Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario renforce le soutien offert aux agriculteurs

Communiqué

L'Ontario renforce le soutien offert aux agriculteurs

Le gouvernement concrétise plus tôt que prévu son engagement à élargir le Programme de gestion des risques

Cabinet du premier ministre

CHATHAM ― Le gouvernement de l'Ontario élargit le Programme de gestion des risques un an plus tôt que prévu en y injectant 50 millions de dollars supplémentaires, pour un investissement annuel total de 150 millions de dollars. Ce financement permet de soutenir les agriculteurs confrontés à des obstacles imprévus comme la volatilité des valeurs marchandes, les phénomènes météorologiques extrêmes, y compris les inondations et la sécheresse, et la maladie.

Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd'hui du ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, Ernie Hardeman, pour fournir les détails de cette annonce.

« Notre gouvernement prête main-forte aux agriculteurs de notre province en cette période sans précédent. À mesure que nous nous engageons sur la voie de la reprise économique, nous allons aider nos agriculteurs et leur main-d'œuvre à continuer d'approvisionner l'Ontario tout entier, a déclaré le premier ministre Ford. Nous nous étions engagés à élargir ce programme au cours de la troisième année de notre mandat, mais nous concrétisons cet engagement un an plus tôt que prévu afin d'offrir à nos agriculteurs davantage de stabilité, de sécurité du revenu et de tranquillité d'esprit, ce qu'ils attendaient depuis longtemps. Je suis fier de pouvoir leur dire : promesse faite, promesse tenue. »

Environ 80 % de la production commerciale de la province qui remplit les conditions du Programme dans les secteurs des bœufs, des porcs, des moutons, des veaux, des céréales et oléagineux, et des produits horticoles comestibles sont couverts par le Programme de gestion des risques de l'Ontario.

« Nous savons que les agriculteurs de notre province font face à d'importantes contraintes et incertitudes, notamment en ce qui concerne la réduction de leur capacité de transformation, l'augmentation des coûts et la volatilité des marchés. Ayant écouté avec attention les commentaires des membres du secteur, nous avons accéléré d'un an la réalisation de notre promesse de faire passer le financement du Programme de gestion des risques à 150 millions de dollars, a expliqué le ministre Hardeman. Nous nous engageons à fournir à nos agriculteurs un soutien supplémentaire en ces temps difficiles et à défendre leurs intérêts auprès du gouvernement fédéral pour qu'ils puissent continuer à faire leur travail essentiel et à produire les aliments sûrs et nutritifs que nous consommons à chaque repas. »

Ce financement accru pour le Programme de gestion des risques s'ajoute aux 15 millions de dollars investis afin d'élargir le Programme de protection au travail pour le secteur agroalimentaire. Celui-ci offre aux agriculteurs et exploitations agricoles une aide financière à frais partagés visant à améliorer la santé et la sécurité de la main-d'œuvre, notamment en permettant l'achat d'équipement de protection individuelle et de matériel d'analyse médicale, un meilleur nettoyage et une meilleure désinfection, et des modifications temporaires ou permanentes visant à favoriser le respect de l'écart sanitaire. Une aide est également proposée aux agriculteurs qui doivent faire face à des coûts imprévus en matière de logement et de transport en raison d'une éclosion de COVID-19 dans leur exploitation.

Faits en bref

  • Les agriculteurs admissibles peuvent présenter une demande au Programme de gestion des risques dès aujourd’hui. La période de dépôt des demandes se terminera le 30 juillet 2020 à minuit.
  • Les producteurs peuvent communiquer avec Agricorp, l’agent de prestation du ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales, afin de s’inscrire au Programme de gestion des risques ou au programme Agri-stabilité ainsi que pour discuter de leur dossier.
  • En réponse à la COVID-19, les gouvernements du Canada et de l’Ontario ont ajouté les pénuries de main-d’œuvre comme risque couvert par le programme Agri-protection pour la saison de croissance 2020.
  • Par ailleurs, le Canada et l’Ontario ont annoncé une aide pouvant atteindre 10 millions de dollars pour les secteurs bovin et porcin. Elle sera fournie dans le cadre du programme Agri-relance.
  • L’Ontario compte environ 49 600 exploitations agricoles qui injectent dans l’économie provinciale un montant annuel estimé à 7,6 milliards de dollars.

Document d’information

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Régions rurales et du Nord