Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario élargit les services virtuels de soutien en santé mentale pendant la pandémie de COVID-19

Communiqué

L'Ontario élargit les services virtuels de soutien en santé mentale pendant la pandémie de COVID-19

Des programmes en ligne gratuits pour aider les Ontariens et Ontariennes à faire face à une situation sans précédent

Cabinet du premier ministre

TORONTO ― À partir d'aujourd'hui, le gouvernement de l'Ontario élargit les services virtuels de soutien en santé mentale pour aider les milliers d'Ontariens et Ontariennes aux prises avec l'anxiété et la dépression face à la pandémie de COVID-19, y compris les travailleurs et travailleuses de la santé de première ligne. Ces programmes de thérapie cognitivo-comportementale sur Internet ont été élaborés en partenariat avec MindBeacon et Morneau Shepell et seront fournis sans frais à la population, à l'échelle de la province.

Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd'hui de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, et du ministre associé délégué à la Santé mentale et à la Lutte contre les dépendances, Michael Tibollo, pour fournir les détails de cette initiative à l'occasion de la Semaine nationale de la santé mentale.

« Ce virus a profondément altéré notre quotidien et notre vie, mais notre gouvernement fait tout ce qui est en son pouvoir pour protéger la santé physique et mentale des Ontariens et Ontariennes, a déclaré le premier ministre Ford. En élargissant l'accès aux services de soutien en santé mentale ― des services gratuits offerts en ligne et virtuellement ―, nous faisons savoir à tous ceux et celles que la situation actuelle accable que nous sommes là pour les aider à faire face au stress, à l'isolement et à l'anxiété tout au long de cette période sans précédent. »

Le gouvernement a précédemment annoncé un investissement de 12 millions de dollars pour appuyer la santé mentale pendant la pandémie de COVID-19. Ce fonds d'urgence aide les organismes de santé mentale à embaucher et former du personnel et à acheter l'équipement et la technologie nécessaires pour soutenir leurs patients. Le financement appuie également l'élaboration de nouveaux programmes virtuels et en ligne de soutien en santé mentale ainsi que l'amélioration des programmes existants. Les programmes comprennent :

  • Thérapie cognitivo-comportementale sur Internet (TCCI) : Les clients peuvent s'auto-orienter vers les programmes des différents prestataires de services répertoriés tout en recevant une orientation afin de trouver le soutien adapté à leurs besoins. La TCCI est appuyée par des thérapeutes et disponible en français et en anglais.
  • Soutien au personnel de la santé de première ligne : La TCCI est accessible aux travailleurs et travailleuses de la santé de première ligne aux prises avec l'anxiété, l'épuisement professionnel ou un trouble de stress post-traumatique. Les personnes dont le cas nécessite des soins plus importants pourront être aiguillées vers un service d'entretiens virtuels, des groupes de discussion hebdomadaires en ligne entre pairs ou un clinicien qui leur fournira un service de soutien confidentiel.
  • Services virtuels de soutien en santé mentale : Ceux-ci comprennent le programme Retrouver son entrain, qui repose sur l'utilisation de cahiers d'exercices et un accompagnement téléphonique, ainsi que Jeunesse, J'écoute, la plateforme de soutien pour les enfants et les jeunes.

« Afin de contribuer à enrayer la propagation de ce virus mortel, notre personnel de première ligne fait de longues heures dans des situations stressantes et les gens de toute la province participent à l'effort collectif en restant chez eux, souvent seuls, a expliqué la ministre Elliott. Nous savons que cette nouvelle réalité est difficile et peut être source de stress, d'anxiété et d'autres problèmes de santé mentale. C'est pourquoi nous apportons aux Ontariens et Ontariennes un soutien virtuel en la matière, pour contribuer à leur mieux-être tout en les aidant à maintenir l'écart sanitaire. »

La province a également mis sur pied le Groupe d'intervention pour la santé mentale et la lutte contre les dépendances durant la COVID-19. Dirigé par le Centre d'excellence pour la santé mentale et la lutte contre les dépendances de Santé Ontario, il a pour mission de réduire l'incidence de la pandémie sur l'accès aux services publics de santé mentale et de lutte contre les dépendances. Ses membres comprennent des représentants de tout le secteur ontarien de la santé mentale et de la lutte contre les dépendances, qui unissent leurs efforts afin de contribuer au maintien des services pendant la pandémie. Ensemble, ils déterminent les problèmes existants, mettent rapidement en œuvre des solutions, appuient les stratégies de soins virtuels, partagent leurs pratiques exemplaires et collaborent avec d'autres groupes régionaux et provinciaux d'intervention durant la COVID-19 afin d'assurer la résolution rapide de tout problème touchant le système provincial de santé mentale et de lutte contre les dépendances.

« Les organismes de santé mentale et de lutte contre les dépendances de notre province travaillent sans relâche pour veiller à ce que les Ontariens, les Ontariennes et leur famille aient accès aux services essentiels de santé mentale et de lutte contre les dépendances dont ils ont besoin, a conclu le ministre Tibollo. Je félicite ces professionnels de la santé mentale pour l'engagement, le dévouement et la compassion dont ils font preuve en ces temps difficiles. »

La population peut visiter le site Web Ontario.ca/nouveaucoronavirus pour obtenir des renseignements sur les différentes options virtuelles de services de santé mentale et de mieux-être qui répondent à leurs besoins particuliers, y compris la thérapie en ligne.

Faits en bref

  • C’est la Semaine nationale de la santé mentale, la Semaine de la santé mentale des mères et la Semaine de la santé mentale des enfants, qui coïncide avec la Journée nationale de la santé mentale des enfants et des jeunes, le 7 mai.
  • Cinq hôpitaux ont établi un partenariat avec le ministère de la Santé et le Centre d’excellence pour la santé mentale et la lutte contre les dépendances de Santé Ontario pour fournir des services spécifiques au personnel de la santé de première ligne : le Centre de toxicomanie et de santé mentale, le Centre des sciences de la santé mentale Ontario Shores, le Centre de soins de santé St-Joseph de Hamilton, le centre de santé mentale Le Royal et le Centre de soins de santé mentale Waypoint.
  • Plus d’un million d’Ontariens sont aux prises avec des problèmes de santé mentale et de lutte contre les dépendances chaque année.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être