Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement de l'Ontario investit dans un nouveau programme de soutien en santé mentale pour personnes âgées

Communiqué

Le gouvernement de l'Ontario investit dans un nouveau programme de soutien en santé mentale pour personnes âgées

TORONTO — Les personnes âgées souhaitent rester actives et vivre de façon autonome dans des collectivités-amies des aînés où leur pleine participation est encouragée. Pourtant, nombre de personnes âgés ont du mal à accéder aux programmes qui favorisent leur santé mentale et leur bien-être. Conscient qu'environ 17 à 30 % des adultes plus âgés souffrent d'un trouble de santé mentale, le gouvernement de l'Ontario protège ce qui compte le plus en appuyant le développement d'un nouveau programme éducatif sur la santé mentale et la lutte contre les dépendances à l'intention des personnes âgées.

Aujourd'hui, monsieur Raymond Cho, ministre des Services aux aînés et de l'Accessibilité, madame Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé et monsieur Michael Tibollo, ministre associé délégué à la Santé mentale et à la Lutte contre les dépendances ont annoncé un investissement de 250 000 $ en vue de l'élaboration et de la mise en œuvre de cette nouvelle ressource visant à contrer les taux croissants de problèmes de santé mentale et de dépendance chez les personnes âgées.

« Il s'agit d'un autre exemple des moyens que prend notre gouvernement pour prioriser les personnes âgées en leur fournissant le soutien et les services essentiels à l'amélioration de leur bien-être, a déclaré le ministre Cho. C'est ce que fait un gouvernement pour la population, il protège ce qui compte le plus pour aider les personnes âgées à mener une vie saine, active, sécuritaire et socialement connectée. »

Ce programme éducatif a été conçu pour les aînés après consultation avec le CAMH et d'autres experts cliniques, ainsi que des fournisseurs de services communautaires de santé mentale et de toxicomanie. Le programme offrira entre autres du matériel documentaire et une série d'ateliers qui renseigneront les participants sur les facteurs de risque communs et les stratégies de prévention, les signes et les symptômes des problèmes de santé mentale et de dépendance et sur la façon d'obtenir le soutien approprié. Ce programme sera instauré aussi tôt que 2020 à l'échelle provinciale dans des milieux communautaires, comme les Centres de vie active pour personnes âgées, par des animateurs ayant une expertise en matière de santé mentale et de lutte contre les dépendances.

« Notre gouvernement investit dans des services de première ligne en finançant de nouveaux programmes et services en santé mentale destinés aux personnes âgées de l'Ontario, a ajouté la ministre Elliott. Ce financement comblera d'importantes lacunes grâce à l'élaboration et à la mise en œuvre d'une stratégie de santé mentale détaillée et connectée qui convient davantage aux besoins particuliers des personnes âgées. »

« Je suis impatient de travailler de concert avec les ministres Elliott et Cho pour faire en sorte que nous fournissions à nos aînés des programmes et des services de santé mentale efficaces, a poursuivi le ministre Tibollo. Trop de personnes âgées en Ontario ont attendu trop longtemps pour obtenir les services de santé mentale dont ils avaient besoin. En investissant dans des programmes et des services de première ligne, nous faisons un pas de plus vers la création d'un système de santé mentale en Ontario qui appuie pleinement nos aînés. »

Ce financement fait partie d'un montant additionnel de 174 millions de dollars que le gouvernement octroie cette année pour régler les lacunes importantes dans les services en Ontario et venir en aide aux patients et aux familles qui sont aux prises avec des problèmes de dépendance et de santé mentale.

Les Ontariens de 65 ans et plus représentent le groupe démographique qui connaît la croissance la plus rapide et il est donc important de renseigner les aînés de façon à prévenir et à traiter les problèmes de santé mentale comme la dépression et l'anxiété, ainsi que l'alcoolisme et la consommation abusive d'opioïdes. 

Faits en bref

  • Jusqu’à 30 % des adultes âgés de 65 ans et plus souffrent d’un trouble de santé mentale.
  • Les ateliers offerts par le programme renseigneront les aînés sur les facteurs de risque communs et les stratégies de prévention, les signes et les symptômes des problèmes de santé mentale et de dépendance ainsi que sur la façon d’obtenir le soutien approprié.
  • Des études canadiennes ont révélé que les taux de dépression dans les établissements de soins de longue durée pouvaient atteindre 40 % et que le taux de dépression chez les adultes plus âgés hospitalisés variait de 12 à 45 %.
  • Selon le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances, plus de 13 % des Canadiens âgés de 55 ans et plus rapportent une habitude problématique de consommation excessive d’alcool.
  • Les investissements dans les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances font partie du plan mis en place par le gouvernement ontarien pour moderniser le système public de santé, qui met sans cesse l’accent sur l’amélioration de l’expérience du patient et des soins de santé, de façon à réduire le temps d’attente et à mettre un terme aux soins de santé de couloir.
  • Le gouvernement de l’Ontario s’est engagé à investir 3,8 milliards de dollars au cours des dix prochaines années pour développer et mettre en œuvre une vaste stratégie détaillée et interconnectée en matière de santé mentale et de traitement des dépendances.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté