Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Remise en marche des entreprises et des services à Windsor-Essex, avec quelques exceptions

Communiqué

Remise en marche des entreprises et des services à Windsor-Essex, avec quelques exceptions

L'Ontario maintient Leamington et Kingsville à la première étape du déconfinement en raison des taux plus élevés de COVID-19

Cabinet du premier ministre

TORONTO ― Le gouvernement de l'Ontario autorise la région de Windsor-Essex à passer à la deuxième étape du déconfinement ce jeudi 25 juin 2020 à minuit une, à l'exception des municipalités de Leamington et de Kingsville. Ces deux zones sont maintenues à la première étape du déconfinement en raison des taux de transmission plus élevés qu'y enregistrent les secteurs agricole et agroalimentaire locaux. Cette décision a été prise en consultation avec le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario et le médecin hygiéniste local de l'Unité sanitaire de Windsor-Essex. 

Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd'hui de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, et du ministre du Travail, de la Formation et du Développement des compétences, Monte McNaughton, pour faire cette annonce.

« Notre gouvernement fait tout ce qui est en son pouvoir pour progressivement remettre en marche chaque région de l'Ontario de manière sécuritaire. Et avec l'annonce d'aujourd'hui, la province est presque entièrement à la deuxième étape du déconfinement, a déclaré le premier ministre Ford. Nous devons maintenant redoubler d'efforts pour soutenir les habitants des collectivités de Leamington et de Kingsville, afin que nous puissions arrêter la propagation de la COVID-19 et remettre en marche les entreprises et les services restants. » 

La majorité des collectivités de Windsor-Essex peuvent se remettre en marche en raison de la baisse du taux de transmission de la COVID-19 enregistrée par les indicateurs de santé publique à l'échelle locale. Ces collectivités enregistrent également une capacité hospitalière suffisante et une importante augmentation du nombre de tests de dépistage effectués. En outre, leurs systèmes régionaux de santé publique ont la capacité de gérer rapidement les cas et les contacts.

Les éclosions de COVID-19 survenues dans les secteurs agricole et agroalimentaire posent des défis uniques qui nécessitent une réponse ciblée et concertée. En collaboration avec les autorités fédérales et locales, l'Ontario met en œuvre un plan en trois points pour aider les municipalités de Leamington et de Kingsville à passer à la deuxième étape du déconfinement le plus rapidement possible, de manière sécuritaire. Des efforts sont en cours afin d'assurer un dépistage continu et renforcé sur les lieux de travail. 

Le médecin hygiéniste en chef publie également des recommandations de santé publique en vertu desquelles les travailleurs asymptomatiques qui ont reçu un résultat positif au test de la COVID-19 peuvent continuer à travailler moyennant le respect des mesures de santé publique sur le lieu de travail, afin de minimiser le risque de transmission aux autres.

Ces recommandations clarifieront la situation et donneront au secteur l'assurance que les autorités locales de la santé publique lui fourniront le soutien nécessaire pour interpréter les résultats des tests et élaborer un plan qui garantira, avant tout, que ses travailleurs essentiels pourront retourner au travail en toute sécurité.

« C'est grâce aux efforts de chacun pour enrayer la COVID-19 dans ces collectivités que nous sommes maintenant en mesure de remettre en marche une grande partie de la région de Windsor-Essex, a ajouté la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott. Nous allons continuer à fournir à Kingsville et Leamington le soutien nécessaire afin que ces municipalités soient bientôt prêtes à poursuivre elles aussi leur déconfinement de manière sécuritaire. Aujourd'hui plus que jamais, il reste essentiel que chacun d'entre nous continue à suivre les conseils de santé publique, notamment en respectant l'écart sanitaire avec les personnes extérieures à notre cercle social ou à notre ménage. » 

Faits en bref

  • Le plan de l’Ontario pour aider Windsor-Essex à passer à la deuxième étape du déconfinement est axé sur les trois points suivants : un dépistage continu et renforcé sur les lieux, l’accès des travailleurs aux prestations d’emploi et aux mesures de soutien, et de nouvelles recommandations de santé publique relatives aux travailleurs asymptomatiques qui ont reçu un résultat positif au test de la COVID-19, tous secteurs confondus.
  • La région compte deux centres d’évaluation, au Campus Ouellette de l’Hôpital régional de Windsor et à l’établissement hospitalier Erie Shores Healthcare de Leamington. Un centre d’évaluation supplémentaire, situé au Nature Fresh Centre, est prêt à ouvrir pour répondre à toute augmentation de la demande ou pour offrir aux petites exploitations agricoles un horaire de dépistage adapté à leurs besoins.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être