel environnement, nous avons jeté les bases pour la relance sûre, prudente et progressive de notre province, a déclaré le premier ministre Ford. À mesure que les résultats en santé s'améliorent, nous pouvons envisager et mettre en œuvre la reprise d'un plus grand nombre de secteurs de notre économie et le retour des gens au travail. »

À compter du vendredi 8 mai à minuit une, les jardineries et les pépinières pourront rouvrir leurs portes et accepter à nouveau le paiement et les achats en magasin, moyennant le respect des consignes de sécurité qu'appliquent déjà les épiceries et les pharmacies. À compter du samedi 9 mai à minuit une, les quincailleries et les magasins de fournitures de sécurité pourront rouvrir dans les mêmes conditions. À compter du lundi 11 mai à minuit une, les magasins de détail dont l'entrée donne sur la rue pourront commencer à offrir à leurs clients la collecte en bordure de trottoir et la livraison, en se conformant aux documents d'orientation du ministère de la Santé relatifs aux lieux de travail essentiels ainsi qu'aux exigences en matière de santé et de sécurité au travail.

En plus d'assouplir les restrictions imposées aux commerces de détail, le gouvernement élargit la définition des chantiers de construction essentiels afin de permettre le début des travaux souterrains de construction d'immeubles résidentiels à logements multiples comme les immeubles à appartements et les condominiums et la reprise des travaux au-dessus du niveau du sol pour des projets de même nature. Cette mesure vise à favoriser l'emploi et à renforcer l'offre de logements afin d'appuyer la relance économique et d'atténuer les conséquences de la pandémie.

Ces entreprises doivent respecter les mesures de santé publique et prendre connaissance des consignes en matière de sécurité au travail, notamment en favorisant l'écart sanitaire et le lavage fréquent des mains, en désinfectant souvent les surfaces, en installant des barrières physiques, en décalant les quarts de travail et en offrant des méthodes de paiement sans contact pour contribuer à arrêter la propagation de la COVID-19.

« C'est grâce aux progrès que nous avons réalisés collectivement pour ralentir la propagation de la COVID-19 que nous pouvons maintenant nous permettre d'assouplir progressivement les restrictions afin que certaines entreprises puissent rouvrir de manière sécuritaire, a souligné le ministre Fedeli. Tant que durera la pandémie, nous devrons agir avec prudence et trouver le juste équilibre entre le retour au travail et la prévention de nouvelles éclosions. Assurer la sécurité du personnel, des clients et du grand public est notre priorité absolue. »

Le ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences, en partenariat avec les associations de santé et de sécurité de l'Ontario, a publié plus de 60 documents d'orientation sectoriels en matière de santé et de sécurité, qui concernent notamment les services de collecte en bordure de trottoir et de livraison. Les propriétaires d'entreprises devront respecter cette orientation et peuvent consulter le responsable de la santé publique de leur région afin de s'assurer d'avoir tous les renseignements nécessaires pour protéger leur personnel, leurs clients et le grand public alors que la province se prépare à relancer progressivement l'économie.

« Les petites entreprises de l'Ontario ont fait leur part pour aider à ralentir la propagation de la COVID-19, a ajouté le ministre associé délégué aux Petites Entreprises et à la Réduction des formalités administratives, Prabmeet Sarkaria. J'encourage tous les propriétaires d'entreprises à prendre connaissance des nouvelles consignes en matière de santé et de sécurité afin d'être prêts, une fois le moment venu, à reprendre leurs activités et à fournir aux Ontariens et Ontariennes les services sur lesquels ils comptent au quotidien. »

Le cadre visant le déconfinement de la province, publié par le gouvernement le 27 avril dernier, énonce les principes directeurs pour la réouverture progressive et sûre des entreprises et des espaces publics et la reprise des services. Il présente également les critères que le médecin hygiéniste en chef et les experts en santé de l'Ontario utilisent pour conseiller le gouvernement sur l'assouplissement des mesures d'urgence, y compris en ce qui a trait aux décrets d'urgence.

« La santé et la sécurité de tous les Ontariens et Ontariennes demeurent notre priorité absolue alors que nous continuons à planifier la prochaine étape de notre lutte contre la COVID-19, a conclu la ministre Elliott. Les membres de notre collectivité ont tous déployé des efforts considérables pour arrêter la propagation du virus et, grâce à cela, nous avons fait des progrès concrets. Plus que jamais, nous devons continuer à respecter l'écart sanitaire afin que le déconfinement et la relance économique se fassent de manière prudente et sécuritaire. »

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Santé et bien-être