Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario crée le Conseil du premier ministre pour l'égalité des chances

Communiqué

L'Ontario crée le Conseil du premier ministre pour l'égalité des chances

Ses membres conseilleront le gouvernement sur les défis auxquels font face les jeunes ontariens, en particulier dans le contexte de la pandémie de COVID-19

Cabinet du premier ministre

TORONTO ― Le gouvernement de l'Ontario a annoncé aujourd'hui la création du Conseil du premier ministre pour l'égalité des chances, un nouveau groupe consultatif qui formulera des recommandations sur la manière dont les jeunes peuvent surmonter les obstacles sociaux et économiques afin de réussir. Ses membres conseilleront également le gouvernement sur les mesures qu'il pourrait prendre à long terme pour soutenir les jeunes dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd'hui de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, du ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, Todd Smith, et de l'intervenant pour les perspectives communautaires de l'Ontario, Jamil Jivani, pour présenter les détails de cette initiative.

« Notre monde est confronté aujourd'hui à certains des défis les plus difficiles qu'il ait eu à surmonter. Dans ce contexte, nous devons faire tout notre possible pour aider notre prochaine génération de leaders à surmonter les obstacles sociaux et économiques qui se dressent devant elle, a déclaré le premier ministre Ford. Les jeunes sont l'avenir de notre province et j'ai la certitude que ce nouveau conseil sera pour eux un allier formidable qui les guidera sur la voie de la réussite. »

Le Conseil comptera jusqu'à 20 membres, dont un président et un vice-président, de tous âges et de secteurs variés. Il s'agira de jeunes de 18 à 29 ans et d'adultes ayant acquis une expertise dans des organisations communautaires, des organismes à but non lucratif, en éducation ou en services gouvernementaux.

Le Conseil concentrera ses efforts sur les défis auxquels font face les jeunes dans le contexte actuel, notamment en ce qui a trait à la réussite académique, la formation professionnelle et l'emploi. Sa priorité immédiate sera d'élaborer des stratégies pour aider les jeunes vulnérables et marginalisés à se remettre des conséquences de la pandémie de COVID-19.

L'intervenant pour les perspectives communautaires de l'Ontario, Jamil Jivani, présidera le Conseil pour la première année de son mandat. Il s'efforcera de consulter directement les jeunes et les collectivités à l'échelle de la province dans le but de déterminer la manière approche pour éliminer les obstacles auxquels se heurtent les jeunes à risque, afin de s'assurer qu'ils ne sont pas laissés pour compte.

« Depuis des décennies, les jeunes issus de communautés défavorisées sont confrontés à de sérieux obstacles qui les empêchent de réussir dans notre économie. La COVID-19 n'a fait qu'exacerber ces problèmes. En tant que premier président du Conseil du premier ministre pour l'égalité des chances, je travaillerai avec un groupe diversifié de leaders afin d'aider le gouvernement à offrir à nos jeunes travailleuses et travailleurs, en particulier ceux qui viennent de milieux défavorisés, une chance équitable de réussir sur le marché du travail de l'Ontario, » a souligné M. Jivani.

Par ailleurs, le gouvernement aide les communautés noires à faire face aux effets disproportionnés de la COVID-19 en accordant aux organisations qui soutiennent les familles et les jeunes noirs de l'Ontario un financement de 1,5 million de dollars. Cet investissement servira à fournir un appui d'urgence face à la COVID-19 et à répondre aux besoins immédiats des enfants, des jeunes et des familles.

« Le Conseil du premier ministre pour l'égalité des chances permettra à notre gouvernement de définir à la source les difficultés économiques auxquelles sont confrontés les jeunes de notre province, a ajouté le ministre Smith. L'expertise des membres du Conseil et les précieux renseignements qu'ils recueilleront auprès des communautés et des jeunes de tout l'Ontario aideront notre gouvernement à éliminer les principaux obstacles qui se dressent entre nos jeunes et leurs objectifs économiques. »

Toute personne intéressée à siéger au Conseil est invitée à poser sa candidature auprès du Secrétariat des nominations d'ici le jeudi 18 juin 2020. Pour être admissibles, les candidats doivent avoir une expertise dans des domaines comme les services communautaires, les affaires, l'éducation et les services gouvernementaux, notamment la justice de la jeunesse et la protection de l'enfance.

Faits en bref

  • Les jeunes sont particulièrement nombreux à occuper un emploi précaire et mal rémunéré. Quarante pour cent des Canadiens et Canadiennes de la génération Y occupent un poste temporaire de courte durée ou travaillent en tant qu’indépendants.
  • En mars 2020, Statistique Canada a révélé que le taux national de chômage chez les jeunes de 15 à 24 ans était de 16,8 % en raison de la pandémie de COVID-19. C’est le taux de chômage le plus élevé qu’ait enregistré ce groupe de population depuis juin 1997.
  • Environ un jeune de 15 à 24 ans sur dix en Ontario peut être classé comme n’étant ni en emploi, ni aux études, ni en formation (on parle du groupe des NEET).

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Santé et bien-être Réduction de la pauvreté