Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario aide les parents à retourner au travail

Communiqué

L'Ontario aide les parents à retourner au travail

La province rouvre les centres de garde et établit des protocoles stricts pour assurer la sécurité des enfants et du personnel

Cabinet du premier ministre

TORONTO ― Le gouvernement de l'Ontario a annoncé aujourd'hui ses plans pour la réouverture des centres de garde d'enfants, qui appuieront la prochaine étape du cadre visant le déconfinement de la province. Élaborés en consultation avec le médecin hygiéniste en chef et les responsables médicaux de The Hospital for Sick Children, ces plans exigent des exploitants des centres de garde qu'ils respectent des protocoles sanitaires stricts pour assurer la sécurité des enfants et du personnel.

Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd'hui de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, et du ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, pour fournir les détails de ces plans.

« Alors que davantage de nos services et entreprises se préparent à se remettre en marche, il est essentiel de nous assurer que les mesures de soutien appropriées sont en place pour permettre aux parents de l'Ontario de retourner au travail en sachant que leurs enfants seront pris en charge dans un environnement sûr et sain, a déclaré le premier ministre Ford. Nos plans pour les services de garde établissent des protocoles stricts qui devront être respectés afin de prévenir la propagation de la COVID-19. Nous avons réalisé des progrès considérables pour enrayer ce virus, mais n'oublions pas qu'il demeure un risque réel pour la santé publique. »

Le gouvernement poursuit la mise en œuvre de son cadre visant le déconfinement de la province. Pour appuyer la relance, les centres de garde d'enfants et fournisseurs de services de garde en milieu familial de tout l'Ontario seront autorisés à reprendre leurs activités, moyennant le respect de strictes exigences opérationnelles et de sécurité, qui s'appuient sur les consignes qu'ont dû suivre les services de garde d'urgence. Les centres de garde seront tenus d'adopter des règles précises, qui comprennent les suivantes :

  • Groupes : les centres de garde devront s'assurer chaque jour de limiter les groupes à un maximum de 10 enfants et employés;
  • Plan d'intervention pour la COVID-19 : tous les centres de garde seront tenus de prévoir un plan d'intervention au cas où un enfant, un parent ou un membre du personnel venait à être exposé à la maladie;
  • Dépistage : tous les membres du personnel et les enfants devront faire l'objet d'un dépistage avant de pénétrer dans les centres de garde. Toute personne qui se sent mal devra rester chez elle;
  • Registre des présences quotidiennes : les centres de garde devront tenir un registre de toutes les personnes présentes chaque jour afin de faciliter la recherche des personnes exposées au virus;
  • Nettoyage : les centres de garde devront être soigneusement nettoyés, avant l'ouverture de même que fréquemment tout au long de la journée;
  • Interdiction des visites : seules les visites essentielles seront autorisées dans les centres de garde;
  • Mise en place de protocoles d'arrivée et de départ : ces protocoles auront pour objectif de favoriser le respect de l'écart sanitaire.

Dès aujourd'hui, le personnel peut accéder aux centres de garde afin de commencer à en préparer la réouverture. Lorsque les exploitants auront satisfait à toutes les exigences strictes et rigoureuses en matière de réouverture, ils seront autorisés à reprendre leurs activités.

« Nous savons le rôle essentiel que vont jouer les services de garde d'enfants pour appuyer la relance de l'économie ontarienne, en particulier lorsqu'il s'agit de permettre aux parents de retourner au travail, a souligné le ministre Lecce. Nous voulons réaffirmer la confiance des parents dans notre système de garde d'enfants en cette période difficile. En imposant des exigences de santé publique précises, nous démontrons notre ferme engagement à assurer la sécurité des enfants, du personnel et des familles de l'Ontario. »

Le ministère de l'Éducation a travaillé avec les ministères de la Santé et du Travail, de la Formation et du Développement des compétences pour élaborer les protocoles sanitaires que devront respecter les centres de garde de toute la province. Ces protocoles leur permettront de rouvrir de manière sécuritaire tout en facilitant la recherche des personnes exposées au virus. Ils imposent aux exploitants des centres de garde des exigences strictes, notamment en matière de formation obligatoire, de présentation de rapports et d'appui des autorités locales de la santé publique pour la réouverture.

« Le fait que les enfants puissent reprendre en toute sécurité des activités d'apprentissage, de jeu et de socialisation en groupe est très bénéfique pour leur développement mental, émotionnel et comportemental, a conclu le président-directeur général de The Hospital for Sick Children, le Dr Ronald Cohn. Les enfants s'épanouissent lorsqu'ils interagissent entre eux. La réouverture des centres de garde est une étape importante qui leur permettra de retrouver leurs petits camarades et de participer à des activités en dehors de leur environnement familial. »

Se fondant sur les conseils du médecin hygiéniste en chef, le gouvernement permet également la réouverture cet été des camps de jour estivaux à l'échelle de la province, moyennant le respect de rigoureux protocoles de santé et de sécurité. Des directives strictes en matière de santé et de sécurité (en anglais seulement) ont été élaborées par le ministère de la Santé en partenariat avec les autorités de la santé publique, le ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences, et les municipalités. Elles ont été communiquées aux équipes de santé publique locales au début du mois. À l'heure actuelle, les camps avec nuitée restent interdits en Ontario pour l'été 2020.

Faits en bref

  • La mise en œuvre graduelle du cadre visant le déconfinement de l’Ontario et la réouverture autorisée des centres de garde à l’échelle de la province marqueront l’élimination des services de garde d’urgence, à compter du 26 juin 2020. Les familles qui ont bénéficié de ces services recevront un soutien des responsables du système pendant cette transition afin de récupérer leurs places en service de garde traditionnel ou d’en trouver de nouvelles.
  • Au fur et à mesure de la réouverture progressive des centres de garde à l’échelle de la province, le gouvernement continuera de protéger les familles qui ne seraient pas en mesure de récupérer leurs places en service de garde en empêchant les exploitants de facturer des frais pour ces places.
  • L’Ontario aide également les parents à payer les coûts supplémentaires liés à la fermeture des écoles et des centres de garde pendant la pandémie de COVID-19 grâce au Programme de soutien aux familles, qui fournit par enfant un paiement ponctuel de 200 $ pour les enfants de 0 à 12 ans et de 250 $ pour les enfants et jeunes de 0 à 21 ans qui ont des besoins particuliers, y compris ceux qui sont inscrits dans une école privée.
  • À ce jour, le Programme de soutien aux familles a soutenu plus de 1,5 million de familles ontariennes.
  • L’Ontario tirera parti de la formule actuelle de financement des centres de garde d’enfants afin d’aider ceux-ci à faire face à l’augmentation des coûts de nettoyage et autres frais associés au respect des exigences de santé et de sécurité mises en place pour appuyer la reprise des services. En outre, la formule continuera à appuyer la stabilisation du secteur.
  • Cet été, tel qu’il y est légalement tenu, le ministère sollicitera les commentaires des familles et du secteur sur la Loi de 2014 sur la garde d’enfants et la petite enfance afin d’éclairer la planification du système provincial de garde d’enfants.
  • L’Ontario compte plus de 5 500 centres de garde d’enfants et 124 services de garde d’enfants en milieu familial agréées.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement Santé et bien-être