Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario se prépare à rouvrir les écoles de manière sécuritaire

Communiqué

L'Ontario se prépare à rouvrir les écoles de manière sécuritaire

La province dévoile son plan de sécurité dans les écoles pour l’année scolaire 2020-2021

Cabinet du premier ministre

TORONTO ― Le gouvernement de l'Ontario a publié aujourd'hui son plan de sécurité dans les écoles pour la reprise des cours en 2020-2021. Le plan prévoit différents scénarios pour le retour sécuritaire des élèves, des enseignants et du personnel dans les écoles en septembre ainsi que du financement supplémentaire. Il laisse également aux parents le choix d'un apprentissage en ligne amélioré pour leurs enfants. La décision de rouvrir les écoles cet automne sans modifier les habitudes scolaires s'appuiera sur les recommandations des experts en santé publique. Les conseils et établissements scolaires sont invités à se préparer à différents scénarios, au cas où l'évolution de la pandémie de COVID-19 en Ontario exigerait la mise en place de solutions alternatives.

« Rien n'est plus important que de protéger les enfants de l'Ontario. Les parents s'attendent à ce que nous prenions toutes les précautions nécessaires pour assurer la sécurité de leurs enfants lorsqu'ils retourneront à l'école en septembre ― et c'est exactement ce que nous faisons avec l'annonce d'aujourd'hui, a déclaré le premier ministre Ford. Ce plan est fondé sur les conseils les plus avisés de nos experts en santé publique et permettra à chaque conseil scolaire et à chaque école de se préparer afin que les élèves puissent continuer d'apprendre dans les conditions les plus sûres possible. »

Le plan de l'Ontario pour la réouverture sécuritaire des écoles offre aux parents le choix de renvoyer leurs enfants à l'école ou de poursuivre leur apprentissage en ligne, selon une approche axée avant tout sur la santé, la sécurité et le bien-être. Les conseils scolaires seront invités à prévoir les trois scénarios suivants, qui seront mis en œuvre en septembre en fonction de l'évolution de la situation de santé publique :

  1. Retour à l'école sans modification des habitudes scolaires, mais avec la mise en place de protocoles de santé publique améliorés. Les élèves iront à l'école tous les jours. L'effectif des classes sera conforme aux normes réglementaires en la matière.
  2. Retour à l'école avec modification des habitudes scolaires. Sur la base des recommandations de santé publique, un modèle alternatif de prestation des cours a été conçu pour favoriser l'écart sanitaire en limitant la taille des groupes d'élèves. Selon ce modèle, les conseils scolaires sont invités à mettre en place une limite de 15 élèves par classe à la fois (classe de taille normale) et à adopter un horaire de cours qui limitera les contacts d'un élève à ses camarades du même groupe et à un seul enseignant pour la majorité de la journée. Ce modèle nécessitera l'adoption d'un horaire en rotation par jour ou par semaine pour chaque groupe d'élèves.
  3. Apprentissage à domicile. Les conseils scolaires doivent se préparer à offrir un enseignement à distance au cas où la fermeture des écoles serait prolongée ainsi que pour les enfants dont les parents choisiraient ce mode d'enseignement. L'enseignement à distance sera offert en ligne, dans la mesure du possible, et sera assujetti à des exigences en matière de communication simultanée, en temps réel, entre élèves et enseignants (on parle d'apprentissage synchrone). L'apprentissage synchrone pourra être offert à des classes entières, des groupes d'élèves plus petits ou individuellement.

Le gouvernement demande aux conseils scolaires de se préparer à ces trois scénarios en élaborant un plan assorti d'un modèle alternatif de prestation des cours. Ce plan pourrait inclure un horaire en rotation par jour ou par semaine, un horaire de cours et de pauses décalé, l'adaptation des systèmes de transport des élèves, et d'autres mesures fondées sur un éventail de facteurs visant à assurer la sécurité des élèves et du personnel.

Le plan du gouvernement pour la réouverture sécuritaire des écoles a été élaboré à la suite de consultations approfondies avec le médecin hygiéniste en chef, les experts de la santé du Groupe de commandement de l'Ontario pour la lutte contre la COVID-19, les experts médicaux de The Hospital for Sick Children (SickKids), des partenaires du secteur de l'éducation, des travailleurs et travailleuses de première ligne, des parents et des élèves. Bien que ce plan soit fondé sur les conseils médicaux et scientifiques les plus éclairés, les parents qui ne sont pas à l'aise à l'idée que leurs enfants retournent à l'école pourront choisir qu'ils poursuivent leur apprentissage à distance, en ligne.

« Nous prenons toutes les précautions nécessaires, engageons des fonds supplémentaires et mettons en pratique les conseils des meilleurs experts médicaux au pays pour assurer la sécurité de nos élèves, de leur famille et du personnel des écoles, a souligné le ministre Lecce. Je veux que les parents de l'Ontario aient la garantie que la sécurité de leurs enfants est notre principe directeur et que nous mettons en place les mesures de soutien nécessaires pour préparer nos élèves à réussir. Je suis reconnaissant à nos élèves, aux professionnels de l'éducation et à toutes les collectivités de l'Ontario des efforts qu'ils accomplissent tout au long de cette période difficile. »

« Il est de la plus haute importance pour la santé mentale et le développement des enfants et des jeunes, ainsi que pour leur réussite scolaire, que nous planifiions avec soin la réouverture des écoles en septembre, a ajouté le président-directeur général de SickKids, le Dr Ronald Cohn. Bien que nous ne puissions éliminer complètement les risques que pose la COVID-19, nous pouvons mettre en place des mesures importantes pour les atténuer et protéger la santé et le bien-être des élèves, des familles et du personnel. »

Le plan pour la réouverture sécuritaire des écoles prévoit les éléments clés suivants :

  • des conseils pour l'élaboration de protocoles de santé et de sécurité, y compris en ce qui a trait à l'utilisation de l'équipement de protection individuelle;
  • les attentes relatives aux modalités d'enseignement en personne, en classe;
  • une formation de développement professionnel pour informer le personnel enseignant des nouveaux protocoles et directives;
  • des mesures de soutien pour les enfants qui ont des besoins particuliers en matière d'éducation;
  • des mesures améliorées de soutien en santé mentale et en bien-être des élèves;
  • des recommandations pour faciliter la transition des éducateurs et des élèves de l'enseignement en classe à l'enseignement à distance;
  • des lignes directrices pour aider les écoles et les conseils scolaires à communiquer avec les élèves et leurs parents;
  • des lignes directrices relatives aux systèmes de transport des élèves;
  • les attentes relatives au curriculum et à l'évaluation, pour toutes les matières et tous les niveaux;
  • des conseils pour travailler avec les élèves, les parents et les communautés des Premières Nations;
  • une approche régionale pour la réouverture des écoles, fondée sur les conseils des autorités locales de santé publique;
  • une liste de contrôle pour aider les conseils scolaires à planifier la réouverture des écoles.

Le gouvernement a également annoncé un nouveau financement net de 4 millions de dollars pour le nettoyage, les protocoles d'entretien et l'embauche de personnel d'entretien supplémentaire en septembre afin d'assurer la sécurité dans les écoles.

Le ministère de l'Éducation a demandé aux conseils scolaires de préparer leur plan de sécurité pour l'année scolaire 2020-2021 et de le soumettre d'ici le 4 août 2020. Avant de finaliser leur plan, tous les conseils scolaires auront la possibilité de le partager avec un groupe d'experts médicaux convoqué par le ministère aux fins de rétroaction.

Les conseils scolaires seront également tenus de communiquer avec les parents et les élèves avant le début de l'année scolaire afin de leur présenter leur plan de sécurité, de leur fournir une orientation sur les mesures et les protocoles de santé et de sécurité qui seront mis en place, et de les tenir au courant de tout autre changement qui sera mis en œuvre lors de l'ouverture des écoles en septembre.

Faits en bref

  • L’Ontario investit 736 millions de dollars supplémentaires dans l’éducation publique pour l’année scolaire 2020-2021, ce qui porte son investissement total à 25,5 milliards de dollars. Ce montant, fourni par le biais du programme des Subventions pour les besoins des élèves (SBE), est le plus important jamais engagé pour appuyer l’éducation publique en Ontario.
  • Le ministère de l’Éducation collabore avec les conseils scolaires pour relier toutes les écoles de la province aux services à large bande, en commençant par les écoles secondaires d’ici septembre 2020, et les écoles primaires d’ici septembre 2021. Le 31 mars 2020, la modernisation du service à large bande était terminée dans 1 983 écoles, dont 403 écoles du Nord de l’Ontario. La modernisation se poursuit dans 2 954 écoles, dont 99 écoles du Nord de l’Ontario.
  • Les conseils scolaires, en collaboration avec leur bureau de santé publique local, sont invités à se référer aux directives fédérales pour l’exploitation d’autobus scolaires pendant la pandémie de COVID-19 pour planifier l’adaptation des systèmes de transport des élèves.
  • Le 20 mars 2020, le ministère de l’Éducation a dévoilé le portail Apprendre à la maison / Learn at Home qui offre aux familles et aux élèves des ressources numériques pendant la fermeture des écoles.
  • La province a sélectionné plus de 30 propositions soumises par des entreprises, des organisations et des particuliers via le site Web L’Ontario, ensemble qui permettront d’appuyer l’apprentissage des élèves à distance pendant la fermeture des écoles.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement Santé et bien-être