Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement propose un plan conçu en Ontario pour promouvoir la croissance, le renouveau et la reprise économique

Communiqué

Le gouvernement propose un plan conçu en Ontario pour promouvoir la croissance, le renouveau et la reprise économique

Les mesures qu’il prévoit permettront d’achever plus rapidement certains projets d’infrastructure essentiels

Cabinet du premier ministre

TORONTO — Le gouvernement de l'Ontario a élaboré et déposera un plan pour la croissance, le renouveau et la reprise économique. Les mesures qu'il prévoit visent à favoriser et accélérer la construction d'autoroutes provinciales, de grands projets d'infrastructure de transport en commun et de logements abordables et de qualité, tout en veillant à ce que les collectivités ontariennes aient la possibilité de se prononcer sur ces initiatives.

Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd'hui de la ministre des Transports, Caroline Mulroney, et de la ministre associée des Transports (RGT), Kinga Surma, pour faire cette annonce.

« La pandémie de COVID-19 a engendré des difficultés importantes pour les Ontariens et Ontariennes, leur famille et nos entreprises d'un bout à l'autre de la province. Nous avons besoin que toute la collectivité se mobilise pour relancer l'emploi et la croissance, a déclaré le premier ministre Ford. Grâce aux mesures que nous proposons, nous engagerons l'Ontario sur la voie de la reprise en accélérant la construction de projets d'infrastructure essentiels, ce qui permettra de créer des emplois dans les collectivités aux quatre coins de la province. »

Dans le cadre de son plan, le gouvernement propose d'accélérer la réalisation de projets clés d'autoroutes provinciales et de projets prioritaires de transport en commun en instaurant une exemption du processus des audiences de nécessité. Ces audiences se tiennent habituellement de cinq à dix fois par an pour les projets d'autoroutes provinciales. Elles engendrent un fardeau administratif et retardent de plusieurs mois les chantiers d'infrastructure essentiels. Les retards peuvent atteindre cinq mois pour les projets de transport en commun et douze mois pour les projets d'autoroutes provinciales.

« Nos collectivités ont besoin de solutions de transport, de transport en commun et de logement fiables pour appuyer leur croissance économique future, a souligné la ministre Mulroney. Ces initiatives créeront des dizaines de milliers d'emplois bien rémunérés, amélioreront la sécurité sur nos routes, réduiront la congestion et permettront à de nombreux Ontariens et Ontariennes de devenir propriétaires. »

Ce plan vise également à donner au gouvernement la possibilité de conclure de nouveaux accords commerciaux avec ses partenaires en vue de promouvoir le développement de collectivités axées sur le transport en commun. Il permettrait ainsi de construire de manière intégrée un nombre plus important de logements le long des axes de transport en commun ainsi que de mieux relier les gens aux emplois. Il définit également des mesures visant à réduire les dépenses publiques en encourageant d'importantes contributions financières directes de l'industrie de la construction pour la réalisation de projets de transport en commun qui profiteront aux collectivités, à tous les usagers du transport en commun et aux contribuables de l'Ontario.

« Les stations que nous construisons ne seront pas des îlots, mais les moteurs de collectivités pleinement intégrées, a ajouté la ministre associée Surma. Des collectivités axées sur le transport en commun seront bénéfiques pour la région du Grand Toronto. Elles permettront d'augmenter le nombre d'usagers du transport en commun et de désengorger nos routes, et elles offriront aux Ontariens et Ontariennes de nouvelles possibilités de logement, notamment des logements abordables, assorties d'installations et de services locaux essentiels comme des garderies et des espaces de loisirs. »

Ces mesures pourraient permettre à la province de mener plus rapidement d'importantes enquêtes techniques et d'accélérer la planification des chantiers de construction, tout en garantissant une véritable consultation auprès des propriétaires fonciers.

Faits en bref

  • La province investit 2,6 milliards de dollars pour développer et réparer les autoroutes et les ponts de l’Ontario.
  • L’Ontario va continuer de collaborer avec la Ville de Toronto et la région de York dans le cadre des accords de partenariat et protocoles d’ententes historiques qui ont été signés pour promouvoir le transport en commun et des collectivités axées sur le transport en commun.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Conduite et routes Gouvernement