Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario annonce les prochaines étapes pour améliorer le recyclage et s'attaquer aux déchets plastiques

Communiqué

L'Ontario annonce les prochaines étapes pour améliorer le recyclage et s'attaquer aux déchets plastiques

L’amélioration du programme des boîtes bleues permettra de réaliser des économies et de détourner plus de déchets des sites d’enfouissement

TORONTO - L'Ontario prend des mesures pour améliorer le recyclage dans la province et s'attaquer au grave problème de la pollution par les matières plastiques et les déchets, conformément à l'engagement pris dans son Plan environnemental élaboré en Ontario.

Jeff Yurek, ministre de l'Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs, et Steve Clark, ministre des Affaires municipales et du Logement, étaient à Canada Fibers aujourd'hui pour annoncer les prochaines étapes pour faire en sorte que les contribuables des municipalités n'aient plus à assumer les coûts du programme des boîtes bleues et rendre les fabricants de produits et d'emballages entièrement responsables.

« La transition du programme des boîtes bleues vers un système axé sur l'entière responsabilité des producteurs favorisera l'innovation et augmentera les taux de recyclage de l'Ontario tout en réduisant les coûts pour les contribuables », a déclaré le ministre Yurek. « Ce virage est un pas important en vue de réacheminer les déchets, de nous attaquer à la pollution par le plastique et de créer une nouvelle économie de recyclage qui fera la fierté de tous les Ontariens et Ontariennes. »

L'Ontario agit dès maintenant en donnant à Intendance Ontario des directives précisant les prochaines étapes et échéances pour la transition vers un système axé sur la responsabilité des producteurs à compter de 2023.

Au cours de l'année qui vient, l'Ontario rédigera des règlements à l'appui du nouveau cadre de responsabilisation des producteurs pour le programme des boîtes bleues et tiendra des consultations à cet égard. Une fois le nouveau système mis en place, une liste standard des matières recyclables permettra d'uniformiser le recyclage partout dans la province.

Suivant les recommandations formulées dans le rapport sur le recyclage et les déchets plastiques du conseiller spécial David Lindsay, la transition du programme des boîtes bleues vers un système de responsabilisation des producteurs se fera graduellement sur une période de trois ans. Ainsi, on aura suffisamment de temps pour mener des consultations auprès des membres du public, des intervenants et des communautés autochtones, tout en assurant la prévisibilité pour les municipalités et en permettant aux producteurs de faire appel aux fournisseurs de services. Le premier groupe de municipalités ou de communautés des Premières Nations transférera la responsabilité de leurs programmes aux producteurs à compter du 1er janvier 2023. D'ici le 31 décembre 2025, les producteurs seront entièrement responsables des services de boîtes bleues dans la province.

Cet automne, l'Ontario amorcera le dialogue avec un vaste éventail de parties prenantes, notamment les groupes d'intervenants municipaux et de l'industrie qui avaient pris part à la médiation de M. Lindsay, afin de poursuivre les consultations et de faciliter la transition vers la responsabilisation des producteurs.

Le programme des boîtes bleues continuera d'être commode et accessible pour la population de l'Ontario. Les résidents qui bénéficient d'un programme de boîtes bleues continueront de recevoir les mêmes services durant la période de transition. Une fois que les producteurs seront entièrement responsables du programme, les Ontariennes et Ontariens auront accès à des services équivalents ou améliorés dans la province.

La réduction des déchets plastiques et des détritus et la responsabilisation des producteurs responsables pour la gestion de leurs produits en fin de vie sont un élément clé de l'engagement pris dans le Plan environnemental élaboré en Ontario en vue de trouver un équilibre entre une économie saine et un environnement sain et de maintenir la beauté et la propreté de notre province.

Faits en bref

  • Les taux de recyclage de l’Ontario stagnent depuis 15 ans et jusqu’à 30 % de ce qui se retrouve dans nos boîtes bleues est envoyé dans un site d’enfouissement.
  • Il y a plus de 240 programmes municipaux de boîtes bleues qui possèdent toutes leur propre liste de matériaux acceptables pour le recyclage, ce qui empêche de faire des économies de coûts et favorise la contamination.
  • En juin, la province a embauché David Lindsay à titre de conseiller spécial pour aborder le problème des déchets plastiques et améliorer le recyclage dans la province.
  • Pendant six semaines, David Lindsay a tenu des séances de médiation entre les parties municipales et industrielles, et en juillet, il a rendu son rapport sur la façon de mieux gérer le recyclage et les déchets plastiques en Ontario.
  • Intendance Ontario, qui gère actuellement le programme des boîtes bleues, présentera un plan à l’Office de la productivité et de la récupération des ressources d’ici le 30 juin 2020.
  • Le programme des boîtes bleues se préparera à la transition dès que l’Office de la productivité et de la récupération des ressources aura approuvé ce plan, ce qui devrait se faire au plus tard le 31 décembre 2020.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Notre gouvernement soutient les municipalités en transférant la responsabilité du recyclage à qui de droit, soit les entreprises qui fabriquent les produits. Les municipalités sont l’ordre de gouvernement qui est le plus près de la population, et nous prendrons le temps de bien faire les choses en épaulant nos partenaires municipaux pour faire en sorte que les politiques futures répondent aux besoins et aux préoccupations des collectivités. »

Steve Clark

ministre des Affaires municipales et du Logement

« On observe un mouvement mondial vers la réduction des déchets, l’augmentation des efforts de réacheminement et la prévention de la pollution de nos terres et cours d’eau par les déchets plastiques. La transition du programme des boîtes bleues vers un système d’entière responsabilisation des producteurs témoigne de l’engagement et du leadership de l’Ontario à l’égard de ces enjeux. L’annonce faite aujourd’hui est la manifestation des efforts de collaboration déployés par la province, les administrations municipales et le milieu des affaires pour trouver des solutions. »

Marc Bain

membre du conseil d’administration de l’AMO et président du groupe de travail de l’AMO sur la gestion des déchets

« Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) appuie la résolution du gouvernement ontarien d’améliorer le programme de recyclage des boîtes bleues. De notre côté, les détaillants sont engagés envers l’entière responsabilité des producteurs. Nous nous entendons tous pour dire que les plastiques, le papier imprimé et les emballages n’ont pas leur place dans les sites d’enfouissement. Le CCCD est enthousiaste à l’idée de travailler avec toutes les parties prenantes pour améliorer l’environnement. »

Diane J. Brisebois

présidente et directrice générale, Conseil canadien du commerce de détail

« L’Association canadienne des boissons appuie la transition vers la pleine responsabilisation des producteurs. Nous partageons les objectifs du gouvernement en vue de réduire les déchets, d’accroître les activités de recyclage et de promouvoir l’innovation dans l’économie circulaire. Nous nous réjouissons à la perspective de travailler avec le gouvernement provincial, les municipalités et les producteurs pour consolider le succès remporté par le programme des boîtes bleues en mettant en place un système de recyclage plus uniforme pour les Ontariennes et Ontariens. »

Jim Goetz

président, Association canadienne des boissons

« Produits alimentaires et de consommation du Canada (PACC) accueille avec joie l’engagement du gouvernement de l’Ontario de renforcer le programme des boîtes bleues de la province. La transition méthodique vers la pleine responsabilité des producteurs est une étape positive et nécessaire pour arriver à un programme de recyclage résidentiel qui soit efficace, économique et harmonisé. En transférant progressivement les coûts et la surveillance opérationnelle à l’industrie, la pleine responsabilité des producteurs favorisera l’innovation dans les technologies de recyclage et une plus grande utilisation des matériaux recyclables dans le cadre de nos efforts pour réaliser une économie circulaire, réduire au minimum la mise au rebut et assurer un service uniforme à la population ontarienne. »

Michael Graydon

chef de la direction, Produits alimentaires et de consommation du Canada

« Il s’agit d’un important pas en avant dans l’évolution du programme emblématique des boîtes bleues de l’Ontario. Cela fait porter la responsabilité du recyclage à ceux qui sont les mieux placés pour apporter un changement, soit les producteurs. Les résidents ne verront sans doute pas de différence dans le service qu’ils reçoivent, mais cela aura des répercussions concrètes sur notre environnement, stimulera davantage l’innovation et, qui plus est, réduira les coûts assumés par les contribuables. »

Jamie McGarvey

président de l’AMO et maire de Parry Sound

Partager

Sujets

Environnement et énergie Gouvernement