Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario mène un sondage auprès des élèves dans le cadre de sa lutte contre l'intimidation dans les écoles

Communiqué

L'Ontario mène un sondage auprès des élèves dans le cadre de sa lutte contre l'intimidation dans les écoles

Une nouvelle initiative vise à améliorer la sécurité et le bien-être des élèves

Ministère de l'Éducation

TORONTO — Aujourd'hui, en cette Journée du chandail rose, le ministre de l'Éducation Stephen Lecce a annoncé le lancement d'un nouveau sondage en ligne dont l'objectif est de mieux cerner l'expérience des élèves, des parents et tuteurs et du personnel scolaire face à l'intimidation dans les écoles de l'Ontario. 

Selon le Centre de toxicomanie et de santé mentale, 21 % des élèves de l'Ontario de la 7e à la 12e année disent avoir subi des actes d'intimidation à l'école. Le nouveau sondage cherche à mieux comprendre le problème de l'intimidation ainsi qu'à trouver des idées pour mieux prévenir les actes d'intimidation et les signaler et de nouvelles façons de rendre les écoles plus sécuritaires.

« Les incidents d'intimidation se produisent beaucoup trop souvent sur les terrains de jeux, dans les écoles et dans les communautés de l'Ontario, a déclaré le ministre Stephen Lecce. C'est pourquoi notre gouvernement prend des mesures concrètes pour veiller à ce que chaque personne, peu importe sa croyance, ses origines, son orientation, sa race ou son revenu, soit protégée et respectée. Chaque enfant mérite de poursuivre son apprentissage dans une école sécuritaire et inclusive, c'est pourquoi nous donnons aux élèves le moyen de faire entendre leur voix. »

« Pour que l'on puisse prévenir des actes d'intimidation dans nos écoles, il faut que nous sachions ce qui se passe dans les salles de classe, a déclaré la députée provinciale Christina Mitas. Le sondage en ligne nous aidera à mieux comprendre les façons dont les incidents d'intimidation se produisent dans les salles de classe. De cette manière, nous pourrons cerner le problème et concevoir de meilleurs programmes - des programmes qui veilleront plus efficacement à assurer la sécurité de nos enfants. »

Les élèves, les parents et tuteurs et les membres du personnel scolaire sont invités à participer au sondage, qui est accessible à https://www.ontario.ca/fr/page/consultation-lintimidation-dans-les-ecoles-ontariennes. Les parents et tuteurs peuvent consulter en ligne des renseignements concernant le sondage sur l'intimidation.

Faits en bref

  • En novembre 2019, le gouvernement a annoncé la mise en place de cinq mesures visant à prévenir l’intimidation et à la combattre dans les écoles de l’Ontario, notamment le sondage sur l’intimidation et les mesures suivantes :
    • La nomination de Christina Mitas, députée de Scarborough-Centre et ancienne enseignante, comme conseillère du ministre de l’Éducation en matière de prévention de l’intimidation;
    • De la formation destinée aux éducatrices et aux éducateurs portant sur les techniques de lutte contre l’intimidation et de désamorçage;
    • L’examen des pratiques des écoles en matière de signalement de l’intimidation;
    • La révision, dans les politiques du Ministère, de la définition de ce qui constitue de l’intimidation afin de veiller à ce que cette définition reflète la réalité d’aujourd’hui.
  • Le gouvernement a actualisé le programme-cadre d’éducation physique et santé de la 1re à la 8e année qui inclut maintenant, pour toutes les années d’études, un contenu d’apprentissage obligatoire sur la sécurité en ligne, notamment sur les questions touchant la cyberintimidation, la cybersécurité et la protection des renseignements personnels. Ce nouveau programme-cadre, dont la mise en œuvre a commencé en septembre 2019, permettra aux élèves d’apprendre comment nouer et entretenir des relations saines et comment acquérir des compétences en vue de reconnaître, de prévenir et de résoudre des situations qui pourraient mener à de l’intimidation.
  • Le gouvernement a investi 3,18 millions de dollars durant l’exercice financier 2019-2020 dans divers programmes, partenariats et services en vue de promouvoir un climat scolaire positif, de favoriser des relations saines, de créer de l’empathie et de lutter contre l’intimidation et la cyberintimidation.
  • En octobre, l’Ontario a annoncé un investissement de près de 40 millions de dollars durant l’exercice financier 2019-2020 pour appuyer les soutiens en matière de santé mentale offerts aux élèves en partenariat avec des groupes du secteur de l’éducation. De plus, le gouvernement s’est engagé à financer environ 180 postes permanents de travailleurs de première ligne en santé mentale dans les écoles secondaires.
  • L’Ontario a investi 3,8 milliards de dollars sur 10 ans afin de créer de nouveaux services en matière de santé mentale et de dépendances et d’élargir les programmes déjà existants.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation