Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Première rencontre de la Table ronde de l'Ontario sur la lutte contre la violence faite aux femmes

Communiqué

Première rencontre de la Table ronde de l'Ontario sur la lutte contre la violence faite aux femmes

Le gouvernement consacre 41 millions de dollars à la mise en œuvre du Plan d’action pour mettre fin à la violence et au harcèlement sexuels

La nouvelle Table ronde de l'Ontario sur la lutte contre la violence faite aux femmes tiendra sa réunion inaugurale aujourd'hui à l'Assemblée législative. La table ronde permanente est l'une des 13 principales initiatives de Ce n'est jamais acceptable : Plan d'action pour mettre fin à la violence et au harcèlement sexuels, lancé au début du mois.

La table ronde conseillera le gouvernement sur toute question de violence actuelle ou émergente fondée sur le sexe, et lui apportera son soutien afin de mettre en œuvre le plan d'action. La table ronde est coprésidée par Mme Farrah Khan, de la Barbra Schlifer Commemorative Clinic, et Mme Sly Castaldi, directrice générale de Guelph-Wellington Women in Crisis. Plus de 20 organismes membres de la table ronde offriront leur expérience et leur expertise du secteur de la prévention et de l'intervention axées sur les questions de violence faite aux femmes.

Ce n'est jamais acceptable fait partie du plan du gouvernement pour offrir plus de sécurité, de protection et d'égalité à toutes les Ontariennes et à tous les Ontariens, afin que toutes et tous puissent vivre en sûreté sans craindre les menaces, la peur ou la violence et le harcèlement à sexuels.

Faits en bref

  • Au cours de sa vie, une femme sur trois subira une certaine forme d’agression sexuelle.
  • Dans les trois quarts des agressions à caractère sexuel, la femme connaît l’agresseur.
  • Le taux de victimisation pour une agression sexuelle est de cinq fois plus élevé pour les femmes de moins de 35 ans.
  • Les femmes représentent 83 pour cent des victimes de violence conjugale.
  • La violence conjugale est très rarement signalée : moins du tiers des incidents sont signalés à la police, et un grand nombre de victimes sont agressées de nombreuses fois.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

Tracy MacCharles

« Je me réjouis à l’idée de travailler avec les membres de la table ronde alors que notre gouvernement déploie des efforts pour mettre fin à la violence et au harcèlement à caractère sexuel en Ontario. Je les remercie également pour leur engagement à cette cause. Leurs avis et expériences permettront d’aborder les questions plus larges de la violence sexiste et de créer une province où tout le monde peut vivre avec dignité et respect. »

Tracy MacCharles

Ministre déléguée à la Condition féminine

« Cette table ronde permettra de faire avancer la question de la violence sexiste et de faire la lumière sur le sujet. Je suis heureuse de travailler avec le gouvernement et les membres de la table ronde pour aborder une question qui constitue une réalité pour beaucoup trop de femmes. Je suis optimiste que nous pouvons réorienter le discours pour faire face à cette dure réalité de manière énergique et publiquement responsable. »

Farrah Khan

Coprésidente, Table ronde de l’Ontario sur la lutte contre la violence faite aux femmes

« La mise sur pied d’une table ronde permanente sur la violence faite aux femmes souligne l’engagement de ce gouvernement à l’égard de toutes les femmes et de la création d’une société juste et équitable. »

Sly Castaldi

Coprésidente, Table ronde de l’Ontario sur la lutte contre la violence faite aux femmes

Contacts Médias

Partager