Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Un accord historique prévoit jusqu'à 4 milliards de dollars pour soutenir les municipalités et le transport en commun

Communiqué

Un accord historique prévoit jusqu'à 4 milliards de dollars pour soutenir les municipalités et le transport en commun

Le Cadre de relance sécuritaire injectera des fonds nouveaux dans de nombreux programmes prioritaires en Ontario

Cabinet du premier ministre

TORONTO — Le gouvernement de l'Ontario, en partenariat avec le gouvernement fédéral, apportera aux 444 municipalités de la province jusqu'à 4 milliards de dollars en aide d'urgence ponctuelle, un soutien dont elles ont besoin d'urgence. Ce financement, qui s'inscrit dans le cadre du plan de l'Ontario pour la croissance, le renouveau et la reprise économique, aidera les administrations locales à assurer la continuité des services essentiels sur lesquels la population compte au quotidien, notamment les transports en commun, au cours des six à huit prochains mois. Des détails sur la répartition des fonds seront fournis dans les semaines à venir.

Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd'hui de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, du ministre des Finances, Rod Phillips, du ministre des Affaires municipales et du Logement, Steve Clark, et de la ministre des Transports, Caroline Mulroney, pour faire cette annonce.

« En travaillant main dans la main, nous avons unifié notre pays face aux défis considérables posés par la COVID-19 et conclu un accord historique avec le gouvernement fédéral pour offrir à l'Ontario et au Canada une reprise économique forte, a déclaré le premier ministre Ford. Je tiens à remercier les 444 dirigeants des municipalités de notre province de nous avoir soutenus tout au long de nos négociations avec le gouvernement fédéral et à chaque étape du déconfinement de l'Ontario. Notre gouvernement va continuer à défendre les intérêts de ses partenaires municipaux qui remettent en marche leurs collectivités de manière sûre afin que les Ontariens et Ontariennes puissent retourner au travail. »

Le premier ministre Ford a collaboré avec ses partenaires municipaux, ses homologues des provinces et territoires, le premier ministre Trudeau et la vice-première ministre Freeland afin de conclure cet accord historique qui comprend une enveloppe fédérale de 777 millions de dollars et une enveloppe provinciale de 1,22 milliard de dollars pour soutenir les municipalités. L'Ontario va poursuivre son étroite collaboration avec ses partenaires municipaux afin de s'assurer que ce financement leur apporte le soutien dont ils ont besoin pour relever les défis budgétaires suscités par la COVID-19.

« Les municipalités de l'Ontario sont l'épine dorsale de notre grande et belle province, a souligné le ministre Clark. Notre gouvernement s'est engagé à travailler de concert avec ses partenaires municipaux pour les aider à surmonter ces difficultés et leur permettre de stimuler la reprise économique de leur région. Le financement que nous annonçons aujourd'hui jouera un rôle essentiel à cet égard. »

« Les municipalités de notre province nous ont dit que la COVID-19 a grevé leurs budgets à hauteur de 4 milliards de dollars, a déclaré le ministre Phillips. Si nous restons les bras croisés, les services risquent d'en souffrir et les impôts d'augmenter. C'est pourquoi, sous le leadership du premier ministre Ford, notre gouvernement a pris une position ferme à la table des négociations afin de s'assurer que le Cadre de relance sécuritaire permettra aux municipalités de l'Ontario et à nos systèmes de transport en commun de recevoir le soutien dont ils ont besoin. Il s'agit là d'une aide financière sans précédent, pour faire face à une période sans précédent. »

Le leadership de la province a également permis d'intégrer le financement du transport en commun à cet accord fédéral-provincial. Les gouvernements de l'Ontario et du Canada investiront à parts égales jusqu'à 2 milliards de dollars pour soutenir les exploitants des réseaux de transport en commun qui accusent une forte baisse de leurs revenus. Ce financement leur permettra de faire face aux répercussions financières de la COVID-19 et d'assurer la continuité des services selon une approche sécuritaire.

« Les exploitants de nos réseaux de transport en commun ont fait un travail remarquable pour que les Ontariens et Ontariennes, y compris notre personnel de première ligne, puissent continuer à se déplacer tout au long de la pandémie en bénéficiant d'un service sûr et fiable, a ajouté la ministre Mulroney. Ce financement contribuera à assurer la continuité des services de transport en commun afin que les gens puissent se rendre à leur destination à mesure que notre province se remet en marche et que les lieux de travail rouvrent leurs portes. »

Le Cadre de relance sécuritaire contribuera à offrir à l'Ontario une reprise économique solide et sûre grâce à des investissements dans les domaines suivants : dépistage, recherche des contacts et gestion des données; capacité des systèmes de soins de santé et de santé mentale; protection des populations vulnérables, y compris les sans-abri et les aînés dans les foyers de soins de longue durée; approvisionnement en équipement de protection individuelle (EPI); services de garde d'enfants pour les travailleurs et travailleuses qui retournent au travail; soutien aux municipalités et aux réseaux de transport en commun.

Faits en bref

  • L’Ontario a investi quelque 350 millions de dollars pour soutenir les municipalités, les organismes de services sociaux comme les refuges et les banques alimentaires, les bénéficiaires de l’aide sociale et les personnes qui ne sont pas admissibles à l’aide fédérale.
  • La province a également investi 100 millions de dollars pour couvrir les coûts extraordinaires de santé publique engagés pour appuyer la lutte contre la pandémie de COVID-19 et protéger la population.
  • Tout au long de la pandémie, le gouvernement de l’Ontario a travaillé avec les municipalités afin qu’elles disposent des outils et du soutien nécessaires, notamment en leur permettant de tenir leurs réunions des conseils et comités par voie électronique et en prolongeant temporairement les règlements de redevances d’aménagement qui venaient à échéance afin qu’elles puissent continuer à percevoir cette source de revenus essentielle.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement