Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les agriculteurs appuient la version élargie du Programme de gestion des risques

Document d'information

Les agriculteurs appuient la version élargie du Programme de gestion des risques

Cabinet du premier ministre

Le gouvernement de l'Ontario a élargi le Programme de gestion des risques (PGR) par une injection supplémentaire de 50 millions de dollars dès 2020, portant à 150 millions de dollars le montant des fonds destinés à ce programme. Cette injection de fonds apportera une aide aux agriculteurs aux prises avec des difficultés imprévues, telles que la fluctuation des prix du marché, les maladies et les épisodes de conditions météorologiques exceptionnelles, dont les inondations et les sécheresses. 

Environ 80 % de la production commerciale admissible dans les secteurs ontariens de l'élevage bovin (dont le veau), porcin et ovin, et dans les secteurs de la production de céréales, d'oléagineux et de produits horticoles comestibles est couverte par le Programme ontarien de gestion des risques.

CITATIONS DU SECTEUR AGRICOLE

Fédération de l'agriculture de l'Ontario

« Les agriculteurs de l'Ontario sont très reconnaissants au gouvernement du soutien qu'il leur apporte pendant la pandémie de COVID-19. Le fait que la hausse de 50 millions de dollars pour le PGR et le PAGR a lieu cette année au lieu de l'année prochaine sera très positif pour les agriculteurs de l'Ontario qui connaissent des difficultés financières. L'octroi de ces fonds supplémentaires aux agriculteurs cette année mettra le secteur agricole dans une meilleure situation pour aider à donner l'impulsion à la reprise économique en Ontario. »

―Keith Currie, président

Ontario Pork

« Au nom des éleveurs de porcs, les membres d'Ontario Pork, je tiens à remercier le ministre Hardeman du leadership dont il a fait preuve pour faire tenir au gouvernement la promesse qu'il avait prise d'augmenter de 50 millions de dollars le montant des fonds destinés au PGR. Le fait que le gouvernement a décidé de déployer ce financement en 2020, pour répondre à la crise provoquée par la COVID-19, montre qu'il est conscient du problème et de l'importance de l'agriculture pour notre province et l'économie. »

―Eric Schwindt, président du conseil d'administration

Beef Farmers of Ontario

« L'organisme BFO applaudit le premier ministre Ford et le ministre Hardeman d'avoir annoncé aujourd'hui une augmentation bien nécessaire de l'investissement provincial dans le Programme ontarien de gestion des risques (PGR). Le PGR a été conçu et mis au point avec la participation directe des agriculteurs de l'Ontario, en collaboration avec le gouvernement provincial. Il a aussi voulu être un outil pour combler les lacunes critiques laissées par le départ de l'ensemble de programmes fédéraux de gestion des risques de l'entreprise. BFO se réjouit à la perspective de poursuivre les discussions avec le gouvernement provincial dans le but de renforcer cet important programme afin d'assurer la stabilité et la sécurité de notre secteur. »

―Rob Lipsett, président

Ontario Sheep

« Il ne fait aucun doute que cette aide sera un investissement important dans le secteur ovin de l'Ontario, et elle ne pourrait pas être arrivée à un meilleur moment. Outre le fait que notre secteur doit affronter les coups durs de la COVID-19 et la hausse des frais d'exploitation qui y est associée, nous craignons aussi la possibilité d'une baisse des prix du marché au cours du second semestre de cette année et une hausse du coût des aliments pour animaux si la sécheresse que nous connaissons actuellement persiste. »

―Marc Carere, président du conseil d'administration

Veal Farmers of Ontario

« Le déploiement de ces fonds cette année, en 2020, au lieu de l'an prochain comme cela avait été prévu est peut-être l'un des investissements les plus importants à faire pour l'industrie de l'élevage en Ontario, et plus particulièrement pour le secteur du veau. Vu l'incertitude économique des marchés qui se profile à l'horizon, la hausse des frais d'exploitation et les perturbations de la chaîne d'approvisionnement causées par la COVID-19, les éleveurs de veaux comptent sur le PGR pour leur stratégie de gestion des risques de l'entreprise. »

―Pascal Bouilly, président du conseil d'administration

Grain Farmers of Ontario

« Nous tenons à remercier le premier ministre Ford et le ministre Hardeman d'avoir tenu leur promesse électorale d'augmenter de 50 millions de dollars le montant des fonds destinés au Programme de gestion des risques (PGR) de l'Ontario pour l'année-programme 2020, ce qui porte à 150 millions de dollars la somme annuelle que gouvernement verse dans le PGR. Le PGR est un programme important, un programme sur lequel les céréaliers de l'Ontario comptent pour les aider à gérer les risques qui sont indépendants de leur volonté. »

―Markus Haerle, président du conseil d'administration

Fédération des agriculteurs chrétiens de l'Ontario

« À la Fédération des agriculteurs chrétiens de l'Ontario, nous sommes encouragés par la somme supplémentaire de 50 millions de dollars que le gouvernement a injectée dans le Programme ontarien de gestion des risques. Cela concorde en outre avec sa promesse électorale. »

―Ed Scharringa, président

Association des fruiticulteurs et des maraîchers de l'Ontario

« Nous savons que l'engagement que le gouvernement avait pris dans son programme électoral devait être concrétisé pendant la troisième année de son mandat. Toutefois, vu les changements spectaculaires que notre monde connaît à cause de la COVID-19 et le fait que les risques que courent les agriculteurs sont en conséquence bien plus importants, nous soutenons vivement l'accélération de la concrétisation de cet engagement et en sommes reconnaissants. Nous pensons que cette action sera d'une aide vigoureuse pour faire face aux difficultés des risques supplémentaires, de la hausse des coûts et de l'instabilité des marchés avec lesquelles les agriculteurs sont aux prises pendant la saison des cultures de 2020. Nous aimerions profiter de cette occasion pour remercier le ministre Hardeman et le premier ministre Ford du leadership dont ils ont fait preuve au palier national pour demander des améliorations importantes au programme Agri-stabilité. »

―Bill George Jr, président du conseil d'administration

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Régions rurales et du Nord