Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario élargit son programme de dépistage de la COVID-19 à l'échelle de la province

Communiqué

L'Ontario élargit son programme de dépistage de la COVID-19 à l'échelle de la province

Nouvelle stratégie de dépistage accru auprès du grand public, du personnel de première ligne et de première intervention et sur les lieux de travail

Cabinet du premier ministre

TORONTO ― Alors que la province remet prudemment et progressivement en marche son économie, le gouvernement de l'Ontario met en œuvre la prochaine phase de sa stratégie de dépistage de la COVID-19 pour détecter rapidement les cas et enrayer la propagation du virus. Un plus grand nombre de personnes pourra désormais accéder aux tests de dépistage, à un plus grand nombre d'emplacements à l'échelle de la province.

Le premier ministre Doug Ford et la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, ont dévoilé aujourd'hui cette nouvelle phase du plan de dépistage de la COVID-19 de l'Ontario, intitulée Protéger la population ontarienne grâce à un dépistage accru. La stratégie est axée sur trois volets :

  1. Dépistage dans un centre d'évaluation : élargissement des critères pour les personnes qui peuvent faire faire un test, afin d'inclure les personnes asymptomatiques qui pensent avoir été exposées au virus, en plus des tests réguliers effectués auprès des personnes symptomatiques, qui se poursuivent.
  2. Campagnes de dépistage ciblées : détection des cas et contrôle de la propagation grâce au renforcement de la surveillance auprès des personnes vulnérables asymptomatiques, notamment dans les foyers de soins de longue durée et autres établissements collectifs comme les refuges et les foyers de groupe, et dépistage ciblé sur les lieux de travail des secteurs prioritaires où les travailleurs interagissent avec des populations prioritaires sans pouvoir toujours respecter l'écart sanitaire.
  3. Gestion des éclosions : dépistage visant à renforcer la capacité de gérer avec rapidité et flexibilité tout cas d'éclosion, notamment dans certains quartiers, régions, hôpitaux, établissements et lieux de travail ciblés.

« L'Ontario applique maintenant les critères de dépistage les plus larges et les plus efficaces au pays. Tout Ontarien ou Ontarienne qui pense en avoir besoin pourra faire faire un test, a déclaré le premier ministre Ford. Il est nécessaire d'évaluer correctement la situation pour pouvoir la gérer efficacement. Notre nouvelle stratégie de dépistage accru est notre meilleure défense contre la propagation de la COVID-19, alors que nous remettons en marche la province de manière progressive et sécuritaire. Grâce à un dépistage plus proactif, les employeurs et leurs employés pourront reprendre leurs activités sans inquiétude et nous serons mieux à même de gérer toute augmentation potentielle des cas. »

Les trois volets de la nouvelle stratégie de dépistage appuieront les efforts considérables déployés par les régions de l'Ontario pour réduire le taux de transmission, également appelé taux de reproduction effectif ou Rt.

Afin d'étendre et de faciliter l'accès aux tests réguliers pour les personnes symptomatiques, celles-ci n'auront plus besoin d'un aiguillage pour se rendre à l'un des plus de 130 centres d'évaluation de la province. L'Ontario permet de trouver facilement des renseignements sur les centres d'évaluation sur son site Web dédié à la COVID-19.

« L'accès élargi au dépistage pour les personnes symptomatiques et asymptomatiques ira de pair avec les efforts continus de recherche des personnes exposées et de gestion des cas déployés par les bureaux de santé publique pour arrêter la propagation du virus et protéger la collectivité et les familles ontariennes, a souligné la ministre Elliott. Je tiens cependant à insister sur le fait que, même si le résultat de votre test est négatif, vous devez continuer à respecter l'écart sanitaire, à porter un masque s'il vous est difficile de maintenir l'écart sanitaire, et à vous laver les mains fréquemment. Ces gestes simples contribueront à assurer la sécurité de tous les Ontariens et Ontariennes. »

La province compte également élargir le dépistage de surveillance proactif afin de détecter rapidement les éclosions et de surveiller activement les risques de propagation parmi les populations les plus vulnérables, comme dans les hôpitaux, les foyers de soins de longue durée, les foyers de groupe, les refuges, les centres de garde d'enfants d'urgence, les établissements correctionnels et autres établissements collectifs. Il s'agira notamment de tester les résidents symptomatiques et asymptomatiques et le personnel de première ligne dans les foyers de soins de longue durée et les maisons de retraite ainsi que ceux et celles qui travaillent auprès de populations prioritaires, notamment les premiers intervenants et les travailleuses et travailleurs essentiels. La province élargira le dépistage à d'autres lieux de travail au fur et à mesure de la relance progressive de l'économie.

À l'avenir, le gouvernement s'attend à ce que le dépistage sur les lieux de travail du secteur privé soit appuyé aussi bien par des ressources privées que publiques. À cette fin, il travaille avec les employeurs du secteur privé pour élaborer des modèles adaptés à chaque secteur et lieu de travail. On procédera également au dépistage de surveillance proactif dans les collectivités rurales, éloignées et autochtones.

Afin de pouvoir répondre efficacement à la déclaration éventuelle d'une éclosion dans un quartier, une région, un établissement ou un lieu de travail particulier, la province développe également sa capacité d'intervention souple et rapide. Elle forme notamment des unités de dépistage mobiles qui peuvent être rapidement déployées dans les collectivités de l'Ontario pour appuyer la gestion des éclosions déclarées.

En outre, l'Ontario rendra publique prochainement une stratégie renouvelée visant à aider les bureaux de santé publique à rechercher les personnes exposées au virus et à gérer les cas. Cette stratégie comprendra notamment le lancement d'une nouvelle application qui émettra des avis à l'intention des personnes qui pourraient avoir été exposées à la COVID-19 et leur recommandera quoi faire, par exemple surveiller leurs symptômes, s'auto-isoler ou faire faire un test.

Faits en bref

  • Le 14 mai 2020, la province a mis à jour son document d’orientation sur le dépistage afin d’inclure un plus large éventail de symptômes pour toutes les populations et d’orienter la prise de décisions an matière de dépistage parmi les groupes de population prioritaires.
  • Les personnes qui souhaitent faire faire un test sont invitées à consulter le site Web de l’Ontario pour trouver un centre d’évaluation près de chez elles et déterminer si elles doivent prendre rendez-vous.
  • Aucun Ontarien ou Ontarienne ne se verra refuser un test dans un centre d’évaluation, en particulier ceux qui présentent des symptômes ou qui craignent d’avoir été exposés à la COVID-19. Le test se fera avec ou sans rendez-vous, selon la procédure en place dans le centre d’évaluation.
  • L’Ontario reste la grande province qui effectue le nombre le plus important de tests quotidiens. À ce jour, 680 687 tests ont été réalisés en Ontario, dont 69 318 tests depuis le 24 mai 2020.
  • L’Ontario dispose d’un réseau provincial de plus de 20 emplacements de laboratoires qui travaillent en coordination pour renforcer davantage la capacité du système et réduire les délais de traitement des tests de dépistage de la COVID-19.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être