Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La province choisit l'honorable David C. Onley pour examiner les lois ontariennes sur l'accessibilité

Bulletin archivé

La province choisit l'honorable David C. Onley pour examiner les lois ontariennes sur l'accessibilité

L’Ontario poursuit ses progrès pour devenir une province sans obstacle

L'Ontario a nommé l'honorable David C. Onley pour procéder au troisième examen de la Loi de 2005 sur l'accessibilité pour les personnes handicapées de l'Ontario (LAPHO). 

Le relecteur consultera le public et analysera les progrès réalisés dans le domaine de l'accessibilité dans d'autres territoires de compétence. L'examen sera terminé d'ici la fin de 2018 et tiendra compte de l'évolution de la LAPHO actuelle et de ses objectifs pour un Ontario accessible d'ici 2025 et au-delà.

Ancien journaliste de télévision, David C. Onley a été le 28e lieutenant-gouverneur de l'Ontario de 2007 à 2014 et la première personne ayant un handicap physique à occuper ce poste. Il a mené des consultations sur l'accessibilité dans les secteurs privé et public, notamment comme conseiller spécial sur l'accessibilité. M. Onley a été intronisé au Temple canadien de la renommée des personnes handicapées et a été nommé membre de l'Ordre du Canada en 2017.

S'assurer qu'en Ontario toute personne puisse contribuer à sa communauté et atteindre ses objectifs fait partie du plan de l'Ontario visant à promouvoir l'équité et les chances de succès pendant cette période de changements économiques rapides. Le plan prévoit notamment un salaire minimum plus élevé, l'amélioration des conditions de travail, la gratuité scolaire pour des centaines de milliers et d'étudiants, un meilleur accès à des services de garde d'enfants abordables, ainsi que la gratuité des médicaments sur ordonnance pour les moins de 25 ans, grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération.

Faits en bref

  • Le deuxième examen de la loi a été réalisé par Mayo Moran, doyenne et vice-chancelière du Collège Trinity à l’Université de Toronto, et a pris fin en 2015. Depuis, le gouvernement a mis en œuvre un nombre de recommandations de Mme. Moran, y compris la nomination d’un(e) ministre responsable de l’accessibilité et l’élaboration de nouvelles normes d’accessibilité.
  • Avec l’adoption de la Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario, l’Ontario est devenu un chef de file de l’accessibilité en établissant des normes dans les principaux aspects de la vie de tous les jours et des échéanciers clairs pour leur mise en œuvre.
  • Des normes d’accessibilité ont été élaborées dans cinq secteurs principaux de la vie de tous les jours : service à la clientèle, information et communications, emploi, transports et conception d’espaces publics.
  • La Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario exige un examen exhaustif de l’efficacité de la loi et de ses règlements tous les trois ans après leur dépôt.
  • L’Ontario travaille à l’élaboration de nouvelles normes d’accessibilité pour les soins de santé et l’éducation pour éliminer les obstacles.

Ressources additionnelles

Citations

« Le troisième examen législatif de la Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario est un projet d’envergure et une étape déterminante dans notre cheminement vers une province accessible d’ici 2025. Sa vaste portée aura un impact important sur notre travail visant à éliminer les obstacles auxquels se heurtent les personnes handicapées de notre province. L’honorable David C. Onley est un défenseur engagé de l’accessibilité et apporte son expérience unique à ce rôle. Nous attendons ses recommandations avec impatience. »

Tracy MacCharles

ministre responsable de l’Accessibilité

« C’est un privilège immense que de se faire demander de mener le troisième examen de la Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario, et c’est un plaisir d’accepter. Depuis l’adoption de la loi en 2005, l’Ontario a fait de grands progrès en vue de devenir une province fonctionnellement accessible d’ici l’échéance de 2025. Bien qu’il reste encore beaucoup à faire, je crois que l’objectif est réalisable et j’ai hâte de faire des recommandations qui nous permettront d’y arriver. Je remercie l’honorable Tracy MacCharles pour la confiance qu’elle a manifestée en me nommant et je suis impatient de commencer.  »

L’honorable David C. Onley

Renseignements

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Santé et bien-être Travail et emploi Lois et sécurité