Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration de la ministre déléguée à la Condition féminine et du ministre des Finances sur le rapport de conformité concernant la représentation des femmes au sein des conseils d'administration et des équipes de direction

Déclaration

Déclaration de la ministre déléguée à la Condition féminine et du ministre des Finances sur le rapport de conformité concernant la représentation des femmes au sein des conseils d'administration et des équipes de direction

ministère de la condition féminine

Aujourd'hui, Tracy MacCharles, ministre déléguée à la Condition féminine et Charles Sousa, ministre des Finances, ont publié la déclaration suivante sur le rapport de conformité des Autorités canadiennes en valeurs mobilières concernant la représentation des femmes au sein des conseils d'administration et des équipes de direction :

« Nous nous félicitons du rapport d'aujourd'hui des Autorités canadiennes en valeurs mobilières, et nous sommes encouragés par les chiffres qui montrent qu'un nombre croissant de femmes sont représentées au sein des conseils d'administration et à des postes de responsabilité partout au pays. Notre gouvernement prend acte que 15 pour cent des entreprises ont ajouté une ou plusieurs femmes à leurs conseils d'administration au cours de la seule dernière année. Toutefois, nous savons qu'il faut travailler davantage pour voir un plus grand degré d'égalité dans les conseils d'administration des entreprises.  

Les femmes représentent la moitié de la population active de l'Ontario, et plus de la moitié de nos diplômés de niveau postsecondaire. Et cependant, elles sont encore sous‑représentées aux postes de direction dans de nombreux domaines du secteur privé. 

L'Ontario est un chef de file de la transition vers une plus grande mixité des sexes dans les conseils d'administration et à la haute direction des grandes entreprises, des organismes sans but lucratif et autres grandes organisations. Nous sommes aussi la première province canadienne a avoir élaboré la réglementation "se conformer ou s'expliquer". Depuis l'adoption de cette réglementation en décembre 2014, plusieurs autres provinces ont suivi notre exemple. 

C'est en raison de cette approche que nous avons finalement une meilleure information sur le nombre de femmes qui occupent des postes dans les conseils d'administration, ce qui nous aidera à concevoir des politiques pour promouvoir l'égalité. Notre gouvernement est fier de la transparence que cette mesure confère aux conseils d'administration des entreprises, et nous attendons avec intérêt de faire le suivi d'autres progrès dans les rapports annuels à venir. 

Accroître le nombre de femmes au sein des conseils d'administration et à des postes de responsabilité est une bonne chose pour l'économie, c'est bon pour les affaires et essentiel pour les Ontariennes qui recherchent la pleine égalité au travail. Nous exhortons toutes les Ontariennes et tous les Ontariens à poursuivre leur effort collectif pour veiller à ce que nos conseils d'administration et nos bureaux de direction soient le reflet d'une société juste et égalitaire. »

Contacts Médias

Partager

Tags

Gouvernement Travail et emploi Femmes