Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Aider la population de l'Ontario à faire des choix nutritionnels éclairés

Document d'information

Aider la population de l'Ontario à faire des choix nutritionnels éclairés

L'Ontario oblige les grands services alimentaires appartenant à une chaîne, comme les restaurants de restauration rapide, à afficher le nombre de calories sur les menus afin d'aider la population de l'Ontario à faire des choix éclairés sur ce qu'ils mangent et ce qu'ils donnent à manger à leurs enfants. La Loi de 2014 pour des choix santé :

  • exige que le nombre de calories dans les boissons et aliments normalisés, y compris les boissons alcoolisées, soit indiqué dans les cartes et les menus des restaurants, dépanneurs, épiceries et autres établissements de service alimentaire ayant vingt lieux ou plus en Ontario;
  • exige que les emplacements de services alimentaires réglementés affichent des données contextuelles propres à informer les clients sur leurs besoins caloriques quotidiens;
  • autorise les inspecteurs à faire respecter les exigences en matière d'étiquetage dans les menus.

Les nouvelles mesures législatives seront mises en œuvre au cours des deux prochaines années afin de fournir amplement de temps pour éduquer le public et assurer la conformité.

La loi sur l'étiquetage des menus est un élément clé de la Stratégie pour la santé des enfants, qui est conforme aux recommandations du Comité d'experts pour la santé des enfants visant à réduire l'obésité infantile.

La Stratégie ontarienne pour la santé des enfants

En mai 2012, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a constitué le Comité d'experts pour la santé des enfants en le chargeant de le conseiller sur la façon d'atteindre l'objectif que le gouvernement s'était fixé de réduire l'obésité infantile.

En réponse aux recommandations du Comité d'experts, le gouvernement a créé la Stratégie ontarienne pour la santé des enfants, qui soutient le développement sain des enfants et des jeunes à tous les stades.

La Stratégie pour la santé des enfants est axée sur trois piliers :

  • Un départ sain - favoriser la santé durant la grossesse et les premières années de vie afin d'établir les bases pour une enfance et une vie saines.
  • Une alimentation saine - des initiatives pour promouvoir une alimentation saine, parvenir à un poids idéal et à un développement sain des enfants.
  • Des collectivités actives et en santé - édifier des environnements sains pour les enfants dans leurs collectivités.

L'Ontario a mis en œuvre les recommandations du Comité d'experts pour la santé des enfants concernant chaque pilier de la stratégie : 

Départ sain

Afin d'aider les bébés à avoir le meilleur départ qui soit dans la vie, l'Ontario aide les familles grâce à une ligne téléphonique accessible 24 heures sur 24, qui offre du soutien spécialisé aux mères qui allaitent.

La province soutient les hôpitaux et les organismes de santé communautaires grâce à de la formation, à des outils, à des principes directeurs et à d'autres ressources pour les aider à obtenir une désignation aux termes de l'Initiative Hôpitaux amis des bébés de l'Organisation mondiale de la Santé et à adopter des pratiques cliniques exemplaires en matière d'alimentation des bébés.

De plus, le gouvernement finance de nouveaux soutiens communautaires pour les mères qui font partie de groupes de population dont le taux d'allaitement est plus faible, notamment les femmes dont c'est le premier bébé, les femmes autochtones et les femmes qui envisagent de retourner au travail dans les six mois. Du contenu éducatif prénatal fondé sur des données probantes est en cours d'élaboration afin de promouvoir des grossesses et des bébés en santé, ainsi que des pratiques parentales positives.

L'Ontario a aussi financé l'élaboration et la distribution de messages clés d'éducation prénatale auprès des parents, des familles, des éducateurs prénataux et des intermédiaires de la santé.

Le Centre for Effective Practice, en collaboration avec l'Ontario College of Family Physicians, a élaboré un outil pour les soins de santé avant la conception que les fournisseurs de soins primaires peuvent utiliser lors des visites régulières de personnes en âge d'enfanter.

Alimentation saine

Le gouvernement de l'Ontario a à cœur d'aider les familles à faire des choix éclairés en matière d'alimentation saine. La Loi pour des choix de santé fait de l'Ontario la première province à exiger que les services de restauration indiquent les calories sur les menus.

Le ministère a également consulté les chefs de file de l'industrie et du secteur de la santé sur la manière de restreindre la commercialisation d'aliments et de boissons nuisibles à la santé visant les enfants.

Par le truchement de la Stratégie pour des enfants en santé, le gouvernement a augmenté de 3 millions de dollars son soutien au Programme de bonne nutrition des élèves de l'Ontario. Dans le cadre de cet investissement, plus de 250 nouveaux programmes de petit déjeuner ont été créés en deux ans de sorte qu'un nombre supplémentaire de 61 000 enfants et jeunes des collectivités défavorisées, y compris de certaines Premières Nations, pourront bénéficier du Programme de bonne nutrition des élèves de l'Ontario.

Le gouvernement appuie également le Programme de distribution de fruits et de légumes dans le nord de l'Ontario. Réalisé en partenariat avec l'Association des fruiticulteurs et des maraîchers de l'Ontario et les unités locales de santé publique, ce programme fournit gratuitement des portions de fruits et légumes frais, et enseigne les bienfaits de la saine alimentation et de l'activité physique, aux enfants d'âge scolaire dans les collectivités du nord de l'Ontario. Depuis janvier 2015, le programme a été offert à plus de 194 écoles et plus de 36 500 étudiants des districts de Porcupine, d'Algoma et de Sudbury, dont 6 600 enfants de descendance autochtone.

Collectivités actives et en santé

Par le truchement du programme Action communautaire Enfants en santé, le gouvernement de l'Ontario offre des ressources communautaires aux familles et aux enfants pour les aider à adopter un mode de vie sain.

Pas moins de 45 collectivités reçoivent du financement, de la formation et d'autres ressources sur une période de quatre ans afin de pouvoir mettre en oeuvre des programmes et des activités communautaires. À l'échelle locale, les programmes mettent l'accent sur les comportements qui peuvent prévenir l'embonpoint et l'obésité chez les enfants et les jeunes, y compris la saine alimentation et l'activité physique.

Contacts Médias

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être