Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario et l'AEEGAPCO concluent une entente de quatre ans

Document d'information archivé

L'Ontario et l'AEEGAPCO concluent une entente de quatre ans

L'Ontario et son deuxième plus important agent négociateur, l'Association des employés et employées gestionnaires, administratifs et professionnels de la Couronne de l'Ontario (AEEGAPCO) ont ratifié une nouvelle convention collective de quatre ans. 

L'entente prévoit le gel des salaires pendant les deux premières années et des augmentations de salaire de 1,4 pour cent pour les troisième et quatrième années. Le coût des augmentations de salaire prévues en 2016 et 2017 sera compensé sur la période de quatre ans par des modifications aux avantages sociaux et aux admissibilités. En fin de compte, l'entente ne coûte rien. 

Points saillants de l'entente

  • Durée de quatre ans se terminant le 31 mars 2018.

Salaires et rémunérations

  • Aucune augmentation de salaire pendant les deux premières années de la convention collective.
  • La nouvelle convention collective fait suite à une entente de deux ans qui n'incluait pas d'augmentation de salaire pour 2012 et 2013 - ce qui signifie quatre années consécutives sans aucune augmentation de salaire.
  • Augmentations de salaire de 1,4 pour cent le 1er avril 2016 et le 1er avril 2017. 

Les éléments monétaires suivants viendront compenser les augmentations de salaire de 2016 et 2017, rendant l'entente sans coût.

Indemnité de départ

  • À l'heure actuelle, les employées ‎qui quittent la Fonction publique de l'Ontario Public Service ont droit à une semaine de salaire pour chaque année de service, jusqu'à un maximum de 26 semaines. La nouvelle entente élimine, dès le 31 décembre 2015, l'accumulation possible d'une indemnité de départ.
  • Les employés qui auront accumulé une indemnité de départ avant le 31 décembre 2015 verront cette indemnité calculée selon leur salaire du 31 décembre 2015 lors de leur départ.
  • Cette mesure réduira les coûts futurs et fera économiser aux contribuables environ 55 millions de dollars cette année. 

Réduction de salaire

  • Le salaire de base de chacune des échelles salariales existantes sera réduit de 3 pour cent, et ce, dès le 1er avril 2015. 

Avantages médicaux et dentaires

  • Les avantages médicaux et dentaires seront plus étroitement liés à ceux du Syndicat des employés et employées de la Fonction publique de l'Ontario (SEFPO) et des employés exclus, ce qui réduira considérablement les coûts administratifs.

Protection du revenu de longue durée (PRLD)

  • Élimination, dès le 1er janvier 2015, des clauses prévoyant l'indexation au coût de la vie de la PRLD.
  • Les employés qui reçoivent déjà la PRLD auront droit aux mêmes augmentations de salaire que tous les autres employés. 

Voici d'autres gains d'efficience non monétaires inclus dans la convention collective :

Résolution des différends

  • Simplification de la procédure de résolution des différends. 

Ressources humaines

  • Donner aux employés qui sont redéployés de leur poste actuel la possibilité de chercher et de cerner de nouvelles affectations potentielles. Cette mesure augmentera l'efficacité des processus des ressources humaines.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement