Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario rend l'éducation plus accessible aux élèves handicapés

Bulletin archivé

L'Ontario rend l'éducation plus accessible aux élèves handicapés

Nomination des présidentes des Comités d’élaboration des normes

L'Ontario a sélectionné deux personnes qui participeront à la création d'une nouvelle norme d'accessibilité à l'éducation dans le but d'éliminer les obstacles auxquels se heurtent les élèves.

Lynn Ziraldo a été sélectionnée comme présidente du Comité d'élaboration des normes d'accessibilité (CEN) pour l'éducation de la maternelle à la 12e année. Elle occupe le poste de conseillère stratégique et de directrice générale au Learning Disabilities Association of York Region depuis 2016. Elle a présidé le Conseil consultatif ministériel de l'éducation de l'enfance en difficulté de 1996 à 2006, et le Groupe ministériel de référence en matière de troubles du spectre autistique en 2007. Son expérience vécue comme parente d'un adulte ayant des troubles d'apprentissage apportera des renseignements précieux au Comité.

Tina Doyle a été sélectionnée comme présidente du CEN pour l'éducation postsecondaire. Elle dirige les services d'accessibilité à l'Université de Toronto Scarborough et offre un point de vue unique en tant que personne très expérimentée en handicaps. Ancienne présidente de l'Inter-University Disability Issues Association, elle est actuellement membre du Groupe de travail sur l'aide financière du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle.

La mise sur pied des deux comités est en cours de finalisation. Les premières réunions se tiendront au début de 2018.

La réussite de tous les élèves s'inscrit dans le plan de l'Ontario de promouvoir l'équité et d'offrir des possibilités en cette époque d'évolution économique rapide. Ce plan comprend un salaire minimum plus élevé, l'amélioration des conditions de travail, la gratuité scolaire pour des centaines de milliers d'étudiants, un meilleur accès à des services de garde d'enfants abordables, ainsi que les médicaments d'ordonnance gratuits pour les moins de 25 ans grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération.

Faits en bref

  • Le gouvernement a consulté un grand nombre de personnes du secteur de l’enseignement et de personnes handicapées. Notre sondage en ligne a reçu presque 3 000 réponses qui nous ont donné de précieux renseignements sur les obstacles auxquels se heurtent les élèves et qui nous aideront à reconnaître les secteurs prioritaires auxquels les CEN devront accorder une attention immédiate.
  • 340 000 élèves ontariens de la maternelle à la 12e année reçoivent des programmes et des services d’enseignement à l’enfance en difficulté.
  • 54 000 élèves de niveau postsecondaire ont été identifiés comme personnes handicapées.
  • À l’heure actuelle, des normes d’accessibilité coercitives s’appliquent au service à la clientèle, à l’information et aux communications, au transport, à l’aménagement des espaces publics et à l’emploi.

Ressources additionnelles

Citations

« L’éducation est une étape vitale sur la voie d’un emploi valorisant. En repérant les obstacles auxquels se heurtent les élèves handicapés, nous serons mieux équipés pour nous assurer que les Ontariennes et Ontariens de tous les niveaux aient un accès égal à l’éducation. »

Tracy MacCharles

ministre des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs, et ministre responsable de l’Accessibilité

« Tous les élèves devraient avoir la possibilité d’étudier et de réussir des études collégiales et universitaires. Grâce à l’aide de Tina Doyle, nous pourrons éliminer les obstacles auxquels se heurtent les élèves handicapés qui suivent des études postsecondaires et bâtir un système qui desservira mieux tout le monde. Madame Doyle possède la bonne expertise professionnelle et une expérience personnelle qui l’aidera à diriger ce comité. »

Deb Matthews

vice-première ministre, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, et ministre responsable de l’Action pour un gouvernement numérique

« Le gouvernement de l’Ontario s’est engagé à soutenir tous les élèves dans la réalisation de leur plein potentiel. Nous savons que Lynn Ziraldo partage le même engagement profond. Son expertise au sein du secteur de l’éducation à l’enfance en difficulté s’étend sur une trentaine d’années. Nous nous réjouissons à l’avance du leadership dont elle fera preuve au sein du Comité d’élaboration des normes d’accessibilité pour l’éducation. Les travaux importants de ce comité nous rapprocheront un peu plus de notre objectif de garantir l’équité pour tous les élèves des niveaux élémentaire et postsecondaire de toute la province. »

Mitzie Hunter

ministre de l’Éducation

« La maternelle à la 12e année représente un stade critique du développement éducatif des enfants et des jeunes en Ontario. Dans le cadre de mon expérience professionnelle avec les élèves souffrant de troubles d’apprentissage et du spectre autistique, j’ai vu les conséquences directes d’un apprentissage équitable et accessible sur les enfants. Je me réjouis à l’avance de me joindre aux autres experts de notre domaine pour trouver des possibilités d’améliorer l’accessibilité de la maternelle au diplôme de fin d’études secondaires. »

Lynn Ziraldo

présidente du Comité d’élaboration des normes d’accessibilité

« Choisir de poursuivre des études postsecondaires est une étape monumentale dans le développement personnel et professionnel des élèves de la province. Nous savons que l’éducation postsecondaire a des conséquences directes sur la capacité d’obtenir et de conserver un emploi valorisant. La réduction et l’élimination des obstacles auxquels se heurtent les élèves handicapés auront des avantages inestimables pendant leurs études ainsi qu’au moment où ils rejoindront le marché du travail. »

Tina Doyle

présidente du Comité d’élaboration des normes d’accessibilité pour l’éducation postsecondaire

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement Travail et emploi