Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le déficit de l'Ontario est de 2,2 milliards de dollars plus bas que prévu

Communiqué archivé

Le déficit de l'Ontario est de 2,2 milliards de dollars plus bas que prévu

Le gouvernement réalise des économies en gérant ses dépenses tout en fournissant des services de haute qualité

Secrétariat du Conseil du Trésor

Les Comptes publics de l'Ontario pour 2014-2015 montrent que le déficit de l'Ontario est de 2,2 milliards de dollars inférieur à ce qui avait été prévu dans le budget de 2014 et de 0,6 milliard de dollars inférieur aux projections provisoires du budget de 2015. Le déficit de l'Ontario pour 2014-2015 est de 10,3 milliards de dollars.

C'est donc dire que pour une sixième année de suite, l'Ontario a dépassé son objectif relatif au déficit, ce qui fait de la province l'un des rares gouvernements du Canada à avoir réussi cet exploit. De toutes les provinces canadiennes, l'Ontario est celle où les dépenses de programmes par habitant sont constamment les plus basses.

L'Ontario investit dans le Fonds Trillium dans le cadre du plan de la province visant à dégager la valeur de certains biens publics et à utiliser le produit net pour soutenir des investissements dans les transports publics et l'infrastructure de transport par l'entremise du plan Faire progresser l'Ontario. Il s'agit de l'investissement dans l'infrastructure le plus important de l'histoire de l'Ontario. Le Fonds Trillium servira à financer des projets infrastructurels qui créeront des emplois et renforceront l'économie pour favoriser l'essor de l'Ontario.

Pour la première fois, la province applique les principes de gouvernement ouvert pour présenter les Comptes publics en ligne en plus de rendre publiques des données par l'entremise du catalogue de données publiques de l'Ontario. Ces outils contribueront à rendre l'information contenue dans les Comptes publics plus accessible et plus facile à comprendre. Cela fait partie de l'engagement du gouvernement à être plus ouvert et plus transparent, et à exploiter le pouvoir des données de l'ère numérique.

Équilibrer le budget d'ici 2017-2018, tout en continuant à faire des investissements qui créent des emplois, augmentent les possibilités et accroissent la prospérité de tous les Ontariens et Ontariennes, s'inscrit dans le plan économique du gouvernement pour l'Ontario. Le plan du gouvernement visant à renforcer l'Ontario comprend quatre volets, à savoir investir dans les talents et les compétences de la population, bâtir une nouvelle infrastructure, comme les routes et les transports en commun, créer un environnement dynamique et novateur où les entreprises prospèrent, et établir un régime d'épargne-retraite sûr.

Faits en bref

  • En 2014-2015, le total des dépenses s’établissait à 128,8 milliards de dollars, en regard de prévisions de 130,4 milliards de dollars. Ce résultat témoigne d’économies réalisées dans l’ensemble des ministères et de leurs organismes ainsi que des frais d’intérêt plus bas que prévu. Au cours des quatre dernières années, la province a affiché un taux de croissance annuel moyen des dépenses de programmes de 1,4 %, ce qui est inférieur au taux d’inflation, tout en continuant d’investir dans les programmes et les services prioritaires comme les soins de santé et l’éducation.
  • Pour 2014-2015, les revenus ont été de 118,5 milliards de dollars, ce qui est un peu plus bas que ce qui avait été prévu dans le budget de 2014, soit 118,9 milliards de dollars. Malgré cette variation, la croissance économique a favorisé une hausse des revenus de 2,3 % par rapport aux 115,9 milliards de dollars enregistrés en 2013-2014. Le produit intérieur brut (PIB) réel de la province a augmenté de 2,2 % en 2014, une hausse légèrement supérieure au taux de 2,1 % prévu dans le budget de 2014.
  • Le rapport dette nette-PIB de la province était de 39,5 % à la fin de l’exercice 2014-2015, comparativement au pourcentage de 40,3 % prévu dans le budget de 2014. Le gouvernement a toujours comme objectif de réduire le rapport dette nette-PIB de l’Ontario pour le ramener au niveau de 27 % enregistré avant la récession.
  • Le plan du gouvernement pour parvenir à l’équilibre budgétaire met l’accent sur l’examen, le renouvellement et la réorganisation des programmes, la gestion des coûts de rémunération, la maximisation de la valeur des biens provinciaux et le maintien de l’intégrité des revenus provinciaux.
  • En 2014, 54 500 emplois nets ont été créés en Ontario. L’emploi s’est accru de 568 100 emplois nets depuis le creux de la récession de juin 2009.

Ressources additionnelles

Citations

« Notre gouvernement est déterminé à équilibrer le budget d’ici 2017-2018, et nous y parviendrons tout en faisant des investissements durables dans nos collectivités. Nous sommes conscients que nous aurons à faire des choix difficiles à mesure que nous transformerons les services publics pour procurer de meilleurs résultats à la population. Les Ontariennes et Ontariens peuvent être assurés que notre gouvernement adoptera une approche équitable, équilibrée et fondée sur des données probantes, une approche qui protège et améliore les services chers aux Ontariennes et aux Ontariens. »

Deb Matthews

vice-première ministre, présidente du Conseil du Trésor et ministre responsable de la Stratégie de réduction de la pauvreté

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Domicile et communauté Impôts et avantages fiscaux