Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration conjointe sur la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Déclaration

Déclaration conjointe sur la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

ministère de la condition féminine

Aujourd'hui, Mme Indira Naidoo-Harris, ministre de la Condition féminine de l'Ontario, et la Dre Helena Jaczek, ministre des Services sociaux et communautaires, ont fait la déclaration suivante :

« Le harcèlement et la violence à caractère sexuel contre les femmes sont répandus dans notre société. Une femme sur trois subira une forme quelconque d'agression sexuelle pendant sa vie. Cette situation est inacceptable et ne peut pas être tolérée.

Voilà pourquoi nous soulignerons, le 25 novembre prochain, la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Cette journée, qui marque le début de 16 jours d'activisme contre la violence fondée sur le sexe, constitue une excellente occasion de sensibiliser la population à la violence contre les femmes et à la violence fondée sur le sexe, et de reconnaître et soutenir les personnes qui ont connu la violence.

Notre gouvernement reste déterminé à mettre fin à la violence fondée sur le sexe, sur l'identité sexuelle et sur l'expression de l'identité sexuelle. Nous travaillons activement à atteindre ce but par la mise en place de stratégies visant à éliminer la violence familiale, le harcèlement et la violence à caractère sexuel, la violence envers les femmes autochtones et la traite des personnes.

Malgré les progrès qui ont été réalisés, nous savons qu'il reste encore beaucoup de travail à faire. Au cours de l'année qui vient de s'écouler, nous avons collaboré avec des spécialistes, des groupes et des personnes qui ont vécu des épisodes de violence familiale et de violence fondée sur le sexe en Ontario. Nous aimerions d'ailleurs remercier tous ceux qui ont participé à ces séances de mobilisation. Nous sommes aussi reconnaissants envers les participants à la Table ronde de l'Ontario sur la lutte contre la violence faite aux femmes, de même qu'envers les membres du Comité provincial et du Comité de direction pour la lutte contre la violence faite aux femmes autochtones, pour leurs précieux conseils. C'est ainsi que nous avons mis en place des projets visant à mettre à jour le Plan d'action contre la violence familiale et à établir une stratégie contre la violence fondée sur le sexe.

Au nom du gouvernement de l'Ontario, nous remercions les personnes, les collectivités, les organismes et les organisations de la province qui jouent un rôle essentiel dans le soutien des survivants et de leurs familles. Votre travail est tellement important.

Enfin, à l'heure où nous nous préparons à célébrer la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes le 6 décembre, nous devons continuer de lutter contre les attitudes profondément ancrées dans les mentalités, les comportements misogynes et toute autre forme de discrimination motivée par la haine et qui mène à la violence contre les femmes.

Bien que notre société ait réalisé des avancées importantes vers la reconnaissance des droits des femmes et l'égalité des sexes, nous ne pouvons pas nous arrêter avant d'avoir mis fin une fois pour toutes à la violence fondée sur le sexe. »

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Lois et sécurité