Biographie : Reza Moridi

Reza Moridi

Reza Moridi

Ministre de la Recherche, de l’Innovation et des Sciences

Député de Richmond Hill

Carrière politique

  • Ministre de la Formation et des Collèges et Universités, juin 2014 – juin 2016
  • Ministre de la Recherche et de l’Innovation, février 2013 – juin 2016
  • Adjoint parlementaire au ministre de l’Énergie, novembre 2011 – février 2013
  • Adjoint parlementaire au ministre de la Recherche et de l’Innovation, septembre 2009 – novembre 2011
  • Adjoint parlementaire au ministre de la Formation et des Collèges et Universités, octobre 2007 – septembre 2009

Éducation

  • Doctorat, Université Brunel
  • Ingénieur agréé et physicien agréé
  • A terminé les cours de certification touchant le réacteur CANDU, la gestion industrielle et la radioprotection en présence de réacteurs

Affiliations et associations

  • Vice-président et chercheur en chef de l’institut de radioprotection du Canada
  • Fellow, UK Institute of Physics
  • Fellow, UK Institution of Engineering and Technology

Vie personnelle et familiale

  • Marié (Pari)

Distinctions et prix

  • Prix d’éducation et de communication de la Société nucléaire canadienne
  • Titre de Fellow de la Health Physics Society des États-Unis

Biographie

Reza Moridi a été élu pour la première fois à l’Assemblée législative de l’Ontario en 2007 comme député de Richmond Hill. Il a été réélu en 2011 et 2014.

M. Moridi occupe présentement les fonctions de ministre de la Recherche, et de l’Innovation et des Sciences. Avant cela, il a été ministre de la Formation et des Collèges et Universités de même que de ministre de la Recherche et de l’Innovation. Il est un scientifique, ingénieur, éducateur, homme d’affaires et activiste communautaire primé. En 1990, il a déménagé au Canada avec sa famille et vit à Richmond Hill depuis 1991.

M. Moridi a exercé les fonctions d’adjoint parlementaire au ministre de l’Énergie, au ministre de la Formation et des Collèges et Universités, ainsi qu’au ministre de la Recherche et de l’Innovation. Il a été vice-président du Comité ministériel de l’emploi et de l’économie et il a siégé au Comité permanent des comptes publics, au Comité permanent des affaires gouvernementales et au Comité permanent de la justice (en qualité de vice-président).

Avant son élection, M. Moridi a été vice-président et chercheur en chef de l’Institut de radioprotection du Canada. Ses 17 années de travail au sein de cet institut lui ont permis d’acquérir une compréhension profonde de l’industrie nucléaire canadienne de même que des applications de la radiation et du matériel nucléaire dans divers secteurs industriels et des soins de santé.

Sa contribution à une meilleure compréhension du matériel nucléaire, de la radiation et de la radioprotection a valu à M. Moridi un prix en éducation et en communication de la Société nucléaire canadienne et le titre de Fellow de la Health Physics Society des États-Unis. Il a également reçu le titre de Fellow de l’Institute of Physics et de l’Institution of Engineering and Technology du Royaume-Uni pour sa contribution originale aux domaines de la physique et du génie.

M. Moridi a également travaillé comme directeur général et président au sein de l’industrie électrique. Au cours de sa carrière universitaire, il a aussi été doyen de l’École des sciences, président du département de physique, chef libraire et membre du Sénat de l’université Alzahra, à Téhéran.

M. Moridi est rédacteur en chef de Health Physics: The Radiation Safety Journal. Il est l’auteur ou le coauteur de plus de 150 rapports de recherche, rapports techniques, manuels de formation et articles. Il a présenté des conférences scientifiques dans le monde entier.

Ayant fait ses études au Royaume-Uni, M. Moridi a obtenu un doctorat de l’Université Brunel. Ingénieur agréé et physicien agréé, il a terminé les cours de certification touchant le réacteur CANDU, la gestion industrielle et la radioprotection en présence de réacteurs.

M. Moridi vit à Richmond Hill avec sa femme Pari.

Partager