Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Renforcer l'autonomie des femmes victimes d'abus grâce à la formation professionnelle

Communiqué archivé

Renforcer l'autonomie des femmes victimes d'abus grâce à la formation professionnelle

Le gouvernement McGuinty investit dans l'avenir des femmes et renforce l'économie

Ministère de la condition féminine

L'Ontario aide les femmes de Sarnia et du comté de Lambton ayant été ou qui sont victimes de violence conjugale à recevoir une formation leur permettant de décrocher un emploi et d'accéder à une plus grande sécurité financière.

La province allouera 300 000 $ au Women's Interval Home of Sarnia and Lambton au moyen du Programme de financement des projets de préparation à l'emploi des femmes victimes de violence, qui aide les femmes à recevoir une formation professionnelle et à profiter d'un service de placement et d'un soutien incluant un service de garde d'enfants, une planification sécuritaire et un service de transport.

Le programme fait partie d'un investissement de 4,3 millions de dollars permettant d'aider les femmes vulnérables partout en Ontario.

Faits en bref

  • Plus de 690 femmes ont terminé une formation professionnelle grâce au Programme de financement des projets de préparation à l'emploi des femmes victimes de violence depuis l'instauration de ce programme en 2006.
  • Le programme découle du Plan d'action contre la violence familiale et de l'investissement de l'Ontario dans la formation professionnelle pour créer des emplois.
  • L'Ontario attribuera près de 700 millions de dollars au cours des deux prochaines années pour offrir de nouvelles formations professionnelles.

Ressources additionnelles

Citations

« La formation professionnelle permet aux femmes de devenir indépendantes financièrement et d'être en meilleure position pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs enfants. Lorsque nous investissons dans l'avenir des femmes, nous les aidons à se doter des outils pour se protéger, pour soutenir leur famille et pour bâtir des collectivités plus fortes. »

Deb Matthews

ministre déléguée à la Condition féminine

« Je suis heureuse que des partenariats communautaires permettent aux femmes se trouvant dans une situation précaire d'aller chercher la formation nécessaire pour décrocher un emploi et acquérir une sécurité économique. »

Maria Van Bommel

adjointe parlementaire à la ministre déléguée à la Condition féminine et députée de la circonscription de Lambton-Kent-Middlesex

Partager

Sujets

Éducation et formation Domicile et communauté Femmes