Biographie : Eleanor McMahon

Eleanor McMahon

Eleanor McMahon

Ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport

Députée de Burlington

Carrière politique

  • Adjointe parlementaire au ministre des Richesses naturelles et des Forêts, juin 2014 – juin 2016

Éducation

  • Certificat en administration des affaires, économie et marketing, Université d’Ottawa
  • B.A. spécialisé en langue et littérature françaises, Université de Windsor

Vie personnelle et familiale

  • Son mari Greg Stobbart, qui était sergent de la Police provinciale de l’Ontario, a été tué dans un accident de vélo en 2006.

Affiliations et associations

  • Fondatrice de l’organisme Share the Road Cycling Coalition

Biographie

Eleanor McMahon a été élue pour la première fois à l’Assemblée législative de l’Ontario en 2014 comme députée de Burlington.

Mme McMahon occupe présentement les fonctions de ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport, après avoir été adjointe parlementaire au ministre des Richesses naturelles et des Forêts.

Au cours de sa carrière, Mme McMahon a occupé des postes de haute direction dans le milieu des affaires, au sein du gouvernement et dans le secteur sans but lucratif. Elle a exercé différentes fonctions sur la Colline du Parlement tôt dans sa carrière, notamment à titre d’attachée de presse de Jean Chrétien. Elle a été directrice des affaires publiques du Conseil consultatif canadien sur la situation de la femme et vice-présidente de la Chambre de commerce du Canada. Mme McMahon a également été directrice des affaires publiques de Petro-Canada, vice‑présidente de Centraide Ottawa et directrice générale des affaires publiques de l’Ontario Medical Association.

En 2006, son mari, le sergent Greg Stobbart de la Police provinciale de l’Ontario, a été tué dans un accident de vélo. Le conducteur de la voiture qui l’a heurté avait déjà été reconnu coupable à cinq reprises d’avoir conduit malgré le fait que son permis était suspendu. Cette tragédie a incité Eleanor McMahon à lancer une campagne pour améliorer la sécurité routière et étoffer les mesures législatives en Ontario. En 2008, elle a fondé Share the Road Cycling Coalition, un organisme voué à la défense des droits des cyclistes et à l’élaboration de politiques sur le cyclisme qui vise à réunir toutes les organisations de cyclisme en Ontario et à travailler avec les municipalités pour rendre leurs communautés plus conviviales pour les cyclistes.

Mme McMahon a réussi à obtenir des sanctions plus sévères pour les personnes qui conduisent même si leur permis est suspendu dans la province. Cela a donné lieu à l’adoption de la Loi de 2009 sur la sécurité routière dans le but de réduire le nombre de personnes qui conduisent même si leur permis est suspendu ainsi que le nombre de récidivistes chroniques sur les routes de l’Ontario.

Partager