Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Améliorer la situation des Ontariens et Ontariennes aux prises avec la pauvreté

Bulletin archivé

Améliorer la situation des Ontariens et Ontariennes aux prises avec la pauvreté

L'Ontario a publié son rapport annuel de 2014 sur la Stratégie de réduction de la pauvreté, qui souligne les progrès accomplis pour sortir plus de personnes et de familles de la pauvreté et les aider à réaliser leur plein potentiel. 

En septembre 2014, l'Ontario a lancé sa deuxième Stratégie quinquennale de réduction de la pauvreté, Réaliser notre potentiel, qui renouvelle l'engagement à rompre le cycle de la pauvreté chez les enfants et les jeunes. De 2008 à 2011, la province a aidé 47 000 enfants et leurs familles à sortir de la pauvreté.

Cette nouvelle stratégie fixe l'objectif de mettre fin à l'itinérance et met l'accent sur des initiatives fondées sur des données probantes pour assurer les meilleurs résultats possibles pour les Ontariens et Ontariennes. Elle vise aussi à soutenir les personnes aux prises avec la pauvreté, à améliorer l'accès aux emplois et à ouvrir des débouchés, tout en apportant une stabilité financière aux travailleurs ontariens à faible revenu.

Parmi les avancées réalisées, mentionnons :

  • l'augmentation de l'aide annuelle maximale versée au titre de la Prestation ontarienne pour enfants, qui passera à 1 310 $ par enfant âgé de moins de 18 ans, contribuant ainsi à soutenir environ un million d'enfants dans plus de 500 000 familles à revenu faible ou modeste;
  • l'accroissement du soutien aux familles et aux personnes recevant des prestations dans le cadre du programme Ontario au travail ainsi qu'aux bénéficiaires du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - soit plus de 900 000 adultes et enfants au total;
  • la hausse du salaire minimum à 11,25 $ de l'heure et son indexation sur l'indice des prix à la consommation de l'Ontario, afin d'aider plus de familles à composer avec l'augmentation du coût de la vie;
  • la mise sur pied du Comité consultatif d'experts sur l'itinérance, afin de fournir des conseils et une expertise pour aider l'Ontario à atteindre son objectif à long terme de mettre fin à l'itinérance;
  • l'injection de 42 millions de dollars de plus dans l'Initiative de prévention de l'itinérance dans les collectivités (IPIC), ce qui portera l'investissement annuel à presque 294 millions de dollars - l'IPIC a aidé près de 117 000 ménages à trouver un logement ou à conserver le leur;
  • l'aide à plus de 684 000 Ontariens et Ontariennes pour trouver et conserver des emplois en leur offrant des services de soutien dans plus de 400 bureaux d'Initiative de prévention de l'itinérance dans les collectivités ;
  • l'élargissement des programmes de bonne nutrition des élèves, afin de fournir des petits-déjeuners nutritifs à plus de 756 000 élèves dans les écoles - le nombre de tels programmes a augmenté, passant de 2 027 pendant l'année scolaire 2004-2005 à 4 452 en 2013-2014;
  • la fin du déploiement du Programme d'apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d'enfants dans les écoles de la province, ce qui se traduit par des économies annuelles d'en moyenne 6 500 $ par famille en frais de services de garde;
  • le lancement du Service de télésanté mentale afin d'accroître l'accès aux services de santé mentale spécialisés pour les enfants et les jeunes des collectivités rurales, éloignées et insuffisamment desservies.

La nouvelle stratégie reste centrée sur la mesure de la réussite. En plus de suivre les indicateurs existants, la stratégie en introduit trois nouveaux pour mieux mesurer les progrès réalisés au bénéfice des jeunes, des personnes se trouvant en situation de chômage de longue durée et de certaines populations vulnérables. La province travaille avec le Comité consultatif d'experts sur l'itinérance à l'établissement d'un nouvel indicateur axé sur l'objectif du gouvernement de mettre fin à l'itinérance.

Ces cinq prochaines années, l'Ontario continuera de faire des investissements stratégiques pour aider les gens à sortir de la pauvreté. Notre gouvernement collaborera avec les partenaires communautaires pour prioriser l'obtention de données probantes et financer des programmes et des interventions qui ont fait leurs preuves.

Ressources additionnelles

Renseignements

Partager

Sujets

Santé et bien-être Domicile et communauté Travail et emploi Enfants et adolescents Nouveaux venus Parents