Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les serveurs et barmans/barmaids recevront une formation sur la façon d'intervenir en cas de violence et de harcèlement à caractère sexuel

Communiqué

Les serveurs et barmans/barmaids recevront une formation sur la façon d'intervenir en cas de violence et de harcèlement à caractère sexuel

L'Ontario investit 1,7 million de dollars en formation à l'intention des travailleurs de première ligne

ministère de la condition féminine

L'Ontario forme les barmans/barmaids, serveurs et autres employés du secteur de l'accueil pour leur permettre de détecter les cas de violence et de harcèlement à caractère sexuel entre employés et entre clients et d'y réagir. 

Grâce à un investissement de 1,7 million de dollars sur trois ans, les travailleurs seront outillés pour intervenir de façon sécuritaire et soutenir les survivantes de violence et de harcèlement à caractère sexuel. Le financement soutiendra une formation pour les travailleurs de première ligne des secteurs de l'accueil, de la santé, de l'éducation et des services communautaires. 

Plus tôt cette année, l'Ontario a également adopté la Loi de 2016 sur le Plan d'action contre la violence et le harcèlement sexuels (en soutien aux survivants et en opposition à la violence et au harcèlement sexuels). La loi rendra les milieux de travail plus sécuritaires et améliorera le soutien offert aux survivants grâce à des modifications législatives qui entreront en vigueur le 8 septembre. Habiliter les travailleurs constitue une étape importante pour mettre fin à la violence et au harcèlement à caractère sexuel en Ontario. 

La formation et la loi s'inscrivent dans le cadre du plan intitulé Ce n'est jamais acceptable -Plan d'action pour mettre fin à la violence et au harcèlement sexuels. Ce plan permet de changer les mentalités, d'améliorer les mesures de soutien offertes aux survivantes et de rendre les milieux de travail et les campus plus sécuritaires et mieux adaptés aux plaintes liées à la violence et au harcèlement à caractère sexuel. Il aidera à faire en sorte que chacun et chacune dans la province puisse vivre en sécurité et à l'abri des menaces, de la peur et de la violence et du harcèlement à caractère sexuel.

Faits en bref

  • Une femme sur trois subira une agression à caractère sexuel au cours de sa vie.|
  • La plupart des Ontariens sont « fortement en accord » avec le fait qu'ils ont l'obligation d'intervenir s'ils sont témoins de violence à caractère sexuel (64 %) ou de harcèlement à caractère sexuel (58 %).
  • Les principaux obstacles à l'intervention incluent notamment le fait de ne pas savoir comment réagir, des préoccupations concernant la sécurité personnelle et la crainte de compromettre son emploi.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

Tracy MacCharles

« Nous savons que les Ontariens veulent réagir à la violence et au harcèlement à caractère sexuel lorsqu'ils en sont témoins. Ces projets de formation habiliteront les travailleurs de première ligne à intervenir et leur procureront les outils leur permettant de le faire de façon sécuritaire et efficace. »

Tracy MacCharles

ministre déléguée à la Condition féminine

Kevin Flynn

« En Ontario, chacun devrait être à l'abri du harcèlement à caractère sexuel au travail. Nous avons le droit de nous sentir et d'être en sécurité lorsque nous travaillons. »

Kevin Flynn

ministre du Travail

« L'Ontario Restaurant Hotel and Motel Association s'engage à diriger un plan d'action comportant des initiatives pour mettre un terme à la violence et au harcèlement à caractère sexuel dans l'industrie de l'accueil en Ontario. Le harcèlement est présent dans toutes les industries, et l'industrie de l'accueil ne fait pas exception. Nous collaborerons avec nos partenaires, les principaux intervenants et les employeurs de l'industrie pour sensibiliser et offrir, grâce à la formation, les outils nécessaires pour garantir un milieu de travail plus sécuritaire et respectueux pour tous. »

Tony Elenis

président et chef de la direction, Ontario Restaurant Hotel & Motel Association

Contacts Médias

  • Sula Johnson

    Bureau du ministre

    416 212-3346

  • Laura Sylvis

    Direction générale de la condition féminine de l’Ontario

    Laura.Sylvis@ontario.ca

    416 314-7010

Partager

Tags

Éducation et formation Domicile et communauté Lois et sécurité Autochtones Francophones Femmes