Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La province travaillera en partenariat avec CultureLink à une solution communautaire de réduction de la pauvreté des jeunes de Toronto

Communiqué archivé

La province travaillera en partenariat avec CultureLink à une solution communautaire de réduction de la pauvreté des jeunes de Toronto

Le Fonds pour les initiatives locales de réduction de la pauvreté soutient les solutions communautaires

Secrétariat du Conseil du Trésor

L'Ontario appuie un projet de l'organisme d'aide à l'établissement CultureLink Settlement Services visant à aider les jeunes de Toronto touchés par la pauvreté à obtenir leur diplôme d'études secondaires.  

Par l'entremise du Fonds pour les initiatives locales de réduction de la pauvreté, le gouvernement de l'Ontario investira 752 800 $ sur trois ans pour aider

CultureLink Settlement Services à mettre en œuvre et à évaluer un programme conçu pour réduire les taux d'abandon des études secondaires par les jeunes Somaliens à Toronto.

Dans le cadre de ce programme, les jeunes auront accès à des mentors, qui prépareront des plans d'apprentissage personnalisés et surveilleront leur rendement scolaire et leur présence en classe. Ils travailleront également avec les enseignements pour assurer la réussite des élèves. De plus, un coordonnateur de projet parlant somali travaillera avec les parents pour renforcer les apprentissages faits en classe.

La province utilisera les données probantes recueillies dans le cadre de ces projets et d'autres initiatives pour soutenir les programmes de lutte contre la pauvreté qui ont fait leurs preuves et peuvent prendre de l'expansion au fil du temps, partout dans la province.

Lutter contre la pauvreté s'inscrit dans le plan économique du gouvernement pour l'Ontario. Ce plan à quatre volets vise à renforcer la province par des investissements dans les talents et les compétences de la population, la construction de nouvelles infrastructures publiques telles que des routes et des infrastructures de transport en commun, la création d'un environnement dynamique et attrayant où les entreprises prospèrent, et l'établissement d'un régime d'épargne-retraite sûr.

Faits en bref

  • Le Fonds pour les initiatives locales de réduction de la pauvreté est une initiative de 50 millions de dollars, mise en œuvre sur six ans, qui appuie les projets communautaires améliorant sensiblement les vies de personnes touchées de façon disproportionnée par la pauvreté, notamment des femmes, des chefs de famille monoparentale, des personnes handicapées, des jeunes, des nouveaux arrivants, des minorités visibles, des personnes âgées et des Autochtones.
  • Les organisations intéressées auront deux autres occasions de présenter des demandes de financement en 2016 et en 2017.

Ressources additionnelles

Citations

« Grâce à ce financement, CultureLink sera en mesure d’évaluer son modèle de prestation de services et d’en apprendre plus sur les approches qui changent les choses pour les jeunes touchés par la pauvreté dans les collectivités de l’Ontario. »

Deb Matthews

vice-première ministre, présidente du Conseil du Trésor, ministre responsable de la Stratégie de réduction de la pauvreté

« CultureLink sera en mesure d’utiliser un modèle de réussite éprouvé et fondé sur des données probantes pour offrir un programme qui changera de façon significative et durable la vie des jeunes étudiants et les aidera à réussir en classe et ailleurs. Le programme de mentorat est un excellent moyen d’inciter les étudiants à maintenir le cap dans la poursuite de leurs objectifs scolaires et de leur offrir un soutien personnalisé au besoin. »

Peter Milczyn

député provincial, Etobicoke-Lakeshore

« CultureLink a démontré depuis longtemps sa capacité à travailler avec les organismes locaux pour améliorer la vie des gens de notre collectivité. Ce financement nous permettra non seulement de mettre en œuvre à Toronto un programme qui a fait ses preuves dans plusieurs villes d’Amérique du Nord, mais également d’y intégrer une expertise, des compétences et des connaissances locales. Je me réjouis de voir comment ce programme de mentorat changera l’expérience pédagogique des jeunes étudiants. »

Yvan Baker

député, Etobicoke-Centre

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Travail et emploi Autochtones Enfants et adolescents Francophones Nouveaux venus Réduction de la pauvreté