Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Prévention de la violence faite aux femmes dans les communautés autochtones

Communiqué archivé

Prévention de la violence faite aux femmes dans les communautés autochtones

Le gouvernement McGuinty renforce la sécurité des femmes autochtones

L'Ontario lance une nouvelle campagne pour aider les communautés autochtones à agir à propos de la violence familiale.

La campagne vise à sensibiliser le public aux signes de violence faite aux femmes dans les communautés autochtones, pour que les personens qui sont proches d'une femme vulnérable ou d'un homme violent puissent offrir un soutien. Cette campagne est une adaptation de la campagne  Voisins, amis et familles et souhaite adopter uen approche traditionnelle et culturelle envers la rétablissement et la guérison au sein de la communauté.

Kanawayhitowin, « Prendre soin de l'âme d'autrui », est basé sur des enseignements autochtones traditionnels , et a été conçu par et pour les peuples autochtones, avec le soutien d'une subvention de 476 000 $ du gouvernement de l'Ontario. La Ontario Federation of Indian Friendship Centres (Fédération des centres d'accueil indiens de l'Ontario) est en train d'introduire graduellement la campagne dans les communautés autochtones de toute la province. Voici en quoi cette campagne consiste :

  • Formation de 100 travailleuses et travailleurs communautaires
  • Annonces d'intérêt public à la radio et à la télévision
  • Trousse à outils
  • Site Web
  • Brochures.

Kanawayhitowin est un des volets du Plan d'action contre la violence familiale.

Faits en bref

  • Le taux de violence à l’égard des femmes autochtones est le triple de celui de femmes non autochtones.
  • La campagne Voisins, amis et familles existe dans plus de 140 collectivités ontariennes.

Ressources additionnelles

Citations

« La violence familiale n’est un problème privé. Tout le monde a un rôle à jouer pour éradiquer la violence. »

Deb Matthews

ministre déléguée à la Condition féminine

« L’éducation est la première mesure à prendre pour mettre un terme à la violence. Le soutien accordé à ce programme signifie que nous accordions aux personens qui sont proches des femmes inuits et métis et de celles des Premières nations les outils qui leur permettront de mettre un terme au cycle de violence. »

Michael Bryant

ministre des Affaires autochtones,

« Kanawayhitowin permettra à la communauté autochtone de commencer à connaître les signes de violence et à trouver les mots pour s’attaquer à ce grave problème au sein de nos communautés. Nous sommes contents de collaborer avec le gouvernement de l’Ontario en tant que partenaires, mais surtout avec les voisins, amis et familles. »

Sylvia Maracle

directrice générale de la Ontario Federation of Indian Friendship Centres

Partager

Sujets

Santé et bien-être Domicile et communauté Lois et sécurité Régions rurales et du Nord Femmes