Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario fait plus que doubler le financement en matière de santé mentale au bénéfice des élèves

Communiqué

L'Ontario fait plus que doubler le financement en matière de santé mentale au bénéfice des élèves

La province annonce une série d’initiatives qui favoriseront la prestation de services de première ligne

Ministère de l'Éducation

TORONTO — En cette Journée mondiale de la santé mentale, Stephen Lecce, le ministre de l'Éducation, a annoncé un investissement de près de 40 millions de dollars, qui fait plus que doubler le financement octroyé en 2017-2018, pour favoriser la santé mentale des élèves en partenariat avec des groupes du secteur de l'éducation. Le gouvernement a également annoncé qu'il fournira un financement permanent pour environ 180 travailleurs de première ligne en santé mentale dans les écoles secondaires (travailleurs sociaux, psychologues et psychothérapeutes) afin de réduire le temps d'attente et d'améliorer l'accès à des services essentiels.

« Trop de jeunes ont des problèmes de santé mentale et de bien-être, a déclaré M. Lecce. Je suis fier de faire partie d'un gouvernement qui montre sa compassion et qui fait de la santé mentale une priorité en augmentant du plus du double les soutiens pour nos enfants. »

En Ontario, 70 % des problèmes de santé mentale et de dépendance commencent pendant l'enfance ou l'adolescence. Un élève sur cinq de la 7e à la 12e année considère que sa santé mentale n'est pas très bonne ou est mauvaise.

« Nous continuerons de travailler sans relâche pour veiller à fournir des programmes et des services de santé mentale aux élèves de l'Ontario, a déclaré Michael Tibollo, ministre associé délégué à la Santé mentale et à la Lutte contre les dépendances. Un trop grand nombre de familles attendent trop longtemps pour bénéficier des services de santé mentale dont elles ont besoin pour elles et pour leurs enfants. En investissant dans des programmes et des services de première ligne nous continuerons de faire des progrès pour créer en Ontario un système de santé mentale qui soutient pleinement nos élèves. »

Dans le cadre de l'engagement du gouvernement d'appuyer les programmes de santé mentale et de lutte contre les dépendances, le ministère de l'Éducation investit dans neuf programmes de première ligne avec des partenaires du secteur de l'éducation : 

  1. 25 millions de dollars : financement permanent pour environ 180 travailleurs (ETP) en santé mentale dans les écoles secondaires (travailleurs sociaux, psychologues, psychothérapeutes);
  2. 6,5 millions de dollars : au Hamilton Wentworth District School Board qui affectera cette somme à Santé mentale en milieu scolaire Ontario pour appuyer les conseils scolaires de district;
  3. 3 millions de dollars : à des programmes de bien-être et de santé mentale, par l'entremise des conseils scolaires de district;
  4. 1,5 million de dollars : aux Grands Frères et Grandes Sœurs du Canada;
  5. 1 million de dollars : à Jeunesse, J'écoute;
  6. 1 million de dollars : à Racines de l'empathie;
  7. 250 000 $ : à l'organisme caritatif UNIS pour son programme UNIS à l'école;
  8. 245 000 $ : à Principal Association Projects, un partenaire de prestation de services de l'Ontario Principals' Council pour financer des programmes de développement des compétences des leaders scolaires en matière de prévention de la cyberintimidation;
  9. 120 000 $ : au mouvement White Ribbon pour l'élaboration d'une ressource destinée aux éducateurs axée sur la prévention de l'exploitation sexuelle.

« La santé mentale est un élément essentiel de la santé en général. J'applaudis donc le gouvernement pour ses précieux investissements, a déclaré Katherine Hay, présidente et directrice générale de Jeunesse, J'écoute. L'annonce d'aujourd'hui fera toute la différence dans la vie des élèves et de leur famille. » 

Faits en bref

  • Durant l’année scolaire 2019-2020, le gouvernement a amélioré le programme-cadre d’éducation physique et santé de la 1re à la 8e année afin de fournir aux élèves de l’Ontario une approche plus globale à l’égard de la santé mentale, notamment en ajoutant un volet d’apprentissage socioémotionnel en vue de favoriser la santé mentale et le bien-être de tous les élèves.
  • Pendant l’année scolaire 2019-2020, le ministère de l’Éducation fournira 3,2 millions de dollars à la Nishnawbe Aski Nation (NAN) et aux organismes de la NAN pour le financement d’activités favorisant les transitions, la sécurité et le bien-être des élèves, y compris leur santé mentale.

Document d’information

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation