Biographie : Nathalie Des Rosiers

Nathalie Des Rosiers

Nathalie Des Rosiers

Adjointe parlementaire à la ministre déléguée à la Condition féminine
Adjointe parlementaire au ministre du Logement

Députée provinciale d’Ottawa-Vanier

Carrière politique

  • Adjointe parlementaire au ministre du Logement
  • Adjointe parlementaire à la ministre déléguée à la Condition féminine
  • Députée provinciale d’Ottawa-Vanier, depuis novembre 2016

Éducation

  • Baccalauréat en droit, Université de Montréal
  • Maîtrise en droit, Université Harvard

Affiliations et associations

  • Membre, Commission d’appel de l’environnement de l’Ontario
  • Membre, Commission de l’équité salariale de l’Ontario
  • Commissaire, Commission de réforme du droit de l’Ontario
  • Membre du conseil, Commission du droit de l’Ontario
  • Présidente, Fédération des sciences humaines du Canada
  • Présidente, Conseil des doyens de droit du Canada
  • Présidente, Association canadienne des professeurs et professeures de droit du Canada
  • Présidente, Association des juristes d’expression française de l’Ontario

Distinctions et prix

  • Ordre du Canada
  • Ordre de l’Ontario
  • Doctorat honorifique, Université catholique de Louvain, Belgique
  • Doctorat honorifique, Barreau du Haut Canada
  • Médaille du Barreau du Haut Canada
  • Prix du Syndicat national des employées et employés généraux du secteur public
  • Prix APEX pour les partenariats, Association professionnelle des cadres supérieurs de la fonction publique du Canada
  • Nommée parmi les 25 avocates et avocats les plus influents au Canada par le magazine Canadian Lawyer

Biographie

Nathalie Des Rosiers a été élue à l’Assemblée législative de l’Ontario en 2016 à titre de députée d’Ottawa-Vanier. Elle est adjointe parlementaire au ministre du Logement et adjointe parlementaire à la ministre déléguée à la Condition féminine.

Madame Des Rosiers est professeure et spécialiste en droit constitutionnel de renom. De 2009 à 2013, elle a été l’avocate principale de l'Association canadienne des libertés civiles. Avant cela, elle a été vice-présidente intérimaire à la gouvernance de l’Université d’Ottawa de 2008 à 2009, doyenne de la Section de droit civil de 2004 à 2008 et présidente de la Commission du droit du Canada de 2000 à 2004. Elle a été en pratique privée à Montréal et à London (Ontario), ainsi que professeure en droit à la Western Law School pendant de nombreuses années.

Elle a été membre de la Commission d’appel de l’environnement de l’Ontario, de la Commission de l’équité salariale de l’Ontario, commissaire de la Commission de réforme du droit de l’Ontario et membre du conseil de la Commission du droit de l’Ontario. En outre, elle a été présidente de la Fédération des sciences humaines du Canada, présidente du Conseil des doyens de droit du Canada, présidente de l’Association canadienne des professeurs et professeures de droit du Canada et présidente de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario.

Madame Des Rosiers a reçu plusieurs distinctions dont l’Ordre du Canada, l’Ordre de l’Ontario, un doctorat honorifique de l’Université catholique de Louvain, un doctorat honorifique du Barreau du Haut Canada, la médaille du Barreau du Haut Canada, le Prix du Syndicat national des employées et employés généraux du secteur public, le Prix APEX pour les partenariats et le magazine Canadian Lawyer l’a nommée deux fois parmi les 25 avocates et avocats les plus influents au Canada.

Partager