Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario prolonge la situation d'urgence jusqu'au 15 juillet 2020

Communiqué

L'Ontario prolonge la situation d'urgence jusqu'au 15 juillet 2020

Le gouvernement mise sur une remise en marche progressive et sécuritaire des régions

Cabinet du premier ministre

TORONTO ― En consultation avec le médecin hygiéniste en chef, le gouvernement de l'Ontario a prolongé la situation d'urgence à l'échelle provinciale jusqu'au 15 juillet 2020 en vertu de l'article 7.0.7 de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d'urgence. La prolongation, approuvée ce matin par les membres de l'Assemblée législative de l'Ontario, alloue à la province le temps, la flexibilité et les outils nécessaires pour progressivement autoriser davantage d'entreprises et de services à se remettre en marche de manière sécuritaire tout en appuyant les efforts des fournisseurs de soins de première ligne pour lutter contre la COVID-19.

« Au fur et à mesure que nous relançons notre économie de manière progressive et sécuritaire, nos fournisseurs de soins de première ligne continuent à compter sur nos décrets d'urgence qui les aident à mieux protéger nos aînés et les membres les plus vulnérables de notre collectivité, et qui leur permettent de mobiliser les ressources dont ils ont besoin, a déclaré le premier ministre Doug Ford. Nous avons bon espoir qu'une nouvelle prolongation de la situation d'urgence ne sera pas nécessaire, car l'Ontario enregistre une amélioration des tendances en matière de santé publique et les Ontariens, Ontariennes et nos entreprises continuent à agir de manière responsable pour s'adapter à notre nouvel environnement. »

Tant que l'Ontario est en situation d'urgence, le gouvernement peut mettre en place des décrets d'urgence, et les modifier au besoin, afin de protéger la santé et la sécurité publiques. Les décrets d'urgence actuellement en vigueur visent notamment à autoriser la réaffectation de fournisseurs de soins de première ligne dans les établissements qui ont le plus besoin d'eux, à interdire au personnel des foyers de soins de longue durée et des maisons de retraite de travailler dans plus d'un établissement, et à permettre aux bureaux de santé publique de réaffecter ou d'embaucher du personnel pour appuyer la stratégie améliorée de l'Ontario en matière de gestion des cas et des contacts. Ces mesures restent nécessaires pour protéger les personnes âgées et les autres populations vulnérables de l'Ontario des risques de la COVID-19. La prolongation de la situation d'urgence permettra à la province d'émettre de nouveaux décrets ou de modifier les décrets existants, au besoin, alors qu'elle continue d'assouplir les restrictions pour soutenir sa remise en marche progressive.

En consultation avec le médecin hygiéniste en chef, le gouvernement va continuer de surveiller les tendances des principaux indicateurs de santé publique relatifs à la COVID-19 et étudiera de façon continue la nécessité de prolonger davantage ou non la situation d'urgence à l'échelle provinciale. L'Ontario continuera également à évaluer la pertinence des décrets d'urgence en vigueur afin de déterminer si les mesures en place peuvent être modifiées ou levées de manière sécuritaire, alors qu'un plus grand nombre d'entreprises de la province reçoivent l'autorisation de se remettre en marche avec prudence.

Au 24 juin 2020, 33 régions de santé publique de l'Ontario sont passées à la deuxième étape du cadre visant le déconfinement de la province, ce qui a permis à davantage d'entreprises et de services de se remettre en marche et à un plus grand nombre d'Ontariens et Ontariennes de retourner au travail. La région relevant de l'Unité sanitaire de Windsor-Essex reste, pour l'heure, à la première étape du déconfinement. La province réévalue constamment la situation dans cette région.

Une liste complète des décrets d'urgence est publiée sur le site Web Lois-en-ligne, sous la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d'urgence, ainsi qu'à Ontario.ca/alerte.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être