Biographie : Kathleen Wynne

Kathleen Wynne

Kathleen Wynne

Première ministre
Ministre des Affaires intergouvernementales

Députée de Don Valley-Ouest

Carrière politique

  • Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, février 2013 – mai 2014
  • Ministre des Affaires municipales et du Logement, octobre 2011 – novembre 2012
  • Ministre des Affaires autochtones, octobre 2011 – novembre 2012
  • Ministre des Transports, janvier 2010 – octobre 2011
  • Ministre de l’Éducation, septembre 2006 – janvier 2010
  • Présidente du Conseil des ministres, octobre 2007 – juin 2008
  • Adjointe parlementaire au ministre de l’Éducation, septembre 2004 – septembre 2006
  • Adjointe parlementaire au ministre de la Formation et des Collèges et Universités, octobre 2003 – septembre 2004
  • Conseillère scolaire, Toronto District School Board

Éducation

  • Maîtrise en linguistique, Université de Toronto
  • Maîtrise en andragogie, Institut d'études pédagogiques de l'Ontario, Université de Toronto
  • Formation en médiation, Université Harvard

Vie personnelle et familiale

  • Partenaire (Jane); Mme Wynne a trois enfants, Chris, Jessie et Maggie, et trois petits‑enfants, Olivia, Claire et Hugh.

Biographie

Kathleen Wynne est la 25e titulaire du poste de premier ministre de l’Ontario.

Depuis son accession à ce poste en 2013, la première ministre Wynne a été l’instigatrice de nombreuses réalisations, notamment équilibrer le budget provincial pour la première fois en dix ans, procéder à des investissements inédits dans l’infrastructure des routes, des écoles, des hôpitaux et des réseaux de transport en commun de l’Ontario et parvenir à une entente nationale historique en vue de rehausser la sécurité à la retraite grâce à la bonification du Régime de pensions du Canada.

Le plan de la première ministre Wynne visant à donner de l’essor à l’Ontario consiste principalement à créer de nouveaux débouchés pour les gens et les entreprises et à préparer un avenir plus équitable et plus sûr pour tous les Ontariens et Ontariennes. Sous sa gouverne, l’Ontario a repris sa place de moteur économique du Canada, et la première ministre veille à ce que les avantages de la croissance soient partagés de manière égale. À cette fin, son gouvernement a institué une exemption des frais de scolarité pour des centaines de milliers d'étudiants, haussé le salaire minimum et créé 100 000 places de garde d'enfants.

Précédemment cette année, la première ministre Wynne a présenté une initiative sans précédent qui permettra de donner à l’Assurance-santé la plus vaste expansion en une génération. L’Assurance-santé Plus couvre gratuitement les médicaments sur ordonnance pour les jeunes jusqu’à l’âge de 25 ans. La première ministre a également attiré l’attention sur la scène internationale lors du lancement d'un projet pilote de revenu de base dans trois collectivités de l’Ontario.

En notre ère caractérisée par le changement mondial et l’incertitude, la première ministre Wynne maintient sans coup férir son engagement à l’égard d'une société juste et ouverte, et elle multiplie ses interventions en faveur du libre-échange et de l’ouverture des frontières. Elle a dirigé des missions commerciales internationales notamment en Chine, en Inde, au Mexique et aux États-Unis. Afin de veiller à ce que les intérêts des travailleurs et des entreprises de l’Ontario soient représentés lors de la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain, la première ministre Wynne a intensifié ses démarches aux États-Unis, en se concentrant sur la consolidation des partenariats et le resserrement des liens avec les États américains qui sont tributaires du libre-échange avec le Canada.

Quand ses trois enfants étaient encore à l’école, la première ministre Wynne a décidé de se présenter au conseil scolaire en raison de sa passion pour l’éducation publique et de son désir de donner à chaque enfant de l’Ontario le meilleur départ. Elle a donc été conseillère scolaire au Toronto District School Board. Auparavant, elle a dirigé des groupes de citoyens dans le cadre de projets communautaires et a joué un rôle prépondérant en tant qu’organisatrice et animatrice. La première ministre Wynne a été élue pour la première fois députée de Don Valley-Ouest en 2003 et a été réélue trois fois. Au sein du Conseil des ministres, on a lui a confié le portefeuille de cinq ministères.

La première ministre Wynne a grandi à Richmond Hill et elle a appris dès son jeune âge à remettre le statu quo en question. À l’école secondaire, elle a fait partie d'un groupe qui contestait le règlement interdisant aux filles le port du pantalon à l’école. Elle habite dans le nord de Toronto avec sa partenaire Jane depuis plus de 25 ans. Elle a trois enfants et trois petits-enfants.

Partager