Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario dévoile son plan pour la réouverture des établissements postsecondaires

Communiqué

L'Ontario dévoile son plan pour la réouverture des établissements postsecondaires

Approche par étapes axée sur la santé et la sécurité des étudiants, des étudiantes et du personnel

Cabinet du premier ministre

TORONTO ― En consultation avec le médecin hygiéniste en chef, le gouvernement de l'Ontario a élaboré un plan visant la reprise progressive et sûre de l'enseignement en personne dans les établissements postsecondaires de toute la province pour le trimestre d'été.

À compter de juillet 2020, les établissements postsecondaires pourront reprendre de manière limitée l'enseignement et la formation en personne pour les étudiants et étudiantes qui n'ont pas pu obtenir leur diplôme en raison de la fermeture liée à la COVID-19. Ils pourront rouvrir leurs portes aux étudiants inscrits à des programmes menant à des professions essentielles, de première ligne et à forte demande, notamment les soins infirmiers, les services de soutien à la personne et l'ingénierie. Des milliers d'étudiants et étudiantes de toute la province pourraient participer à cette première phase de reprise des cours en personne, cet été.

En septembre, tous les étudiants et étudiantes de l'Ontario auront la possibilité de commencer ou poursuivre leurs études postsecondaires en ligne, en personne ou selon un modèle d'enseignement hybride.

« Par leurs dons d'équipement de protection individuelle, leurs efforts pour mettre au point un vaccin et un traitement, et leur contribution à la recherche des personnes exposées, les étudiants, étudiantes, chercheurs, chercheuses et toute la communauté postsecondaire de l'Ontario se sont mobilisés massivement pour venir en aide à notre personnel de la santé de première ligne en réponse à la COVID-19, a déclaré le premier ministre Doug Ford. C'est à notre tour de les soutenir en faisant en sorte que nos étudiants puissent continuer à apprendre, en classe ou en ligne, et ainsi devenir notre prochaine génération de héros de première ligne, d'innovateurs et de bâtisseurs communautaires. »

La reprise limitée des cours en personne cet été donnera aux établissements postsecondaires l'occasion de se préparer pour le trimestre d'automne, en s'assurant de mettre en place les protocoles de santé et de sécurité appropriés. La province élabore actuellement un cadre qui sera communiqué au secteur postsecondaire dans les prochains jours et fournira des orientations sur la réouverture cet été et sur les mesures de santé et de sécurité à adopter.

Les collèges et universités financés par les fonds publics, les établissements autochtones, les collèges privés d'enseignement professionnel et les autres établissements postsecondaires de la province peuvent participer à cette reprise sur une base volontaire. Les établissements qui choisissent d'y participer seront responsables d'établir leurs propres plans de réouverture en se conformant aux conseils de santé publique et à toute directive ministérielle.

« Il est essentiel que nos étudiants et étudiantes puissent terminer leurs études et obtenir leur diplôme afin d'entrer sur le marché du travail et d'occuper les postes de première ligne dont nous avons tant besoin pour remettre notre province sur la voie de la prospérité, a déclaré le ministre des Collèges et Universités, Ross Romano. Je vais continuer à travailler avec le secteur postsecondaire pour déterminer la meilleure façon de procéder à la réouverture de nos campus à l'automne et au-delà, selon une approche responsable axée sur la sécurité des étudiants et du personnel. »

Afin que l'Ontario conserve son statut de leader mondial de l'enseignement postsecondaire et de la recherche, le gouvernement va également entamer cet été l'élaboration d'un cadre de modernisation numérique et académique. Les objectifs de cette initiative seront de valoriser le potentiel des méthodes d'apprentissage virtuel, d'adapter l'enseignement et la formation postsecondaires aux besoins d'un marché du travail et d'une économie en rapide évolution, de responsabiliser davantage le secteur postsecondaire, de mettre en place l'infrastructure physique et numérique nécessaire, et de tirer pleinement parti du potentiel de la recherche, de l'innovation et des licences de propriété intellectuelle sur les marchés national et international.

Faits en bref

  • En 2018-2019, plus de 800 000 étudiants et étudiantes se sont inscrits dans les collèges, universités, établissements autochtones et collèges privés d’enseignement professionnel de toutes les régions de la province.
  • Sous la direction du Comité ontarien de l’emploi et de la relance et en consultation avec le médecin hygiéniste en chef et les experts de la santé, le gouvernement a prévu une approche mesurée et progressive pour la remise en marche de l’Ontario, décrite dans son cadre visant le déconfinement de la province.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Nous sommes ravis que le gouvernement de l’Ontario démontre à nouveau son appui ferme aux collèges provinciaux en veillant à ce que nos étudiants et étudiantes puissent terminer leur formation, en particulier dans les domaines où il existe une demande évidente pour davantage de diplômés. D’un bout à l’autre de l’Ontario, nos professeurs et employés ont trouvé des moyens créatifs et efficaces de continuer à offrir des programmes de grande qualité. Nous sommes ravis de collaborer avec le gouvernement à la mise en œuvre d’autres mesures de modernisation de l’enseignement postsecondaire, notamment afin de créer plus de possibilités pour les personnes qui vont réorienter leur carrière dans le contexte de la relance économique. »

Linda Franklin

présidente-directrice générale, Collèges Ontario

« La santé et la sécurité de nos étudiants, de nos professeurs et de notre personnel restent une priorité absolue pour les universités de l’Ontario. Nos établissements vont continuer à travailler avec diligence pour offrir les méthodes d’enseignement les plus sûres cet été et cet automne, en se conformant aux règlements de santé publique tout en s’assurant que les étudiants continuent à recevoir un enseignement de haute qualité et une expérience universitaire enrichissante. Nous leur permettrons ainsi de décrocher un diplôme en ayant acquis les compétences transférables dont ils auront besoin pour contribuer à réorganiser et à repenser les secteurs de notre économie, à stimuler la croissance et à rebâtir notre province. »

David Lindsay

président-directeur général, Conseil des universités de l’Ontario

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement Santé et bien-être