Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario réalise des économies de plus de 25 millions de dollars en frais de déplacement, de repas et d'accueil

Communiqué

L'Ontario réalise des économies de plus de 25 millions de dollars en frais de déplacement, de repas et d'accueil

Les dépenses les plus faibles depuis dix ans en frais de déplacement, de repas et d’accueil témoignent d’une approche sensée, axée sur le respect de l’argent des contribuables

Secrétariat du Conseil du Trésor

TORONTO — Le gouvernement de l'Ontario continue de remplir son engagement à créer une culture axée sur le respect de l'argent des contribuables et sur des dépenses plus judicieuses, avec des économies de plus de 25 millions de dollars en frais de déplacement, de repas et d'accueil. Ces économies permettront au gouvernement d'investir davantage dans des programmes et des services de base.   

À la suite des restrictions de dépenses mises en place par le gouvernement de l'Ontario en juin 2018 — qui touchaient entre autres les voyages non essentiels et les dépenses comme les frais de repas — les frais de voyage, de repas et d'accueil ont atteint leur niveau le plus bas depuis dix ans. Pour 2017-2018 et 2018-2019, les faits saillants année après année permettent de constater une réduction de 9 millions de dollars des dépenses pour de l'hébergement et de 7 millions pour les frais de transport aérien, de même qu'une réduction de 1 million de dollars des frais d'accueil.

« Notre gouvernement est déterminé à bâtir un gouvernement plus efficace, qui assurera une gestion plus avisée et plus rentable de l'argent des contribuables, a déclaré Peter Bethlenfalvy, président du Conseil du Trésor. Les familles connaissent l'importance de bien gérer leurs dépenses quand leur budget est serré, et le gouvernement devrait appliquer le même principe à ses propres dépenses. »

Les restrictions, grâce auxquelles les dépenses sont plus judicieuses, ont permis de réaliser d'autres économies :

  • 77 000 dollars ont été économisés depuis le milieu de 2018 grâce à l'annulation du service de traiteur pour les réunions du Cabinet et les réunions des comités;
  • environ 40 000 dollars ont été économisés à l'intérieur d'un même secteur de programme grâce à l'utilisation de la vidéoconférence au lieu des déplacements en personne;
  • on a coupé de moitié les frais de traiteur associés aux huis clos le jour de la présentation du budget en cessant de servir des repas élaborés aux participants et en leur offrant plutôt un repas léger à base de pizza. 

Aujourd'hui, M. Bethlenfalvy a également annoncé que le gouvernement a mis à jour les règles entourant les frais de déplacement, de repas et d'accueil afin d'améliorer le contrôle et la responsabilisation et de moderniser les façons de faire. Les changements apportés sont les suivants :

  • On devra s'assurer d'obtenir le meilleur prix en précisant qu'on souhaite se prévaloir du « plus bas prix disponible » au lieu de demander le tarif ou la classe économiques.
  • Il faudra proposer davantage de choix rentables pour les déplacements routiers.
  • On devra encourager les économies en demandant aux personnes de penser à choisir un hébergement hors des secteurs plus coûteux des centres-villes.  
  • On mettra à jour et on modernisera les règles en acceptant les reçus électroniques ou les reçus numérisés au lieu d'exiger des reçus imprimés.  

Ces restrictions sur les frais de voyage, de repas et d'accueil, ainsi que les nouvelles règles, s'inscrivent dans le cadre du plan pour un gouvernement plus efficace, annoncé récemment par le ministre Bethlenfalvy. Ensemble, ces projets de transformation à grande échelle, appelés Initiatives efficaces, permettront d'accélérer et d'améliorer les services, de mettre fin aux inefficacités, de dépenser plus intelligemment et d'améliorer le mode de fonctionnement du gouvernement.   

« Notre gouvernement a clairement indiqué depuis le premier jour qu'il est déterminé à gérer l'argent des contribuables de façon plus économique et plus efficace, a déclaré M. Bethlenfalvy. C'est un excellent exemple de la façon dont nous prenons des mesures simples pour contrôler les frais discrétionnaires afin de réinvestir dans des programmes et services essentiels de première ligne comme les soins de santé et l'éducation. »

Faits en bref

  • Le gouvernement a mis à jour les règles relatives aux frais de déplacement, de repas et d’accueil pour continuer à promouvoir une culture de responsabilisation financière, de reddition de comptes et de transparence.
  • Cette mise à jour a permis d’établir trois ensembles de règles :
    • La directive sur les frais de déplacement, de repas et d’accueil s’applique aux employés et aux personnes désignées des ministères et des organismes provinciaux, ainsi qu’à deux organismes hydroélectriques (Société indépendante d’exploitation du réseau d’électricité et Ontario Power Generation Inc); elle s’applique également aux experts-conseils et aux entrepreneurs des ministères ou des organismes provinciaux.
    • Les règles sur les frais admissibles s’appliquent aux ministres, aux chefs de l’opposition, aux adjoints parlementaires et à leur personnel respectif.
    • a directive relative aux frais du secteur parapublic s’applique aux organismes désignés du secteur parapublic, conformément à la Loi de 2010 sur la responsabilisation du secteur parapublic.
  • Les mises à jour apportées à la directive sur les frais de déplacement, de repas et d’accueil entreront en vigueur le 1er janvier 2020.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement