Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Réaction au Plan d'action de l'Ontario contre la violence à caractère sexuel

Document d'information archivé

Réaction au Plan d'action de l'Ontario contre la violence à caractère sexuel

« L'Action ontarienne contre la violence faite aux femmes est heureuse de l'annonce du Plan d'action de l'Ontario contre la violence à caractère sexuel. La sensibilisation des collectivités, la formation et un meilleur financement des centres d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel et des centres anti-viol nous permettront de mieux faire face aux défis en matière de violence à caractère sexuel. »

-Jeanne Françoise Mouè, présidente, Action ontarienne contre la violence faite aux femmes

« Il est important de rejoindre les hommes, les garçons et le grand public avec des messages sur l'égalité et le respect pour mettre fin aux normes sociales nuisibles qui appuient la violence à caractère sexuel faite aux femmes. »

-Todd Minerson, directeur général, Campagne du ruban blanc

« Nous savons combien il est important qu'une femme qui a subi une agression sexuelle reçoive une intervention sensible et pertinente de la part des services policiers. Nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec le ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels pour veiller à ce que les lignes directrices en matière d'enquête sur les agressions répondent aux attentes des victimes. »

-Chef Robert Herman (Services policiers de Thunder Bay), président de l'Association des chefs de police de l'Ontario

« Les centres de traitement en cas d'agression sexuelle en milieu hospitalier jouent un rôle essentiel en fournissant des services de soins de santé d'urgence, en recueillant des preuves médico‑légales pour les survivantes d'agression sexuelle, et en leur offrant du soutien. Des normes de soins contribueront à assurer la prestation de services d'une haute qualité constante. »

 - Sheila Macdonald, coordonnatrice provinciale, Réseau ontarien des centres de traitement en cas d'agression sexuelle ou de violence familiale

« Nous savons que, pour offrir des services sensibles et précis aux femmes qui ont divers antécédents culturels, des services d'interprétation spécialisés doivent être accessibles aux victimes. L'expansion des Services d'interprétation aidera à surmonter les obstacles linguistiques dans la prestation de services efficaces et compatissants pour les femmes qui sont des survivantes d'agression sexuelle. »

 - Amanda Dale, directrice générale, Barbra Schlifer Commemorative Clinic

« N'importe quelle femme peut subir de la violence à caractère sexuel. Une approche pour éradiquer la violence à caractère sexuel dans toute la province qui comporte également des stratégies de prévention constitue une étape positive et nécessaire. »

- Barb MacQuarrie, directrice communautaire, centre de recherche et d'éducation sur la violence faite aux femmes et aux enfants, Université Western Ontario

Partager